Charles, luthier : “C'est quoi, ma vie, à part la lutherie ?”

23:36
 
Partager
 

Manage episode 236257565 series 2466466
Par Stereolab, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Dans ce dernier épisode de la saison, Travail soigné vous ouvre les portes de l’atelier de lutherie de Charles Coquet, dédié à la fabrication de violons, altos et violoncelles.

Bien que ce métier inspire naturellement l’admiration et la curiosité, certains aspects en sont méconnus et soulèvent des problématiques très intéressantes. Les canons de l’instrument comme sa fabrication n’ont quasiment pas changé depuis près de cinq siècles et pourtant si le luthier d’aujourd’hui reproduit le geste, il n’en apporte pas moins sa pierre à l’édifice. C’est en tout cas la philosophie de Charles qui respecte l’héritage tout en affirmant sa personnalité.

Charles a étudié le violon pendant 15 ans avant de s’orienter vers la lutherie, qu’il a apprise en Angleterre. N’étant pas issu d’une famille de musiciens, ce choix s’apparentait à un saut dans le vide, mais la passion de Charles pour la fabrication s’est vite confirmée et n’a fait que croître à mesure qu’il avançait dans son apprentissage. Il ouvre son propre atelier en 2008, où son passé de violoniste constitue assurément un atout dans sa relation avec les musiciens.

Au cours de l’entretien, vous aurez le privilège d’assister à l’essai d’un instrument de Charles par le talentueux violoniste Hugues Borsarello.

REPÈRES
Visite de l’atelier. (1:30)
Le violon vu par les musiciens. (2:49)
La relation de Charles avec les musiciens. (4:40)
Le “son” de Charles. (5:35)
Les modèles de violons hérités de la lutherie ancienne. (6:50)
Les étapes de fabrication du violon : le travail du bois. (9:15)
Les finitions : le vernis. (12:30)
Essai d’un instrument par le violoniste Hugues Borsarello. (14:35)
Le réglage de l’instrument. (15:25)
Le rapport de Charles à son métier. (16:35)
La transmission : le travail avec les apprentis. (19:05)
L’évolution et l’avenir du métier. (20:30)
La quête de perfection. (22:10)

LIENS
Pour en savoir plus sur l’atelier de Charles Coquet : https://www.charlescoquet-luthier.fr/
Et sur le violoniste Hugues Borsarello : http://borsarello.com

Production : Stereolab / Illustration et couverture : Julina Jean-Joseph / Musiques : Blue Dot Sessions.

Retrouvez l’actualité de Travail soigné via Stereolab.fr sur Instagram, Twitter et Facebook et n’hésitez pas à envoyer vos suggestions pour de prochains épisodes à hello@stereolab.fr

Merci de votre soutien sur votre plateforme d’écoute préférée (un abonnement, des étoiles, des petits cœurs, un commentaire sympa) ainsi que sur Podmust.com

19 episodes