Artwork

Contenu fourni par France Médias Monde. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Médias Monde ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.
Player FM - Application Podcast
Mettez-vous hors ligne avec l'application Player FM !

Bob Marley, le film de sa vie

29:00
 
Partager
 

Manage episode 401438801 series 1497068
Contenu fourni par France Médias Monde. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Médias Monde ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

Depuis le 14 février 2024, un film biographique revitalise le message de paix universelle légué par le regretté chanteur jamaïcain Bob Marley. « One Love », réalisé par Reinaldo Marcus Green, met l’accent sur une période bien précise de cette épopée musicale et sociale, les années 1976 à 1978. À cette époque, la Jamaïque est en proie à une crise politique et économique majeure qui déstabilise la jeune nation indépendante. Robert Nesta Marley tente d’unir la population sous la bannière de la concorde, mais la violence endémique fragilise ses espoirs d’entente transpartisane.

Cette lutte pour apaiser les consciences est au cœur de ce long-métrage qui dépeint les tourments d’un homme bousculé par la réalité sociale de sa terre natale. Kingsley Ben-Adir n’a certes pas les traits de Bob Marley, mais il parvient à convaincre le spectateur dans cette quête effrénée d’un idéal spirituel et artistique. Destinée à un large public, cette évocation cinématographique résume assez fidèlement les différents épisodes de « L’épopée Marley » sans trahir l’esprit du héros. Pour cela, l’équipe de production s’est entourée de conseillers crédibles au premier rang desquels Ziggy Marley qui a veillé à ce que l’image de son père soit dignement restituée.

Au-delà de l’aventure musicale indissociable du discours citoyen, « One Love » narre avec acuité l’ascension progressive d’un artiste qui doit batailler contre lui-même pour rester fidèle à ses convictions. L’attentat raté dont il est la victime le 3 décembre 1976, dans sa maison d’Hope Road à Kingston, installe le doute et les remises en question, mais accélère consécutivement son ascension et nourrit sa détermination. Cet événement personnel devient un enjeu artistique et va le pousser à défendre davantage ses positions à travers ses chansons. Ce moment charnière dans son cheminement vers la notoriété planétaire est, sans doute, le principal intérêt de ce biopic qui n’élude pas les affres d’un quotidien de plus en plus exposé dans la lumière des projecteurs.

La frénésie qui accompagne son statut d’icône trentenaire ne le préserve pas d’excès et de faux pas. Sa relation parfois houleuse avec son épouse, confidente, partenaire, choriste, Rita Marley, ne rompt pourtant pas le lien qui les unit. Lashana Lynch incarne avec justesse la force de caractère d’une femme confrontée aux tourments d’un mari dont elle accepte, contre vents et marées, la gloire et subit les déboires. Tous deux ont affronté les épreuves, tous deux ont résisté, tous deux forment un couple émouvant à l’écran.

Bob Marley disparaît le 11 mai 1981 à seulement 36 ans, mais son aura continue de susciter admiration et respect. « One Love » n’est cependant pas un film complaisant. Il révèle les failles d’un personnage que le succès ébranlait, mais dont la force expressive pouvait contrer les dérives.

Le film « One Love » chez Paramount Pictures.

  continue reading

78 episodes

Artwork
iconPartager
 
Manage episode 401438801 series 1497068
Contenu fourni par France Médias Monde. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Médias Monde ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

Depuis le 14 février 2024, un film biographique revitalise le message de paix universelle légué par le regretté chanteur jamaïcain Bob Marley. « One Love », réalisé par Reinaldo Marcus Green, met l’accent sur une période bien précise de cette épopée musicale et sociale, les années 1976 à 1978. À cette époque, la Jamaïque est en proie à une crise politique et économique majeure qui déstabilise la jeune nation indépendante. Robert Nesta Marley tente d’unir la population sous la bannière de la concorde, mais la violence endémique fragilise ses espoirs d’entente transpartisane.

Cette lutte pour apaiser les consciences est au cœur de ce long-métrage qui dépeint les tourments d’un homme bousculé par la réalité sociale de sa terre natale. Kingsley Ben-Adir n’a certes pas les traits de Bob Marley, mais il parvient à convaincre le spectateur dans cette quête effrénée d’un idéal spirituel et artistique. Destinée à un large public, cette évocation cinématographique résume assez fidèlement les différents épisodes de « L’épopée Marley » sans trahir l’esprit du héros. Pour cela, l’équipe de production s’est entourée de conseillers crédibles au premier rang desquels Ziggy Marley qui a veillé à ce que l’image de son père soit dignement restituée.

Au-delà de l’aventure musicale indissociable du discours citoyen, « One Love » narre avec acuité l’ascension progressive d’un artiste qui doit batailler contre lui-même pour rester fidèle à ses convictions. L’attentat raté dont il est la victime le 3 décembre 1976, dans sa maison d’Hope Road à Kingston, installe le doute et les remises en question, mais accélère consécutivement son ascension et nourrit sa détermination. Cet événement personnel devient un enjeu artistique et va le pousser à défendre davantage ses positions à travers ses chansons. Ce moment charnière dans son cheminement vers la notoriété planétaire est, sans doute, le principal intérêt de ce biopic qui n’élude pas les affres d’un quotidien de plus en plus exposé dans la lumière des projecteurs.

La frénésie qui accompagne son statut d’icône trentenaire ne le préserve pas d’excès et de faux pas. Sa relation parfois houleuse avec son épouse, confidente, partenaire, choriste, Rita Marley, ne rompt pourtant pas le lien qui les unit. Lashana Lynch incarne avec justesse la force de caractère d’une femme confrontée aux tourments d’un mari dont elle accepte, contre vents et marées, la gloire et subit les déboires. Tous deux ont affronté les épreuves, tous deux ont résisté, tous deux forment un couple émouvant à l’écran.

Bob Marley disparaît le 11 mai 1981 à seulement 36 ans, mais son aura continue de susciter admiration et respect. « One Love » n’est cependant pas un film complaisant. Il révèle les failles d’un personnage que le succès ébranlait, mais dont la force expressive pouvait contrer les dérives.

Le film « One Love » chez Paramount Pictures.

  continue reading

78 episodes

Tous les épisodes

×
 
Loading …

Bienvenue sur Lecteur FM!

Lecteur FM recherche sur Internet des podcasts de haute qualité que vous pourrez apprécier dès maintenant. C'est la meilleure application de podcast et fonctionne sur Android, iPhone et le Web. Inscrivez-vous pour synchroniser les abonnements sur tous les appareils.

 

Guide de référence rapide