Special Adolescence (2/2) - Les bonnes conditions, avec Julie Gavras

15:39
 
Partager
 

Manage episode 293046021 series 2916540
Par Moonshiner, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Cette semaine, Un doc Un soir vous propose deux épisodes simultanés pour un thème aussi complexe que prisé des réalisateurs: le passage à l’âge adulte.

Deux épisodes pour deux films: Les bonnes conditions de Julie Gavras, sorti en 2018, et Chante ton bac d’abord de David André, sorti en 2014. Deux chroniques sociales très différentes pour aborder l’adolescence, le déterminisme social, les choix de vie et l’héritage familial.

Pendant treize ans, Julie Gavras a suivi huit jeunes, de leurs 16 ans à leurs 29 ans. Le film commence sur ces huit adolescents, élèves du très chic lycée Victor Duruy dans le 7ème arrondissement de Paris, tous issus de milieux sociaux très privilégiés; et s’achève sur des adultes qui ont fait leurs choix de vie, parfois attendus, parfois surprenants.

Le film, diffusé sur Arte en mai 2018, est disponible sur le site VOD de la chaîne.

Les trois recommandations de Julie Gavras:

  • sa perle introuvable:

L’esprit de‘45, documentaire de Ken Loach (2013), sur les changements sociaux-économiques de l’Angleterre dans l’immédiat après-guerre, pendant le gouvernement du travailliste Clement Attlee.

“Moi qui ai grandi ou appris l'histoire de l'Angleterre ultralibérale avec Thatcher. Et puis tout ce qui s'en est suivi. J'ai découvert un pays avec une idéologie et un enthousiasme, mais un humanisme tellement différent que ce qu'on voit aujourd'hui que ça vaut vraiment le coup de le voir.”

Disponible en VOD sur UniversCiné, FilmoTV, Orange VOD, et en streaming sur Vimeo.

  • sa référence:

Hitler, connais pas! , de Bertrand Blier (1963): Composé de témoignages de onze jeunes gens interrogés en 1963 sur leur vie et leurs aspirations, une enquête sur la jeunesse réalisée par Bertrand Blier, alors âgé de vingt-deux ans.

“C'est un film uniquement à base d'interviews, en noir et blanc. C'est des jeunes qui sont assis sur un tabouret au milieu d'un studio. Ils ne font que parler et tout est dans ce qu'ils disent, et dans le travail de montage.”

Disponible en VOD sur Arte, et Orange VOD.

  • le film qui lui a donné envie de réaliser:

1974, une partie de campagne, de Raymond Depardon: Valéry Giscard d’Estaing, alors ministre de l’Economie et des Finances, se lance dans une campagne présidentielle « à l’américaine ». Raymond Depardon, sur commande de VGE, suit partout le fringant candidat et capte des instants rares et historiques de la classe politique française. Longtemps censuré, le film ne sera diffusé pour la première fois qu’en 2002.

“Je l’ai vu à la Cinématèque à 10-11 ans et je suis contente de l'avoir fait parce que c'est la première fois que je me suis dit qu'un documentaire, ça pouvait être aussi passionnant qu'un film de fiction.”

Disponible sur Arte VOD

  • La recommandation bonus de Julie Gavras, qui ne rentre dans aucune de nos catégories:

Documentary Now: “C’est une émission faite par des anciens de Saturday Night Live qui reprennent des documentaires mythiques et qui en font une espèce de parodie en 20 minutes. C'est très drôle et c'est vraiment formidable à regarder parce que ça permet de voir toute la diversité formelle possible des documentaires.”

Disponible sur Netflix (catalogue US) et Canal Plus

Des documentaires qui vous ont plu? Des réalisateurs que vous aimeriez entendre? Contactez-nous par email undocunsoir@gmail.com ou sur notre compte Instagram.

13 episodes