Le clitoris, alpha et oméga de la sexualité féminine ? Avec la gynéco Laura Berlingo

14:58
 
Partager
 

Manage episode 282975246 series 2841538
Par 20 Minutes / Anne-Laetitia Béraud, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Dans ce nouvel épisode du podcast « Tout Sexplique », on parle du clitoris, organe érogène de l'appareil génital féminin, avec Laura Berlingo, gynécologue obstétricienne à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Engagée dans les questions d’éducation sexuelle, la gynécologue, que l’on retrouve sur les réseaux sociaux Twitter et YouTube, publie Une sexualité à soi, libérée des normes (Les Arènes, 18,90 euros).

Laura Berlingo revient sur l’histoire de l’éducation sexuelle populaire, à savoir l’acquisition des savoirs liés à la sexualité, « avec l’ambition de connaître notre corps, d’exercer notre consentement, d’énoncer notre désir, de rechercher notre plaisir », et vivre une « sexualité sans injonction ».

Quelle place le clitoris a-t-il dans la sexualité féminine ? Longtemps oublié des manuels scolaires et universitaires, réduit « à un bouton au-dessus de l’urètre » Laura Berlingo revient sur la (re) découverte de cet organe par les féministes, la chercheuse Odile Fillod et la gynécologue Odile Buisson au milieu des années 2010. Elle revient sur l’importance de la connaissance de l’anatomie et la physiologie humaine, féminine et masculine, source de pouvoir.

Laura Berlingo rappelle aussi dans cet épisode l’importance des réseaux sociaux dans les campagnes de sensibilisation à cet organe féminin, avec des comptes @itsnotabretzel ou encore @gangduclito sur Instagram.

Dans cet épisode, on s’interroge aussi : Le clitoris représente-t-il l’alpha et l’oméga du corps féminin et de la sexualité féminine ? Laura Berlingo appelle à rester attentif à « ne pas céder à la dérive du "tout clitoridien" pour les femmes », oubliant d’autres territoires et sources de plaisir, comme le plaisir anal, « ni à essentialiser les femmes, en les définissant par leurs seuls organes génitaux ».

La gynécologue souhaite enfin éviter « de tomber dans l’écueil de centrer la sexualité féminine sur le clitoris comme on a centré la sexualité masculine sur le pénis ». Elle appelle à se libérer des stéréotypes, des normes, et à « ouvrir les possibles ».

Anne-Laetitia Béraud

Crédit son: « The Vendetta » Stefan Kartenberg 2018 - Creative Commons – Ccmixter.org



See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

23 episodes