Grossophobie vs bodypositive : appropriation marketing, injonction à s'aimer et troubles alimentaires, avec Azilis (2/2)

35:56
 
Partager
 

Manage episode 292695350 series 2495299
Par Marie Arnoult, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Comment s'incarner entièrement, dans toute la force de sa puissance, quand la société tout entière ne veut pas de nous ? Comment peut-on réussir à devenir pleinement soi lorsque nous ne pouvons nous appuyer sur aucune représentation ? La société, les réseaux sociaux, les livres, les séries, les films : le gros est sale, paresseux, ridiculisé. Mais depuis quelques années, c'est un autre mouvement qui prend le pas : le bodypositive. Derrière l'image dorée de l'acceptation, c'est en réalité une belle appropriation marketing, réutilisée et déformée. Ce mouvement politique, créée pour défendre les minorités invisibilisées, s'est vu accaparé par ... des personnes normées. Avec Azilis @rosecitronvg.

  • Nourriture et émotion : c'est ok de manger ses émotions
  • Être vegan ou "échouer" : l'impitoyable communauté des VG
  • Choisir son mode d'alimentation EST un privilège que beaucoup ne peuvent se permet
  • Instagram : la tournure militante d'un réseau fondé sur l'image
  • Bodypositive et appropriation marketing : l'accaparation des personnes minces
  • Le droit au respect n'implique pas de devoir s'aimer
  • Le Instagram healthy : une communauté tout entière
  • De Buffy à Sex education : l'importance de la représentation de corps maigres, gros, handicapés ...variés

Viens par ici mon petit : @marie_la_graine // mon site Sois Sage et Parle Fort

Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/sois-sage-et-parle-fort.



See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

147 episodes