Artwork

Contenu fourni par Tatiana and Tatiana St-Louis. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par Tatiana and Tatiana St-Louis ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.
Player FM - Application Podcast
Mettez-vous hors ligne avec l'application Player FM !

Ep. 145 À propos de ton hygiène marketing

19:41
 
Partager
 

Manage episode 405137493 series 2643297
Contenu fourni par Tatiana and Tatiana St-Louis. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par Tatiana and Tatiana St-Louis ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

Combien de temps dans ta journée est dédiée à penser à te brosser les dents?

Je vais prendre un guess et dire pas beaucoup.

C’est une action neutre et banale.

C’est une pratique que tu as intégré dans ta journée et qui ne génère pas de hauts ou bas émotionnels. Tu le fais probablement de façon automatique, sans y investir beaucoup de ton identité.

C’est un geste d’hygiène qui a des bénéfices réels sur ta santé et ton bien-être et pour cette raison, tu l’as probablement catégorisé mentalement comme un rituel plate, mais nécessaire.

Ultimement, tu préfères être une personne qui se brosse les dents plutôt qu’une personne à l’hygiène buccale douteuse. Good for you! 🪥🦷

Bon, dans ton business, travailler sur ton marketing, c’est l’équivalent de te brosser les dents.

Tu peux essayer de l’éviter, mais ça fera pas long feu avant que la plaque commence à s’accumuler. Pis là BAM! sans crier gare, t’es aveuglée par gros projecteur avec le son de la drill dans tes oreilles et tu ne sais plus si tes larmes sont dues à la douleur de ton traitement de canal ou à la facture salée qu’on va te présenter à la sortie.

Bref, mon point, c’est que souvent notre cerveau se crée tout un tas d’histoires dramatiques à propos de la création de contenu et de la visibilité, alors qu’il pourrait simplement traiter ça comme ce que c’est : un geste d’hygiène marketing.

Choix > Drama

Dans une entreprise, une des fonctions-clés — au même stade que la comptabilité ou la production ou les opérations — c’est le marketing.

Le plut tôt on élimine le drama autour de la fonction marketing, le plus vite on peut dire à notre Cerveau qu’il peut bien chialer, nous, on préfère se brosser les dents/promouvoir notre offre/créer du contenu que de ne pas le faire.

Après tout, les résistances que Cerveau nous crée sont là pour nous protéger de ce qu’il perçoit comme des dangers “immédiats” :

👹 Les méchants trolls qui se cachent derrière les écrans et qui vont nous harceler de mots méchants

😒 L’ennui se mettre au boulot et de ne pas recevoir son chèque de paie à la fin

🥲 Le pincement qu’on va ressentir si personne ne like nos publications

😨 Revivre l’humiliation en classe de troisième quand on a coulé notre exam de français

💭 Etc.

Mais une chose qu’il faut se rappeler c’est que ces dangers sont non seulement hypothétiques (aka ils ne sont pas réels)… ils sont souvent nullement liés à la création de contenu elle-même.

[Écoute, je suis dans un mood farceur aujourd’hui, mais je sais très bien que ces traumatismes (réels ou imaginés) peuvent être débilitants. C’est pourquoi je tiens à être respectueuse de ce que tu vis face à ta visibilité et ta présence en ligne et que mon approche inclue autant de travail au niveau des résistances inconscientes.]

Ceci étant dit, une des aptitudes-clés de l’entrepreneure est la régulation émotionnelle.

Apprendre à gérer le bruit que génère ton Cerveau pour pouvoir canaliser ton énergie dans ce que tu décides est le mieux pour toi (aka te faire voir, connaître et reconnaître pour la badass que tu es), c’est la voie vers l’autonomie et la reprise de pouvoir sur les résultats que tu crées dans ton entreprise et dans ta vie.

Parce qu’il faut pas oublier que tu as toujours le choix de ne PAS créer du contenu. Tout comme tu as toujours le choix de ne PAS te brosser les dents.

