#62 - CareGame : Les jeux tout légers

14:17
 
Partager
 

Manage episode 274951812 series 2674404
Par CosaVostra and Big Bang Media by CosaVostra, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

En 4 ans, le poids cumulé des 10 applications les plus téléchargées sur iOS a été multiplié par 100. Dans le même temps, la capacité des iPhones n’a strictement pas évolué. Un vrai problème de poids !

Benjamin Athuil, notre pitcher du jour, a cofondé CareGame, une solution pour que les éditeurs de jeux vidéo mobiles puissent distribuer leurs jeux sans aucun lien de téléchargement. Cette solution présente deux grands avantages : elle supprime toutes les contraintes liées au hardware et évite de dépendre des stores de téléchargement. Du côté des gamers, cela permet de jouer à n’importe quel jeu même si l’on n’a plus d’espace sur son téléphone. Magique non ?

Pour challenger son pitch : Yacine Sqalli, investisseur chez Newfund.

Date de création : Avril 2018 (juridiquement la SAS existe depuis fin 2015)

Montants levés par le passé : 1M€ auprès de Business Angels

Montant qu’ils cherchent à lever : 2M€

CA : 50k€ indirects sur des Proof of Concept : encore en beta et non monétisé.

Nombre d'employés : 11 personnes

Ce qui lui a donné envie de devenir entrepreneur :

“Créer quelque chose de neuf, faire bouger les lignes, être en première ligne des responsabilités aussi : c'est ce qui m'anime le plus. C'est aussi une aventure humaine unique, où, encore plus au début, chaque membre de l'équipe est déterminant. Cela crée des liens forts et c'est génial d'avoir un challenge, un projet, qu'on construit ensemble, qu'on enrichit mutuellement.”

Son livre de chevet

La Horde du Contrevent, d'Alain Damasio. Un roman dystopique qui dépeint l'épopée d'une horde qui remonte le vent à la recherche de son origine. Il a une vraie puissance évocatrice autour de la richesse du collectif (avec une grande diversité de personnages qui sont tous narrateurs), dans la quête de quelque chose de difficile, dans la manière dont il interroge le rapport à la nature et la technologie, et finalement la quête interne de ce qui nous rend vivant. Je le recommande vivement.

Son role model

Je suis un fan inconditionnel de l'humoriste Monsieur Fraize. Et plus sérieusement, je me nourris de nombreux parcours admirables et surtout de leur diversité (donc pas que des entrepreneurs !). Parmi tant d'autres, j'essaie par exemple de m'inspirer de David Lorrain qui a fondé Recyclivre, ou de l'incroyable équilibre entre l’exigence et bienveillance d'lkka Paananen (fondateur de Supercell que j'ai rencontré à StationF). Mais aussi de la hauteur de vue de la jeune première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, ou encore de la finesse d'intelligence d'une auteure de BD comme Liv Strömquist.

Sa phrase fétiche

“Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.”

C'est profondément ancré dans l'ADN de l'équipe et de nos valeurs. Pour faire de grandes choses, il faut travailler sérieusement, avec rigueur. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut se prendre la tête pour autant : rire, sourire, s'amuser, c'est aussi essentiel :)

Pour l'anecdote, c'est la phrase sur laquelle j'ai flashé en voyant le premier mot que m'a envoyé Philippe avant que l'on ne s'associe et qu'il devienne CTO co-fondateur de CareGame. La phrase était déjà présente dans la charte de valeurs du Schmilblick (jeu mobile qui a précédé l'aventure CareGame). Small things matter ;)

CareGame vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Benjamin à cette adresse.

Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à eToro de l’avoir rendu possible.

62 episodes