Comment prendre sa place à travers la communication? #103. Femmes puissantes, Femmes inspirantes

17:38
 
Partager
 

Manage episode 294648956 series 2426643
Par Lyne St-Amand | Coach transformationnel, conférencière and Lyne St-Amand | Coach transformationnel, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Comment prendre sa place à travers la communication? Comment prendre sa place Doa Majouli est architecte d’idées. Elle accompagne les femmes entrepreneures à fédérer une communauté, à mieux communiquer à travers la vidéo mobile. Elle a fait le défi de faire une vidéo par jour pendant 365 jours et a développé une passion pour la communication avec un téléphone intelligent. Le défi de ces femmes entrepreneures est de gérer la vie personnelle avec la vie professionnelle. Comment être soi, prendre soin de soi et gagner de l’argent? Comment je peux fédérer une communauté autour de moi, autour de mon projet? Comment je peux parler de mon projet sans être obligée d’être devant les réseaux sociaux? Comprendre tout ce qui est la technique, le numérique en étant soi-même. Beaucoup de femmes ont un travail et n’osent pas le laisser aller parce que ça leur apporte l’argent dont elles ont besoin pour payer leurs factures. En tant que femme, si l’on ressent qu’on est prête à faire le changement, le chemin vers la transformation, si l’on veut franchir ses peurs, ses croyances limitantes, on doit faire le premier pas et le travail sera ensuite plus facile. On peut se dire « Je vais me sentir plus légère, je vois des transformations qui se font en moi, c’est très concret. » Il importe de travailler sur soi, ça demande beaucoup d’efforts. La première étape dans la communication tout autour de soi est d’activer l’écoute, sans interrompre la personne, on sera d’abord dans l’empathie, dans l’observation. On attend que l’autre termine sa communication pour être sûr de ce que l’on va dire pour ensuite prendre la bonne décision de ce que l’on fera ensuite. S’écouter soi-même est primordial, être à l’écoute de nos propres besoins, de ce que l’on veut vraiment, au lieu de nous tourner vers l’extérieur, de demander l’avis des autres pour connaître nos besoins. Sinon, on peut laisser les autres nous décourager, nous transmettre leurs propres peurs, leurs propres doutes. La deuxième étape dans la communication est de reformuler : « Est-ce que j’ai bien compris tes propos, ou pas? Le fait de reformuler va donner beaucoup plus de lumière par rapport aux propos, et nous amènera vers la troisième étape, qui est : se décider, dire non ou dire oui. C’est dans cette étape que nous serons beaucoup plus connectées à notre intuition. C’est l’action qui est derrière la prise de décision, qui nous permettra de dire oui ou non. La communication, c’est de dire les choses de manière directe, mais dans la bienveillance. Quand on veut dire non, il y a une différence entre le dire et le crier. Tout est dans l’énergie qu’on va retourner à la personne qui va définir ce qu’on va ensuite recevoir comme énergie. Si on sème le positif, on va récolter le positif. Il importe d’éviter de juger l’autre, car on ne connaît jamais l’histoire derrière cette personne-là, ce qu’elle a vécu, les traumatismes qu’elle a pu vivre. Il est préférable d’être dans le silence, dans l’écoute quand l’autre communique, c’est à ce moment qu’on découvre la magie derrière, qu’on peut mieux connaître la personne. Souvent, quand on laisse l’espace à la personne pour parler, pour s’exprimer, elle fait ses propres prises de conscience. Beaucoup de femmes, par peur de déplaire, vont dire oui, mais au fond, elles veulent dire non. En réalité, quand on dit non aux autres, on se dit oui à soi, on prend ainsi soin de soi. Si l’on ne ressent pas une connexion avec une personne, il importe de dire non, pour notre bien-être et le bien-être de notre entourage, pour être honnête avec soi, sinon, on vit un combat intérieur et c’est fatigant, ça épuise notre énergie. Quand on fait confiance à notre intuition, on apprend à muscler celle-ci, à prendre des décisions de manière plus rapide, à dire oui ou non de façon plus rapide. Quand on s’aime, on prend les décisions pour soi au lieu de les prendre à cause de la peur. Quand on sort de notre zone de confort, on prend des risques pour franchir le premier pas.

119 episodes