#144 Firmin Zocchetto - PayFit - Rendre sexy l’un des business les plus chiants du monde : la fiche de paie

2:08:36
 
Partager
 

Manage episode 269694719 series 2348486
Par Génération Do It Yourself and Matthieu Stefani, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Vous pensiez que la paie n’avait rien de sexy ? Que c’était un domaine poussiéreux, où l’innovation était morte ? Vous aviez tort. Et pas qu’un peu.

La preuve ? Le nouvel invité de GDIY, Firmin Zocchetto. Vous ne connaissez peut-être pas son nom, mais je mettrai ma main à couper que vous avez déjà entendu parler de son entreprise : PayFit, le logiciel de paie en ligne simple comme bonjour. J’en sais quelque chose, je suis un client fidèle depuis des années !

C’est justement car je suis un client de PayFit que je voulais absolument recevoir l’un des membres du brillant trio derrière cette idée. Je voulais comprendre l’origine de ce projet, quelle est leur vision à long terme comme à moyen terme, savoir ce qu’ils faisaient actuellement, d’où ils venaient. L’histoire qu’on m’a racontée ne m’a pas déçu, au contraire !

“On s’est lancé tête baissée en se disant qu’on y réfléchirait plus tard.”

C’est que déjà l’histoire de PayFit en elle-même est atypique, mais le parcours de Firmin l’est tout autant ! A 17 ans, le mec montait déjà des boîtes (TalkIt, un réseau social pour apprendre les langues) et à 24 ans le mec a, avec ses potes Ghislain De Fontenay (déjà dans le coup de TalkIt) et de Florian Fournier, l’idée de PayFit alors qu’il est encore à l’ESCP. Qu’à cela ne tienne. Il quitte les bancs de l’école alors qu’ils n’ont pas encore un seul client.

Le résultat est payant. A 28 ans, il est CEO d’une start-up dans laquelle Xavier Niel ou encore Jean de la Rochebrochard on investit.

“Je ne pouvais pas faire deux trucs à 80%, j’avais besoin de faire un truc à 100% et l’un à 0. J’ai choisi de passer à 100% sur PayFit.”

Mais comment en sont-ils arrivés là ? Dans cet épisode, Firmin nous explique tout. D’où leur est venue l’idée alors qu’il n’avait jamais payé personne et, qu’en tout et pour tout, il n’avait reçu que 5 fiches de paie dans sa vie ? Comment ils se sont formés, en solo, pour comprendre le code et le monde des RH ? Comment ils se sont lancés, têtes baissées, alors que tous les experts leur disaient que c’était impossible ?

“Nous sommes en mode ultra marathon, on construit quelque chose qui peut fonctionner sans nous.”

Vous verrez également comment ils ont décroché leurs premiers clients et quel était alors le deal ? Quels ont été les premiers recrutements et pourquoi ? Comment ils ont pris la décision, un peu risquée, de s’étendre, notamment en Allemagne, en Espagne et en Angleterre où le droit est totalement différent ? Quelle était leur idée de base et quels sont leurs projets pour le futur ?

Vous saurez également quelles techniques de managements ils utilisent et quels critères ils recherchent chez leurs investisseurs ? Comment se sont passées leurs précédentes levées et pourquoi ils ont toujours eu la chance de se faire courtiser ? Comment entre les trois associés ils s’organisent et quelles sont les raisons de leur succès.

“Le feat avec l’investisseur est crucial. Ce qui est important c’est de réussir à trouver quelqu’un qui partage tes valeurs et pas “juste” de l’argent.”

Un épisode qui rend la paie sexy, riche en enseignements à faire tourner à tous vos potes qu’ils soient DRH ou non !

Avec Firmin, nous avons parlé de :

Il vous recommande :

Nous avons cités des anciens épisodes :

Un shout-out spécial à ConvictionsRH, cabinet de conseil spécialisé dans le conseil en Management et en Organisation, expert en Transformation RH et Digitale, un des clients de longue date de CosaVostra ainsi qu’à Matthieu Laudereau, l’un des associés fondateurs.

Une dédicace également à ma comptable, Marlène Argo.

Enfin, un grand merci à mes équipes de Tunis ainsi qu’à mes associés.

224 episodes