Téléchargez l'application!

show episodes
 
Podcast provocateur de plaisir. Fictions érotiques, avec un zeste de vécu, pour apprivoiser le désir, ingrédient indispensable au bonheur sexuel. Des épisodes parfois poétiques et romantiques. Souvent, érotiques ou carrément impudiques. Très addictifs, toujours. Supernova vous donne rendez-vous chaque dimanche soir, à 20h. Sur le site www.deferlante.be vous trouverez en exclusivité des séries érotiques en plusieurs épisodes: prélude, désir, plaisir et jouissance. #podcastdudesir
 
Loading …
show series
 
Henry invita Lila à danser. Les voilà, serrés l'un contre l'autre, au plein milieu de cette petite foule en train de s'amuser, sans faire attention à eux... Leurs corps se frottaient l'un à l'autre, et comble de l'excitation, la main d'Henry glisse dans le dos, jusqu'au creux des reins qui, instinctivement, se cambrent de désir... Le bas ventre de …
 
Elle voyait un homme, régulièrement, depuis 3 ans maintenant, mais c'était uniquement pour le sexe. Leurs corps étaient faits pour s'emboîter, pour vibrer ensemble. A moins d'un mètre l'un de l'autre, ils se cherchaient avidement, pour se retrouver enfin et pour jouir en nage. Pour s'oublier l'un dans l'autre. Mais... leurs esprits ne s'accordaient…
 
Mais oui, je sais que tu m'aimes. Tu aimes mon sourire et mes fossettes et ma façon de rouler les "r". Tu aimes mes seins aussi. Pas trop gros, pas trop petits. Tu aimes la chute de mes reins, et la beauté de mon joli grain, sur mes autres fossettes, qui suscitent en toi une érection et une fixette. Tu aimes beaucoup l'arrondi de mon cul aussi.…
 
Pendant des jours et des jours, à la même heure, Laurent vint triturer la sonnette du loft, le coeur au bord des larmes... Dans l'espoir de revoir Marie, de lui dire enfin tout ce qu'il ne lui avait pas (encore) dit, la serrer à nouveau dans ses bras, et lui faire l'amour encore et encore et encore. Même si ça devait être pour la toute dernière foi…
 
Ce matin, pour la quatrième fois de notre vie, tu m'as redemandée en mariage. Comme tu l'avais fait la toute première fois, il y a 21 ans... et que j'avais dit "oui". Sans hésitation. Le coeur en bataille rangée et l'âme au 7e ciel. Et depuis ce jour-là, à notre date anniversaire, tous les 7 ans tu me reposes la même question: "- Veux-tu m'épouser?…
 
Ah, la voiture s'arrête, elle est arrivée, finalement le voyage a été court. On l'aide à descendre, quelqu'un lui donne la main. C'est un homme, il entoure ses épaules et la guide pour avancer. Il a les mains douces. Et un parfum de cèdre. Ou peut-être d'algues... Elle pense aux îles, au soleil, au sable chaud. Elle se sent mieux. Sous sa robe, ell…
 
Sa jouissance avait culminé avec la bouche de Laurent qui lui fit l'effet d'une ventouse veloutée en train d'aspirer serré-collé son clitoris, fouiné en cercle par sa langue musclée. Les cercles suivis par des petits lapements irrésistibles. Un véritable hymne à la jouissance! Non, mais... peut-on aimer lécher autant le sexe d'une femme?…
 
En théorie, les services qu'on lui proposait semblaient simples comme bonjour. En pratique, pour un PDG comme lui, ce n'était pas si évident. Obéir, ce n'était pas son fort. Se laisser faire quoi qu'il arrive, ce n'était pas son fort. Devoir composer avec la surprise... il savait brillamment le faire, mais il n'aimait pas. Sauf que le moment était …
 
Leur effleurement avait provoqué un mini courant électrique. Banal, mais... pas banal du tout. Les yeux voient quand le désir est déjà là. Les coeurs s'affolent quand le désir est déjà là. La raison rappelle en vain à la réalité, quand le désir est déjà là. Ah, le désir, cet animal étrange, qui arrive tout félin, tel un chat sur ses coussinets, au …
 
