Artwork

Contenu fourni par France Médias Monde. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Médias Monde ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.
Player FM - Application Podcast
Mettez-vous hors ligne avec l'application Player FM !

Un point presse de la Maison Blanche manipulé pour critiquer le soutien américain à l'Ukraine

3:26
 
Partager
 

Manage episode 418689004 series 2479113
Contenu fourni par France Médias Monde. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Médias Monde ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

Alors que les Russes avancent sur le front ukrainien, la question du soutien américain à l’Ukraine est au cœur de l’actualité. Dans ce contexte, une vidéo circule activement sur les réseaux sociaux. On croit y entendre la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, affirmer que la Seconde Guerre mondiale a été gagnée par les Américains et par les Ukrainiens. Une prétendue déclaration moquée par les internautes mais qui, en réalité, a été entièrement manipulée.

La vidéo montre un échange entre un journaliste et la porte-parole de Joe Biden lors d’une conférence de presse. « Pourquoi ne condamnons-nous pas les manifestations ukrainiennes du nazisme et continuons à les soutenir ? », interroge le journaliste. Ce à quoi Karine Jean-Pierre répond : « Il y a soixante-dix-neuf ans, les États-Unis et leurs alliés ukrainiens ont uni leurs forces pour combattre les régimes d'Hitler et de Staline. Si Berlin est aujourd'hui un allié, la menace de l'Est persiste. C'est pourquoi nous sommes déterminés à rester aux côtés de l'Ukraine et à lui offrir notre soutien total par tous les moyens possibles. » En tout cas, c’est que laisse entendre, à tort, la piste audio de la vidéo, traduite en russe en bas de l’image.

Vérification faîte, la question du journaliste et la réponse de la porte-parole ont été manipulées. On le sait grâce à une recherche d’image inversée qui nous a permis de retrouver la vidéo originale. C’est-à-dire qu’on a pris une capture d’écran de cette vidéo manipulée, on l’a entrée dans un moteur de recherche pour retrouver d’où elle provenait. Grâce à ça, on sait que c’est le point presse de la Maison Blanche du 7 mai 2024, librement accessible en ligne sur YouTube, qui a été détourné.

L’utilisation de l’intelligence artificielle

En comparant la vidéo originale et la vidéo détournée, on comprend que Karine Jean-Pierre n’a jamais évoqué la Seconde Guerre mondiale lors de ce point presse. Concernant le journaliste, identifié comme le correspondant pour le quotidien londonien Independent, Andrew Feinberg, sa question portait non pas sur le soutien à l’Ukraine mais sur l’aide humanitaire à Gaza. On est donc face à un hyper trucage sonore, ou deep voice. Autrement dit, leur voix a été générée par une intelligence artificielle, ce qui permet de leur faire dire n’importe quoi.

Si certains hypertrucages sonores sont faciles à détecter à l’écoute, celui-ci est plutôt qualitatif. La différence entre la voix originale et la voix générée par l’intelligence artificielle est vraiment mince.

La seule façon de détecter la supercherie c’est de bien faire attention aux mouvements des lèvres qui ne collent pas avec le son. C’est particulièrement le cas au moment de la question du journaliste.

Propagande pro-russe

D’après nos recherches, cette infox apparaît pour la première fois sur une chaîne Telegram russophone, déjà bien identifiée comme un vecteur de propagande du Kremlin. On y trouve régulièrement des fausses couvertures de journaux ou des faux reportages. Cette vidéo manipulée est ensuite apparue sur X, où elle cumule aujourd’hui plus d’un million de vues.

