#9 Le roman comme espace de liberté : rencontre entre le réalisateur et écrivain ALAIN GUIRAUDIE et le journaliste GUILLAUME PERILHOU

52:20
 
Partager
 

Manage episode 304699525 series 2914057
Par François-Xavier ROBERT, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Guillaume PERILHOU, journaliste littéraire au magazine Têtu et parrain de la librairie L’Instant, située à Paris dans le 15e arrondissement, a reçu Alain GUIRAUDIE, réalisateur et écrivain, à l’occasion de la sortie chez P.O.L. du dernier livre de l’auteur : RABALAÏRE.
EXTRAITS

“Je pousse un peu plus le bouchon sur la fascination pour la laideur. Il y a quelque chose qui est à la fois de l’ordre du goût personnel, du fantasme personnel aussi...du fantasme et d’un désir politique : l’importance pour moi de combattre les canons de beauté, ou, en tout cas, d’érotiser, de sexualiser une partie de la population qui a rarement droit à ça ! Dont les vieux, dont les gros, dont les moches !”

“Il y a un truc qui s’est trouvé chez moi du côté du roman. J’arrive à tenir la plume pendant longtemps. Sans me mettre la pression, arriver au bout d’une œuvre aboutie…”

“L’écriture scénaristique m’a beaucoup aidé. Des années de pratique m’ont aidé à simplifier, à clarifier ma pensée. Je me suis un peu libéré aussi de la grande littérature, je me suis un peu libéré de certaines influences, de l’idée de la grande littérature.”

“J’ai trouvé une forme de simplicité dans une écriture très orale, et surtout un peu “hémorragique”. J’ai libéré ma plume.”

“Dans la littérature, on peut laisser aller la plume, se laisser aller à l'inconscient."

“Quand je n’ai plus rien à dire, j’arrête d’être devant mon ordinateur, je fais autre chose.”

“Écrire, c’est beaucoup plus compliqué qu’une prière. C’est un mélange d’intuition, de déduction, de composition, de rédaction.”

“J’ai l'impression quand j’écris, que je ne suis pas vraiment le même. Il y a quand même quelqu’un d’autre. Je suis avec cette espèce de double fantasmé qui est Jacques.”

“Ce que je dis sur le formatage dans le milieu du cinéma a lieu aussi dans la littérature. Je ne pense pas qu’il y aurait 50 000 éditeurs qui me publieraient le roman comme ça, sans me dire : écoute, c’est trop long, les gens vont avoir du mal à le lire dans le TGV Paris-Marseille.”

“Je me sens plus inventif dans la littérature que dans le cinéma aujourd’hui.”

“Être universel avec que des hommes, à poil, au bord d’une plage !”

“Le mariage, pour moi, ça reste un vieux concept chrétien, un peu con, qui ne correspond plus vraiment à la conjugalité moderne. Le PACS lui correspondrait plus.”

"L'universalité passe par le genre, par cette tension entre l’érotisme et la mort.”

“Beaucoup d’écrivains travaillent dans le sens du style, de la belle langue, du formatage...Tout cela, ça me déplaît.”

“Je rêverai d’une littérature populaire.”

“On aime des choses parce qu’on nous a donné à voir quelque chose que l’on ne désirait pas forcément. On se met à désirer quelque chose dont on n'avait même pas idée.”
LIVRES D’ALAIN GUIRAUDIE

2014 : Ici commence la nuit, P.O.L
2021 : Rabalaïre, P.O.L
LONGS MĖTRAGES D’ALAIN GUIRAUDIE

2003 : Pas de repos pour les braves
2005 : Voici venu le temps
2009 : Le Roi de l'évasion
2013 : L'Inconnu du lac
2016 : Rester vertical
2022 : Viens je t'emmène (date de sortie à préciser)

C'est le neuvième épisode du podcast littéraire LE JARDIN.
Si vous l'avez aimé, partagez ce podcast avec vos amis, laissez un commentaire (ou une note) svp.
Rendez-vous pour le prochain épisode !

À LA TECHNIQUE

Conception : François-Xavier ROBERT
Mixage et création musicale : Julien HAURANT
Musique : "Mélodie hongroise" de Franz SCHUBERT, guitare classique et guzheng en intro ; arrangement électro en conclusion

Court extrait sonore : bandes annonces des films d’Alain Guiraudie, Le Roi de l’évasion et L'Inconnu du Lac.
Bruitage : Gong, bigsoundbank

12 episodes