Elle se laisse faire et puis, coquine... elle pense pouvoir apprivoiser la latte. Alors, elle ondule un peu du derrière, comme pour l'attendrir. Et dans les limites de ses attaches, la voilà... derrière coquin, confiant et séducteur, sur des talons de 9cm, mais... clac! La latte, indifférente à ses charmes ronds, prend à nouveau son dû sur les fess…
 
Voyons voir les réponses reçues... déjà, une première catégorie se distinguait par la question différemment formulée, mais bizarrement unanime: "- Est-ce qu'elle suçait et est-ce qu'elle avalait?" A ces braves curieux, elle répondra dans son meilleur français, avec des subjonctifs à chaque phrase, dans un style très vieille France, que oui... Elle …
 
C'est vrai qu'au fil du temps, elle s'était perfectionnée dans l'art de la fellation: elle était capable de le prendre en bouche, de l'ériger et de l'amener au bord de la jouissance en moins de 3 minutes, montre en main. Elle était devenue si douée, ses pipes étaient divines... Cet épisode est la suite de "Désir soumis" (ép. n°65 du 3 janvier, que …
 
Pour un top chef pareil, elle aurait les cheveux en chignon faussement improvisé, et des jolies boucles d'oreilles avec de grosses perles blanches. Elle donnerait cours à son invitation, et irait s'asseoir sur la chaise les genoux relevés, qu'elle cacherait en dessous d'une chemise blanche beaucoup trop grande pour elle. Et vous savez quoi? si ça s…
 
"Cherche homme doué en cuisine et doté d'une belle verge, pour rdv culinaires très coquins!" Voilà... c'était la petite annonce qu'elle venait de publier dans le plus grand journal du pays, en ajoutant une adresse mail, spécialement créé pour l'occasion: unebellevergeencuisine@gmail.com Eh oui, une petite annonce à l'ancienne...…
 
Le jour de ses 18 ans, elle était courageusement entrée dans un sex shop, toute seule comme une grande, pour acheter une fausse verge. Juste l'objet, sans piles, sans rien. Elle avait pris son temps pour regarder tous les modèles, toutes les tailles, car elle voulait quelque chose plutôt dans la moyenne, ni trop grand, ni trop petit. Et depuis cet …
 
Certains jours, elle espérait secrètement que la bouche de l'homme vienne la lécher, comme on lèche une glace qui fond au soleil, et dégouline de partout dans la chaleur torride de l'été. Mais elle ne demandait rien, elle attendait juste. Elle espérait, et l'attente la remplissait. De partout, de chaleur, d'envies.…
 
Malgré sa relative petite taille, Riccardo avait une très belle verge. Une de ces queues qui cachent bien leur jeu avant de vous prendre par surprise! Une verge bien dure, que Rose prit plaisir à sucer en y mettant beaucoup d'entrain. Elle lui bavait dessus abondamment, sa verge glissait bien. Il respirait fort, et il bandait encore plus fort!…
 
Puis, miracle! Un dimanche soir aux JT, la fin officielle du Covid fût annoncée partout... Et vendredi, jour merveilleux entre tous... les bars, les cafés, les restaurants, les cinémas, les théâtres, toussa-toussa allaient enfin rouvrir et recevoir du monde, comme avant. Sans masque, sans distance sociale, comme dans le bon vieux temps. Les câlins,…
 
Selon sa routine, Serguei vint déposer les draps de lit et les serviettes de bain, pour la trouver là, entièrement nue, absolument splendide dans ce corps laiteux, presque irréel de blancheur et de perfection. Son sexe était entièrement rasé, on pouvait voir ses grandes lèvres un peu plus sombres que le reste.…
 
Elle était redoutable, aussi bien dans la douceur que dans l’ardeur. Sa langue pouvait allumer des feux que ses lèvres étaient les seules à pouvoir éteindre. Il avait appris a se laisser faire, entièrement. Inutile de lutter ou de résister, même si à la fin, il en ressortait épuisé. Vidé, au propre comme au figuré.…
 
Ses expositions photo parlaient d’elles-mêmes. La plus fameuse avait été celle intitulée « Je jouis, donc je suis ». Des portraits bruts, sans artifices. Des photos de visages en train de jouir. Hommes, femmes, plus jeunes, plus âgés, blancs, noirs, seuls, accompagnés... Tous en train de jouir! Les gens ne sont pas très beaux quand ils jouissent. I…
 
