Pourquoi les femmes enceintes ont-elles de meilleures performances sportives ?

2:27
 
Partager
 

Manage episode 317972441 series 116464
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Au début de sa grossesse, une femme enceinte serait capable de meilleures performances sportives. Cette situation s'expliquerait par certaines modifications physiologiques. Elle aurait été utilisée comme une forme de dopage déguisée par certains entraîneurs.

Globules rouges et hormones

Durant la grossesse, l'organisme, du fait de la présence de l'embryon, fabrique davantage de globules rouges. Les organes et les muscles sont donc mieux alimentés en oxygène. Cette meilleure alimentation en oxygène permet donc de meilleures performances physiques.

Par ailleurs, l'organisme d'une femme enceinte sécrète également des hormones susceptibles d'améliorer ces capacités physiques. C'est notamment le cas de la progestérone, qui tend à assouplir les tendons. Elle pourrait donc donner plus de souplesse à une gymnaste par exemple.

Ceci étant, cette production de progestérone n'est pas toujours bien supportée, et peut provoquer certains malaises. Enfin, on ne peut pas exclure un certain "effet placebo" de la grossesse. En effet, la femme enceinte peut être stimulée par l'euphorie que son état lui fait éprouver.

Mais cette relative amélioration des performances sportives ne peut se produire qu'au début de la grossesse, tant que la femme enceinte ne prend pas trop de poids.

Une forme de dopage cachée

Cette faculté des femmes enceintes à se montrer plus performantes aurait été exploitée, dans les années 1960, par des entraîneurs sportifs peu scrupuleux. Ainsi, une athlète russe de haut niveau a eu l'occasion de faire des aveux consternants.

Son entraîneur l'aurait contrainte à concevoir un enfant, pour profiter des capacités sportives accrues de son athlète. Quitte à la forcer à avorter ensuite. Les entraîneurs de plusieurs nations, notamment communistes, auraient utilisé ce stratagème à l'occasion de compétitions internationales.

Il s'agirait donc d'une véritable forme de dopage, qui, du fait de sa nature, ne pourrait être décelée. D'après les autorités chargées de la lutte contre le dopage, une telle "technique" serait en tous cas révolue.

Comme elle semblait surtout en faveur dans les régimes communistes d'URSS et des pays d'Europe de l'Est, une telle combine semble avoir disparu depuis la chute du mur de Berlin et l'effondrement du communisme dans ces régions.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

1732 episodes