Pourquoi parle-t-on de “dose léthale médiane” ?

2:38
 
Partager
 

Manage episode 318634095 series 116464
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

La dose létale médiane, calculée à partir de tests faits sur les animaux, permet de mesurer le degré de toxicité d'une substance. Elle sert de base à l'établissement d'un classement de dangerosité pour un certain nombre de produits.


Une unité de mesure particulière...


La dose létale médiane s'écrit aussi DL50. Elle permet de mesurer la dose nécessaire d'une substance donnée capable de provoquer la mort de la moitié des animaux auxquels elle est administrée.


Une DL100 correspondrait à la dose capable de tuer la totalité de cette population d'animaux. Il s'agit le plus souvent de groupes composés de 20 ou 30 rats ou souris. La substance peut être administrée par des voies diverses, comme l'application cutanée l'ingestion ou l'inhalation.


Cette notion de dose létale médiane a été mise au point à la fin des années 1920. Entre 1981 et 2001, l'OCDE l'a utilisée comme un test officiel dans ses essais sur les animaux.


...Pour déterminer la toxicité des produits


Tels quels, les résultats des tests fondés sur l'utilisation de la dose létale médiane ne sont pas applicables à l'homme. Ils sont cependant utilisés pour déterminer le niveau de toxicité d'une substance.


La DL50 a permis de concevoir un indice de toxicité allant de 1 à 6. Le degré 6, le plus bas, désigne des produits "relativement inoffensifs", alors que le niveau 1, le plus élevé, est appliqué aux produits "extrêmement toxiques".


De même, l'utilisation de la dose létale médiane a servi à établir une échelle des poisons. Ainsi, la strychnine se place sur le degré 6 de cette échelle de toxicité, alors que la toxine botulique, sécrétée par une bactérie, se situe à son sommet.


Il est possible d'utiliser la DL50 pour mesurer la toxicité de chaque substance. Pour obtenir un résultat, il faut administrer une certaine quantité de la substance en rapport avec le poids de l'animal testé.


Ainsi, il faudrait, en théorie, 90.000 milligrammes d'eau par kilo pour tuer la moitié d'une population donnée de rats ou de souris. Mais l'administration d'1 mg/kg de strychnine permettrait d'obtenir le même résultat.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

1730 episodes