A l'abri des journalistes et surtout à l'abri de la honte, ils étaient heureux, en fait. Pour autant qu'on puisse être heureux en ayant tout perdu: carrière, famille, crédibilité... Et quand l'angoisse montait, et lui serrait la gorge, Rafael était là... et il savait exactement ce qu'il fallait faire. Le bonus de la série érotique "Le Secrétaire d'…
 
Je collerais mes joues et ma langue autour de ta verge, pour te faire jouir, pour t'entendre perdre ton souffle de plaisir. Et quand enfin, tu jouirais, je pourrais abreuver mon désir de toi jusqu'à la dernière goutte, jusqu'au dernier tremblement. Jusqu'au lendemain, quand le manque de toi me donnera encore soif, et encore chaud entre les cuisses,…
 
La soirée avait commencé magnifiquement bien... il s'était présenté, rasé de près, élégant et parfumé, à l'adresse indiquée sur le carton d'invitation, rue de la Croix, 69... 69, oh joli clin d'oeil! A la porte d'entrée, en bas de l'immeuble, il avait prononcé d'une voix mal assurée le mot de passe: "bare back"... Le bonus de la série érotique "Le …
 
Il trouvait que ça lui allait bien sa presque soixantaine, sexy-pétillante, ses lunettes rondes, d'intello mal baisé mais très baisable, et sa dégaine faussement décontractée, de "politicien au sommet". Au sommet visible, mais c'était justement la partie cachée de l'iceberg qui lui foutait des triques épiques.…
 
Il chevaucha alors cette première vague d'éjaculation, bouleversé par la chaleur agréable qui montait de ses couilles, pour traverser comme un éclair la verge dans toute sa longueur, et se déverser en puissance au fond du vagin. Aspiré par cette chaleur excitante, il continua son mouvement de va-et-viens plus en profondeur... Le bonus de la série é…
 
Et quand il venait enfin, parfois après une heure ou deux, la retrouver au coin de sa punition, il claquait une fessée sur son derrière, qu'elle relevait ensuite aussi rond et haut que possible... Alors, il glissait juste deux doigts contre sa vulve, puis dedans, et il commençait déjà à la faire jouir là, à genoux, front par terre, cul en l'air, se…
 
Ah, nous y voilà, enfin! au bout de cette année 2020, particulièrement interminable. Alors, je vous souhaite de tout coeur une Nouvelle Année merveilleuse, pleine d'amour, de désir et de tendresse. Rythmée par des rencontres heureuses et des écoutes torrides et coquines sous la couette. Et si Déferlante peut pimenter ne fût-ce qu'un tantinet, votre…
 
Ce sera enfin son baptême, ce sera sa consécration. Adieu questions prévisibles des journalistes, adieu prises de parole sans aucun risque en public, au revoir et à jamais apparitions télévisées en sourires formatés. Oh, oui, ce fût drôle et flatteur pendant quelques années. Il se souvenait encore de sa trique épique, lors de sa première émission t…
 
"- Je rêve de toi la nuit. Je voulais te le dire, en face, pour que tu puisses voir que je ne mens pas." Un silence comme une dalle de béton. Généralement, dans ces cas-là, le premier qui bouge, a perdu. "- J'entends ce que tu dis, mais je ne..." Il l'embrassa, avec une soif non dissimulée, sa langue fouinante dans sa bouche à lui couper le souffle…
 
Et elle en rêvait la nuit. Des rêves érotiques, torrides, presque insupportables, tellement ils avaient l'air vrais, possibles! Elle se réveillait en nage, excitée comme une puce, elle était chaude et glissante entre ses cuisses, avec une soif immense en bouche. Le bonus de la série érotique "La Prof" sera disponible exclusivement sur le site Défer…
 
Elle avait senti son érection, qui poussait contre son bas-ventre. Aucun doute possible, le stagiaire bandait dur, et au fond c'était la seule chose intelligente à faire. A force de côtoyer la mort, on s'accroche à la vie. Baiser ce jeune homme, c'était devenu le symbole de la vie. Alors, depuis des semaines, ils le faisaient, parfois plusieurs foi…
 
