Un roman féministe et queer qui fait bouger les lignes de la réparation. Interview de Marcia Burnier pour son roman Les Orageuses

50:14
 
Partager
 

Manage episode 273621468 series 2467950
Par Anne Greffe, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Dans ce podcast, Marcia Burnier nous parle de son premier roman et de tout ce qui l’a nourri, de son enfance en Haute-Savoie, de son parcours d’études en France puis à Philadelphie et Montréal, de son éveil et de ses remises en question sur les sujets liés aux genres, au féminisme, à l’enseignement des questions post-coloniales, aux violences sexuelles, aux migrants et surtout aux terribles difficultés des femmes migrantes qu’elle a rencontrées, à l’écriture, à la justice… Nous parlons aussi de son travail, de ses amies et de ses activités qui l’ont confrontée à la détresse des femmes victimes de violence sexuelles jusqu’à ce livre et son désir de changer la vision des victimes.

Un style et un ton percutants et sensibles, au plus près du réel mais sans voyeurisme, qui nous entraînent dans l’intimité de sept jeunes femmes, sept amies, qui ont décidé d’en découdre avec le sujet de la réparation. Un thème délicat et complexe que l’autrice explore avec habileté. Une belle histoire de sororité.

Un livre qui fait bouger les lignes puisque son impact est déjà bien réel, comme Marcia Burnier nous le raconte ici.

Présentation du livre Les orageuses et de l’autrice par les éditions Cambourakis

"Depuis qu’elle avait revu Mia, l’histoire de vengeance, non, de “rendre justice”, lui trottait dans la tête. On dit pas vengeance, lui avait dit Mia, c’est pas la même chose, là on se répare, on se rend justice parce que personne d’autre n’est disposé à le faire. Lucie n’avait pas été très convaincue par le choix de mot, mais ça ne changeait pas grand-chose. En écoutant ces récits dans son bureau, son cœur s’emballe, elle aurait envie de crier, de diffuser à toute heure dans le pays un message qui dirait On vous retrouvera. Chacun d’entre vous. On sonnera à vos portes, on viendra à votre travail, chez vos parents, même des années après, même lorsque vous nous aurez oubliées, on sera là et on vous détruira. "

Un premier roman qui dépeint un gang de filles décidant un jour de reprendre comme elles peuvent le contrôle de leur vie.

Marcia Burnier

Marcia Burnier est une autrice franco-suisse de 33 ans. Elle a co-créé le zine littéraire féministe It’s Been Lovely but I have to Scream Now et a publié différents textes dans les revues Retard Magazine, Terrain vague et Art/iculation. Née à Genève, elle a grandi dans les montagnes de Haute-Savoie. Elle a notamment suivi des études de photographie et cinéma à Lyon 2 et vit désormais à Paris, tout en restant profondément passionnée par les loups. Les Orageuses est son premier roman.

Acheter Les orageuses sur Librairies Indépendantes :

https://www.librairiesindependantes.com/product/9782366245189/

La page Facebook de So Sweet Planet

https://www.facebook.com/SoSweetPlanet/

So Sweet Planet sur Instagram :

https://www.instagram.com/sosweetplanet/

Une interview réalisée par Anne Greffe

Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.



See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

98 episodes