Qu'est-ce que le syndrome de la vessie timide ?

2:12
 
Partager
 

Manage episode 318737795 series 116464
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

La parurésie, ou syndrome de la vessie timide, toucherait plus de 200 millions de personnes dans le monde. Ce trouble psychologique, qui s'apparente parfois à une véritable phobie sociale, peut gravement perturber la vie quotidienne des personnes qui en souffrent.


Un véritable blocage


Les personnes atteintes de parurésie ont du mal à uriner, ou n'y parviennent pas du tout, quand elles se trouvent dans certaines situations. Il peut s'agir, par exemple, de l'obligation d'emprunter des toilettes publiques ou de la conscience que d'autres personnes attendent leur tour.


Cette difficulté ou même cette incapacité à soulager sa vessie est aussi liée à la peur d'être vu ou entendu en train d'uriner.


Cette situation peut être très mal vécue et provoque des manifestations d'angoisse et de stress. Elle entraîne aussi la mise au point de stratégies d'évitement.


Ainsi, les personnes concernées ne participent plus à des sorties ou à des voyages et finissent par se replier sur elles-mêmes. Elles évitent aussi de boire dans la journée et se retiennent parfois pendant des heures.


Des origines psychologiques


Le syndrome de la vessie timide a des origines psychologiques. Le médecin veillera cependant à écarter toute cause physiologique, qui trahirait alors l'existence de certaines maladies.


Le plus souvent, le point de départ de la phobie est à rechercher dans l'enfance ou l'adolescence du sujet. Il peut avoir été confronté, à ce moment de sa vie, à un événement, souvent banal mais vécu comme un traumatisme.


Il peut s'agir, par exemple, de l'obligation, pour un élève, de fréquenter des toilettes qui ferment mal.


Le diagnostic de parurésie sera posé quand le patient ne subit cette gêne urinaire que dans des circonstances bien précises. Un accompagnement psychologique est la meilleure manière de faire disparaître ce trouble.


Il passe notamment, pour le patient, par l'éventuelle découverte de l'événement fondateur et la prise de conscience du caractère irrationnel de son comportement.


Pratiquée d'une certaine façon, la rétention de respiration a aussi fait ses preuves. D'autres traitements, comme la prise d'anxiolytiques, ou un auto-sondage urinaire, prescrit par un urologue, peuvent encore soulager les personnes victimes de parurésie.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

1728 episodes