L’objectif de cette infox consiste à propager le récit déjà maintes fois démentie d’une Ukraine néo-nazie, et faire croire que les États-Unis les soutiennent, et qu’ils n’hésitent pas à réécrire l’histoire pour justifier ce soutien. Un narratif poussé par Vladimir Poutine depuis le début de la guerre en Ukraine.

  continue reading

130 episodes

Artwork
iconPartager
 
Manage episode 418689004 series 2479113
Contenu fourni par France Médias Monde. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Médias Monde ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

Alors que les Russes avancent sur le front ukrainien, la question du soutien américain à l’Ukraine est au cœur de l’actualité. Dans ce contexte, une vidéo circule activement sur les réseaux sociaux. On croit y entendre la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, affirmer que la Seconde Guerre mondiale a été gagnée par les Américains et par les Ukrainiens. Une prétendue déclaration moquée par les internautes mais qui, en réalité, a été entièrement manipulée.

La vidéo montre un échange entre un journaliste et la porte-parole de Joe Biden lors d’une conférence de presse. « Pourquoi ne condamnons-nous pas les manifestations ukrainiennes du nazisme et continuons à les soutenir ? », interroge le journaliste. Ce à quoi Karine Jean-Pierre répond : « Il y a soixante-dix-neuf ans, les États-Unis et leurs alliés ukrainiens ont uni leurs forces pour combattre les régimes d'Hitler et de Staline. Si Berlin est aujourd'hui un allié, la menace de l'Est persiste. C'est pourquoi nous sommes déterminés à rester aux côtés de l'Ukraine et à lui offrir notre soutien total par tous les moyens possibles. » En tout cas, c’est que laisse entendre, à tort, la piste audio de la vidéo, traduite en russe en bas de l’image.

Vérification faîte, la question du journaliste et la réponse de la porte-parole ont été manipulées. On le sait grâce à une recherche d’image inversée qui nous a permis de retrouver la vidéo originale. C’est-à-dire qu’on a pris une capture d’écran de cette vidéo manipulée, on l’a entrée dans un moteur de recherche pour retrouver d’où elle provenait. Grâce à ça, on sait que c’est le point presse de la Maison Blanche du 7 mai 2024, librement accessible en ligne sur YouTube, qui a été détourné.

L’utilisation de l’intelligence artificielle

En comparant la vidéo originale et la vidéo détournée, on comprend que Karine Jean-Pierre n’a jamais évoqué la Seconde Guerre mondiale lors de ce point presse. Concernant le journaliste, identifié comme le correspondant pour le quotidien londonien Independent, Andrew Feinberg, sa question portait non pas sur le soutien à l’Ukraine mais sur l’aide humanitaire à Gaza. On est donc face à un hyper trucage sonore, ou deep voice. Autrement dit, leur voix a été générée par une intelligence artificielle, ce qui permet de leur faire dire n’importe quoi.

Si certains hypertrucages sonores sont faciles à détecter à l’écoute, celui-ci est plutôt qualitatif. La différence entre la voix originale et la voix générée par l’intelligence artificielle est vraiment mince.

La seule façon de détecter la supercherie c’est de bien faire attention aux mouvements des lèvres qui ne collent pas avec le son. C’est particulièrement le cas au moment de la question du journaliste.

Propagande pro-russe

D’après nos recherches, cette infox apparaît pour la première fois sur une chaîne Telegram russophone, déjà bien identifiée comme un vecteur de propagande du Kremlin. On y trouve régulièrement des fausses couvertures de journaux ou des faux reportages. Cette vidéo manipulée est ensuite apparue sur X, où elle cumule aujourd’hui plus d’un million de vues.

L’objectif de cette infox consiste à propager le récit déjà maintes fois démentie d’une Ukraine néo-nazie, et faire croire que les États-Unis les soutiennent, et qu’ils n’hésitent pas à réécrire l’histoire pour justifier ce soutien. Un narratif poussé par Vladimir Poutine depuis le début de la guerre en Ukraine.

  continue reading

130 episodes

Tous les épisodes

×
 
Loading …

Bienvenue sur Lecteur FM!

Lecteur FM recherche sur Internet des podcasts de haute qualité que vous pourrez apprécier dès maintenant. C'est la meilleure application de podcast et fonctionne sur Android, iPhone et le Web. Inscrivez-vous pour synchroniser les abonnements sur tous les appareils.

 

Guide de référence rapide