C’est ton business, c’est ton corps et tu as la totale liberté de ce que tu en fais.

C’est pourquoi la première étape de tout changement, c’est d’abord de t’ancrer dans ta capacité à décider, par et pour toi-même, ce qui est le mieux pour toi.

Action > Motion

Bon. Disons que t’as convaincu Cerveau de te brosser les dents. Mais on le sait, c’est un malin, ce Cerveau.

Du jour au lendemain, il se met à…

  • Magasiner la meilleure brosse à dent en poils de visons…
  • Regarder des heures de tutos sur les mouvements les plus efficaces pour polir tes molaires…
  • Te faire angoisser dans un coin parce que tu as oublié de te brosser les dents ce matin…

Tout ça c’est ce que James Clear dans Atomic Habits appelle une motion.

C’est un mouvement, c’est une intention posée, ça démontre qu’en surface - “rationnellement”, tu as identifié un aspect positif à l’habitude que tu essaies de créer.

Mais si on est honnêtes, toi et moi, on le sait très bien ce qui va t’empêcher d’avoir des caries à la fin de la journée ce n’est pas la marque de brosse à dents hyper performante dans ton cabinet…

Et non. Ce qui va te protéger des caries, c’est… de te brosser les dents!

Parce que c’est dans l’Action que se trouve la Transformation.

Tu peux passer des années à analyser tes témoignages-clients, à chercher la meilleure chaise pour écrire, à accumuler les trucs de copywriting… c’est en écrivant qu’on écrit. Et c’est en te rendant visible qu’on va pouvoir te voir.

Quantité > Qualité

Ce qui mène à ma dernière question rhétorique sur le brossage de dents (promis 😅) :

est-ce que tu penses que tu dois te brosser les dents à la perfection pour avoir des belles dents?

Si t’as dit non, t’as raison.

Quand il est question de pratique, la quantité est toujours plus importante que la qualité.

C’est mieux de pratiquer 15 minutes le piano chaque jour que 2h tous les mois.

Et c’est mieux de produire du contenu moyen tous les jours et qu’on sache que t’existe que de produire un texte hyper extra parfait une fois par mois qui va finir dans les courriels non-lus de ta liste moribonde.

Sachant cela, une bonne stratégie pour rester constante, c’est de coupler ta création à une activité que tu fais déjà régulièrement. Et points bonis si en plus tu ajoutes un petit dessert le fun à tout ça.

Ex. Après m’être servi mon premier café… je vais écrire ma publication du jour.

Une fois ma publication écrite… je vais aller donner un gros câlin à mon chien. 🐕

Tu vas voir qu’à la longue, Cerveau va voir qu’il s’était peut-être monté un grand bateau pour rien autour de cette histoire de contenu et il va se distraire avec son prochain scénario de fin du monde pour finalement te laisser tranquille avec ton calendrier éditorial.

A L L I S C H I L L.

La création de contenu peut devenir un geste banal, non-émotif et même plaisant dans tes routines d’entrepreneure.

Si tu mets le focus sur cette tâche comme un moment de connexion avec tes clients et avec ta communauté — oui, oui, celle que tu as intentionnellement choisie de servir parce qu’elle fait vibrer ton coeur — tu vas rapidement voir que le plus important, c’est ta présence.

Montre-nous que tu es là. Montre-nous que tu penses à nous. Montre-nous que tu care.

Et à la longue, la connexion ne peut que se créer.

Et puis ultimement, du bon marketing ce n’est que ça : initier la connexion entre des humains qui ont intérêt à se connaître.

J’espère que mon analogie 🦷🪥 va rester avec toi la prochaine fois que tu te bats contre la page blanche.

Mentionné dans cet épisode :

Ne manque aucun épisode de L'Ambition au Féminin!

