Artwork

Contenu fourni par France Médias Monde. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Médias Monde ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.
Player FM - Application Podcast
Mettez-vous hors ligne avec l'application Player FM !

Ukraine: le commandement militaire ciblé par de fausses couvertures de journaux

3:05
 
Partager
 

Manage episode 402480534 series 2479113
Contenu fourni par France Médias Monde. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Médias Monde ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

Près de deux ans après le début de l’invasion russe en Ukraine, la situation s’enlise sur le front. Pénurie de munitions, manque de personnel, affaiblissement de l’aide occidentale : les dossiers sur la table du nouveau chef de l’armée ukrainienne sont nombreux. Oleksandr Syrsky a remplacé il y a deux semaines le populaire général Valery Zaluzhny. Une nomination ciblée par la propagande pro-russe à coups de fausses couvertures de journaux.

Oleksandr Syrsky a-t-il été caricaturé à la Une de l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo le 14 février 2024 ? C’est ce que prétendent, image à l'appui, des centaines d’internautes russophones sur les réseaux sociaux ces derniers jours. On y voit le nouveau chef de l’armée ukrainienne, Oleksandr Syrsky, désabusé, assis dans un cratère rempli de sang et de soldats ukrainiens démembrés.

La scène se passe à Selidove, une ville proche de Donetsk, bombardée dans la nuit du mardi au mercredi 13 février 2024 par les Russes. Le titre, à l’écriture sanguinolente, critique ouvertement Oleksandr Syrsky le présentant comme le « Général cratère ».

En réalité, l’hebdomadaire satirique français n’a jamais publié cette caricature du nouvel homme fort de l’armée ukrainienne. Pour s’en rendre compte, il suffit d’aller sur le site internet de Charlie Hebdo et de chercher le journal paru en kiosque le 14 février 2024. On découvre alors la couverture originale, dédiée non pas au chef de l’armée ukrainienne, mais à la suppression du droit du sol à Mayotte. Cette Une a donc été manipulée. La charte graphique, le prix et la signature du dessinateur ont été fidèlement reproduits. Le numéro du journal et l’orientation du code barre en bas de la couverture ne sont, eux, pas corrects.

Malgré ça, cette couverture manipulée, repérée par Gwara Media, a été massivement relayée sur des comptes Telegram pro-russe, sur Vkontakte (l’équivalent de Facebook en Russie) et aussi sur TikTok. On la retrouve aussi sur zp-news.ru, un site internet dédié à la ville de Zaporijjia, identifié par le service français de détection des ingérences numériques étrangères, Viginum, comme un relais de propagande du dispositif d’influence Portal Kombat.

Valery Zaluzhny dans le viseur

Oleksandr Syrsky n’est pas la seule victime de cette campagne de désinformation. Son prédécesseur, Valery Zaluzhny, est lui aussi pris pour cible. Cette fois, c’est le magazine satirique allemand Titanic qui a été détourné. La fausse Une est une bande dessinée intitulée « le perdant prend sa retraite ». On y voit le général Zaluzhny dormir sur des cadavres ukrainiens, se laver avec un morceau de bras, ou encore payer ses courses avec l’argent d’un soldat mort.

Mais là encore, vérification faite, cette caricature n’a aucun rapport avec la couverture authentique du journal, qui ne fait même pas référence à l'Ukraine. Tout comme pour Charlie Hebdo, la couverture de Titanic est disponible sur leur site internet.

Manipuler l’opinion russe et occidentale

L’objectif premier de la diffusion de ces infox est de faire croire au peuple russe que la presse occidentale critique l’Ukraine et son commandement militaire. C’est pourquoi ces fausses couvertures de Charlie Hebdo et de Titanic ont d’abord été partagées en russe, par des comptes de propagande très suivis sur Telegram, comme celui de la journaliste Olesya Loseva. On les retrouve ensuite publiés sur les réseaux sociaux, dans différentes langues, ce qui permet de toucher une audience plus large et de tromper aussi l’opinion occidentale. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que la propagande pro-russe fabrique des fausses couvertures de journaux.

Ce genre de faux circulent beaucoup depuis le début de l’invasion de l’Ukraine. RFI en a identifié plus d’une dizaine en ligne ces derniers mois. Ce sont d’ailleurs souvent les mêmes journaux qui sont détournés : le français Charlie Hebdo, le turc Léman, l’allemand Titanic ou encore l’espagnol El Jueves. Le but est toujours de faire croire que les Occidentaux ne veulent plus soutenir l’Ukraine, à coups d’infox.

  continue reading

127 episodes

Artwork
iconPartager
 
Manage episode 402480534 series 2479113
Contenu fourni par France Médias Monde. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Médias Monde ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

Près de deux ans après le début de l’invasion russe en Ukraine, la situation s’enlise sur le front. Pénurie de munitions, manque de personnel, affaiblissement de l’aide occidentale : les dossiers sur la table du nouveau chef de l’armée ukrainienne sont nombreux. Oleksandr Syrsky a remplacé il y a deux semaines le populaire général Valery Zaluzhny. Une nomination ciblée par la propagande pro-russe à coups de fausses couvertures de journaux.

