I Hate Snow In April

52:38
 
Partager
 

Manage episode 245116440 series 2562513
Par Le podcast de Guillaume Istace and Guillaume Istace, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
I hate snow in april Un hommage radiophonique à Prince Le 21 avril 2016, Prince meurt subitement, sans crier gare. Entre deux tournées. Entre deux albums. Au sommet de sa forme. Avec sa mort, c’est un des plus grand orfèvre de la pop music qui disparait. Sans doute aussi un de ses plus grand performers. Expérimentateur intrépide il entreprend avec les années 80 une synthèse de la musique pop du 20e siècle, il hybride, avec un temps d’avance, le groove qui coule dans ses veines avec le rock, la soul, le folk et l’electro. Au travers de son écriture, de sa musique et de sa production, il fait tendre sa musique vers le futur. Il chante et danse comme James Brown, joue de la guitare comme Jimi Hendrix et arrange ses morceaux avec le savoir-faire d’un Duke Ellington. Il brouille les frontières entre blancs et noirs, entre masculin et féminin, et célèbre le divin avec une ferveur sexuelle. Sur scène, il se révèle à la fois multi-instrumentiste de génie, véritable virtuose de la guitare, band leader hallucinant, et danseur sublime. Au travers de ses show comme de ses after-shows, il transforme chaque concert en une vraie célébration de la musique. Peut-être comme aucun autre. Il meurt au mois d’avril, comme son personnage, Christopher Tracy, dans le film « Under the cherry moon », pour qui il a écrit « Sometime it snows in april », une chanson de deuil, sans doute sa plus belle.. « I hate snow in april » est à la fois un hommage et une plongée impressionniste dans l’univers de Prince, un voyage sonore et musical conçu à partir d’archives, d’extraits de films et de moment musicaux.

49 episodes