Inscris-toi pour recevoir un rappel par courriel tous les lundis.

  continue reading

286 episodes

Artwork
iconPartager
 
Manage episode 405137493 series 2643297
Contenu fourni par Tatiana and Tatiana St-Louis. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par Tatiana and Tatiana St-Louis ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

Combien de temps dans ta journée est dédiée à penser à te brosser les dents?

Je vais prendre un guess et dire pas beaucoup.

C’est une action neutre et banale.

C’est une pratique que tu as intégré dans ta journée et qui ne génère pas de hauts ou bas émotionnels. Tu le fais probablement de façon automatique, sans y investir beaucoup de ton identité.

C’est un geste d’hygiène qui a des bénéfices réels sur ta santé et ton bien-être et pour cette raison, tu l’as probablement catégorisé mentalement comme un rituel plate, mais nécessaire.

Ultimement, tu préfères être une personne qui se brosse les dents plutôt qu’une personne à l’hygiène buccale douteuse. Good for you! 🪥🦷

Bon, dans ton business, travailler sur ton marketing, c’est l’équivalent de te brosser les dents.

Tu peux essayer de l’éviter, mais ça fera pas long feu avant que la plaque commence à s’accumuler. Pis là BAM! sans crier gare, t’es aveuglée par gros projecteur avec le son de la drill dans tes oreilles et tu ne sais plus si tes larmes sont dues à la douleur de ton traitement de canal ou à la facture salée qu’on va te présenter à la sortie.

Bref, mon point, c’est que souvent notre cerveau se crée tout un tas d’histoires dramatiques à propos de la création de contenu et de la visibilité, alors qu’il pourrait simplement traiter ça comme ce que c’est : un geste d’hygiène marketing.

Choix > Drama

Dans une entreprise, une des fonctions-clés — au même stade que la comptabilité ou la production ou les opérations — c’est le marketing.

Le plut tôt on élimine le drama autour de la fonction marketing, le plus vite on peut dire à notre Cerveau qu’il peut bien chialer, nous, on préfère se brosser les dents/promouvoir notre offre/créer du contenu que de ne pas le faire.

Après tout, les résistances que Cerveau nous crée sont là pour nous protéger de ce qu’il perçoit comme des dangers “immédiats” :

👹 Les méchants trolls qui se cachent derrière les écrans et qui vont nous harceler de mots méchants

😒 L’ennui se mettre au boulot et de ne pas recevoir son chèque de paie à la fin

🥲 Le pincement qu’on va ressentir si personne ne like nos publications

😨 Revivre l’humiliation en classe de troisième quand on a coulé notre exam de français

💭 Etc.

Mais une chose qu’il faut se rappeler c’est que ces dangers sont non seulement hypothétiques (aka ils ne sont pas réels)… ils sont souvent nullement liés à la création de contenu elle-même.

[Écoute, je suis dans un mood farceur aujourd’hui, mais je sais très bien que ces traumatismes (réels ou imaginés) peuvent être débilitants. C’est pourquoi je tiens à être respectueuse de ce que tu vis face à ta visibilité et ta présence en ligne et que mon approche inclue autant de travail au niveau des résistances inconscientes.]

Ceci étant dit, une des aptitudes-clés de l’entrepreneure est la régulation émotionnelle.

Apprendre à gérer le bruit que génère ton Cerveau pour pouvoir canaliser ton énergie dans ce que tu décides est le mieux pour toi (aka te faire voir, connaître et reconnaître pour la badass que tu es), c’est la voie vers l’autonomie et la reprise de pouvoir sur les résultats que tu crées dans ton entreprise et dans ta vie.

Parce qu’il faut pas oublier que tu as toujours le choix de ne PAS créer du contenu. Tout comme tu as toujours le choix de ne PAS te brosser les dents.

C’est ton business, c’est ton corps et tu as la totale liberté de ce que tu en fais.

C’est pourquoi la première étape de tout changement, c’est d’abord de t’ancrer dans ta capacité à décider, par et pour toi-même, ce qui est le mieux pour toi.