Oleksandr Syrsky a-t-il été caricaturé à la Une de l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo le 14 février 2024 ? C’est ce que prétendent, image à l'appui, des centaines d’internautes russophones sur les réseaux sociaux ces derniers jours. On y voit le nouveau chef de l’armée ukrainienne, Oleksandr Syrsky, désabusé, assis dans un cratère rempli de sang et de soldats ukrainiens démembrés.

La scène se passe à Selidove, une ville proche de Donetsk, bombardée dans la nuit du mardi au mercredi 13 février 2024 par les Russes. Le titre, à l’écriture sanguinolente, critique ouvertement Oleksandr Syrsky le présentant comme le « Général cratère ».

En réalité, l’hebdomadaire satirique français n’a jamais publié cette caricature du nouvel homme fort de l’armée ukrainienne. Pour s’en rendre compte, il suffit d’aller sur le site internet de Charlie Hebdo et de chercher le journal paru en kiosque le 14 février 2024. On découvre alors la couverture originale, dédiée non pas au chef de l’armée ukrainienne, mais à la suppression du droit du sol à Mayotte. Cette Une a donc été manipulée. La charte graphique, le prix et la signature du dessinateur ont été fidèlement reproduits. Le numéro du journal et l’orientation du code barre en bas de la couverture ne sont, eux, pas corrects.

Malgré ça, cette couverture manipulée, repérée par Gwara Media, a été massivement relayée sur des comptes Telegram pro-russe, sur Vkontakte (l’équivalent de Facebook en Russie) et aussi sur TikTok. On la retrouve aussi sur zp-news.ru, un site internet dédié à la ville de Zaporijjia, identifié par le service français de détection des ingérences numériques étrangères, Viginum, comme un relais de propagande du dispositif d’influence Portal Kombat.

Valery Zaluzhny dans le viseur

Oleksandr Syrsky n’est pas la seule victime de cette campagne de désinformation. Son prédécesseur, Valery Zaluzhny, est lui aussi pris pour cible. Cette fois, c’est le magazine satirique allemand Titanic qui a été détourné. La fausse Une est une bande dessinée intitulée « le perdant prend sa retraite ». On y voit le général Zaluzhny dormir sur des cadavres ukrainiens, se laver avec un morceau de bras, ou encore payer ses courses avec l’argent d’un soldat mort.

Mais là encore, vérification faite, cette caricature n’a aucun rapport avec la couverture authentique du journal, qui ne fait même pas référence à l'Ukraine. Tout comme pour Charlie Hebdo, la couverture de Titanic est disponible sur leur site internet.

Manipuler l’opinion russe et occidentale

L’objectif premier de la diffusion de ces infox est de faire croire au peuple russe que la presse occidentale critique l’Ukraine et son commandement militaire. C’est pourquoi ces fausses couvertures de Charlie Hebdo et de Titanic ont d’abord été partagées en russe, par des comptes de propagande très suivis sur Telegram, comme celui de la journaliste Olesya Loseva. On les retrouve ensuite publiés sur les réseaux sociaux, dans différentes langues, ce qui permet de toucher une audience plus large et de tromper aussi l’opinion occidentale. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que la propagande pro-russe fabrique des fausses couvertures de journaux.

Ce genre de faux circulent beaucoup depuis le début de l’invasion de l’Ukraine. RFI en a identifié plus d’une dizaine en ligne ces derniers mois. Ce sont d’ailleurs souvent les mêmes journaux qui sont détournés : le français Charlie Hebdo, le turc Léman, l’allemand Titanic ou encore l’espagnol El Jueves. Le but est toujours de faire croire que les Occidentaux ne veulent plus soutenir l’Ukraine, à coups d’infox.

  continue reading

127 episodes

Tous les épisodes

×
 
Loading …

Bienvenue sur Lecteur FM!

Lecteur FM recherche sur Internet des podcasts de haute qualité que vous pourrez apprécier dès maintenant. C'est la meilleure application de podcast et fonctionne sur Android, iPhone et le Web. Inscrivez-vous pour synchroniser les abonnements sur tous les appareils.

 

Guide de référence rapide