Dès le premier cours avec elle, il l'avait désirée. C'était une évidence, et comme les autres fois, dans les autres lycées qu'il avait fréquentés, il savait que tôt ou tard, cette évidence s'imposera d'elle même. Et qu'ils finiront par passer à l'acte, par faire l'amour. Elle tombera follement amoureuse et il finira par la ramener enfin à elle-même…
 
Et elle le masturba avec une sorte de tendresse appliquée, de savoir-faire qui le mettait hors contrôle, il dût se laisser faire, il était entièrement en son pouvoir. Pression, longueur du va-et-vient, rythme... elle avait tout en main, cette fille. On aurait dit la main de Dieu. Le bonus de la série érotique "Solitude(s)" sera disponible exclusive…
 
Le jeune homme avait rédigé son devoir sur le thème qu'elle avait indiqué: "les limites de la liberté individuelle". Il avait une belle écriture et les idées finement exprimées mais, à la fin de la deuxième page, il avait conclu sa dissertation abruptement, noir sur blanc: "ma liberté à moi est d'avoir très envie de vous". Le bonus de la série érot…
 
Ensuite, leurs mains prirent la relève, et les vêtements volèrent dans tous les coins de la pièce. Elle tournoyait sur elle-même et autour de lui, on aurait dit un courant d'air, qui vous enveloppe de partout. Chaud et froid, à la fois. Le bonus de la série érotique "Confinement" sera disponible uniquement sur le site Déferlante.…
 
Mais... s'il jouissait dans une de ces bouches humides, il en faisait un point d'honneur de prendre ensuite réellement son temps pour faire vraiment jouir la suceuse. Alors, avec un calme curieux mais imperturbable, affiné, presque aux aguets, il explorait le moindre recoin de leur intimité. De leurs chairs, de leur désirs et de leurs fantasmes sil…
 
Elle était belle à voir quand elle prenait son bain, l'éponge moussante qui glissait sur sa peau. Sans être grosse, cette jeune femme avait de belles rondeurs. Les seins, le ventre, son derrière. Des courbes belles à voir, qui invoquaient des caresses. Parfois, il pouvait voir qu'elle se masturbait, en fermant les yeux, la tête posée sur le bord de…
 
Dans le temps, quand il lui faisait l'amour, il la baisait. Vraiment! Avec une sorte de force, de passion. Il se comportait en "ayant-droit". Il s'emparait d'elle conquérant, sûr de lui, précis et méthodique, il avait l'art de la rendre dingue! Dingue de lui, de sa queue, de cette jouissance forte, sans appel, tellement virile. Le bonus de la série…
 
Il éprouvait du plaisir à provoquer chez elle ces gémissements, qui lui donnaient ainsi un certain pouvoir. Alors, très coquin dans son âme et conscience, il alternait entre caresses douces, à peine effleurées, léchage bien appuyé, suçons gourmands et pincements secs. Le bonus de la série érotique "Le baiseur" sera disponible uniquement sur le site…
 
Il était confiné seul. Comme la plupart d’entre nous, d’ailleurs. Et elle l’épiait. Sans gêne. Avec un certain plaisir, même. Très souvent, le soir, vers 21h, il s’entraînait. De sa chambre à coucher, elle pouvait tout voir dans son salon. Il lui suffisait d’éteindre la lumière et de l’observer, tapie dans les plis des rideaux. Ah... son entraîneme…
 
Et c'est là qu'elle oublia tout, son nom, son métier, sa vraie vie... Tout ça disparut, comme par magie, pour faire de la place juste à une fellation exquise et à une sodomie magistrale... Elle n'était plus que bouche affamée et sphincter serré, autour des ces deux queues qu'elle avait choisies "dans la moyenne ou plus". Le bonus de la série érotiq…
 
Il sollicitait, en vertu du contrat de mariage, conclu en date du... contenant une clause "devoir conjugal" à l'article un tel... il sollicitait donc un accès immédiat à son derrière, seul orifice pénétrable, sans risque pour sa santé. Et dans sa générosité, il lui faisait grâce d'une mention explicite et chiffrée de la fréquence attendue pour ce r…
 
Loading …

Guide de référence rapide

Google login Twitter login Classic login