Action > Motion

Bon. Disons que t’as convaincu Cerveau de te brosser les dents. Mais on le sait, c’est un malin, ce Cerveau.

Du jour au lendemain, il se met à…

  • Magasiner la meilleure brosse à dent en poils de visons…
  • Regarder des heures de tutos sur les mouvements les plus efficaces pour polir tes molaires…
  • Te faire angoisser dans un coin parce que tu as oublié de te brosser les dents ce matin…

Tout ça c’est ce que James Clear dans Atomic Habits appelle une motion.

C’est un mouvement, c’est une intention posée, ça démontre qu’en surface - “rationnellement”, tu as identifié un aspect positif à l’habitude que tu essaies de créer.

Mais si on est honnêtes, toi et moi, on le sait très bien ce qui va t’empêcher d’avoir des caries à la fin de la journée ce n’est pas la marque de brosse à dents hyper performante dans ton cabinet…

Et non. Ce qui va te protéger des caries, c’est… de te brosser les dents!

Parce que c’est dans l’Action que se trouve la Transformation.

Tu peux passer des années à analyser tes témoignages-clients, à chercher la meilleure chaise pour écrire, à accumuler les trucs de copywriting… c’est en écrivant qu’on écrit. Et c’est en te rendant visible qu’on va pouvoir te voir.

Quantité > Qualité

Ce qui mène à ma dernière question rhétorique sur le brossage de dents (promis 😅) :

est-ce que tu penses que tu dois te brosser les dents à la perfection pour avoir des belles dents?

Si t’as dit non, t’as raison.

Quand il est question de pratique, la quantité est toujours plus importante que la qualité.

C’est mieux de pratiquer 15 minutes le piano chaque jour que 2h tous les mois.

Et c’est mieux de produire du contenu moyen tous les jours et qu’on sache que t’existe que de produire un texte hyper extra parfait une fois par mois qui va finir dans les courriels non-lus de ta liste moribonde.

Sachant cela, une bonne stratégie pour rester constante, c’est de coupler ta création à une activité que tu fais déjà régulièrement. Et points bonis si en plus tu ajoutes un petit dessert le fun à tout ça.

Ex. Après m’être servi mon premier café… je vais écrire ma publication du jour.

Une fois ma publication écrite… je vais aller donner un gros câlin à mon chien. 🐕

Tu vas voir qu’à la longue, Cerveau va voir qu’il s’était peut-être monté un grand bateau pour rien autour de cette histoire de contenu et il va se distraire avec son prochain scénario de fin du monde pour finalement te laisser tranquille avec ton calendrier éditorial.

A L L I S C H I L L.

La création de contenu peut devenir un geste banal, non-émotif et même plaisant dans tes routines d’entrepreneure.

Si tu mets le focus sur cette tâche comme un moment de connexion avec tes clients et avec ta communauté — oui, oui, celle que tu as intentionnellement choisie de servir parce qu’elle fait vibrer ton coeur — tu vas rapidement voir que le plus important, c’est ta présence.

Montre-nous que tu es là. Montre-nous que tu penses à nous. Montre-nous que tu care.

Et à la longue, la connexion ne peut que se créer.

Et puis ultimement, du bon marketing ce n’est que ça : initier la connexion entre des humains qui ont intérêt à se connaître.

J’espère que mon analogie 🦷🪥 va rester avec toi la prochaine fois que tu te bats contre la page blanche.

Mentionné dans cet épisode :

Ne manque aucun épisode de L'Ambition au Féminin!

Inscris-toi pour recevoir un rappel par courriel tous les lundis.

  continue reading

286 episodes

Tous les épisodes

×
 
Loading …

Bienvenue sur Lecteur FM!

Lecteur FM recherche sur Internet des podcasts de haute qualité que vous pourrez apprécier dès maintenant. C'est la meilleure application de podcast et fonctionne sur Android, iPhone et le Web. Inscrivez-vous pour synchroniser les abonnements sur tous les appareils.

 

Guide de référence rapide