Pr Didier Houssin: "On peut redouter un variant qui échappe à l’efficacité des vaccins"

12:38
 
Partager
 

Série archivée ("Flux inactif" status)

When? This feed was archived on August 08, 2021 13:08 (3M ago). Last successful fetch was on July 01, 2021 19:05 (4M ago)

Why? Flux inactif status. Nos serveurs ont été incapables de récupérer un flux de podcast valide pour une période prolongée.

What now? You might be able to find a more up-to-date version using the search function. This series will no longer be checked for updates. If you believe this to be in error, please check if the publisher's feed link below is valid and contact support to request the feed be restored or if you have any other concerns about this.

Manage episode 295119726 series 2372176
Par RCF, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Quelle issue à la pandémie de Covid-19 ? Allons-nous bientôt pouvoir enlever notre masque ? Comment faudra-t-il anticiper les épidémies à l’avenir ? Autant de questions posées au professeur Didier Houssin, président du comité d'urgence Covid-19 de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il a également été nommé par le premier ministre Jean Castex à la mission pour le déconfinement. Ancien directeur général de la santé, il publie "L'ouragan sanitaire" aux éditions Odile Jacob. Rester vigilant malgré l'allègement des restrictions Depuis plusieurs jours, les Français renouent avec une certaine forme de liberté : réouverture des terrasses et des restaurants, allongement du couvre-feu. Le directeur général de la santé Jérôme Salomon a même évoqué la possibilité d’enlever son masque à l’extérieur à partir du 1er juillet, si toutes les conditions sont réunies à ce moment-là. Il convient tout de même de rester prudent selon le professeur Didier Houssin. "Il est évident qu’il faut faire preuve de prudence. La situation s’améliore dans la partie ouest de l'Europe, ce n’est pas le cas de tout le monde", affirme-t-il. Si les chiffres de la circulation du virus en France sont rassurants, il faut rester vigilant face à la capacité de mutation du virus. "Ce que nous ne savons pas c’est quel est le potentiel de variation du virus. Jusqu'à présent, on a eu la chance que ne se soient pas révélés des variants beaucoup plus pathogènes, graves. On peut redouter un variant qui échappe à l’efficacité des vaccins", explique Pr Houssin. Toutefois, pour l’heure, les vaccins sont efficaces contre les différents variants. Et si "dans quelques semaines, on a du mal à atteindre l’immunité collective, la question de l’obligation pourrait devenir nécéssaire", selon l’ancien directeur général de la santé. Anticiper les épidémies futures Mais ce qui est aussi très important pour lui, c’est la faculté des Etats à anticiper de telles épidémies à l’avenir. "Il me semble qu’aujourd’hui, la responsabilité des gouvernants c’est de se préparer à des grands risques qui menacent les populations. On a la capacité de se préparer aux épidémies. Les scientifiques sont là pour éclairer ces décisions. Il faut s’y préparer mondialement. [...] C’est une sorte d’entraînement et d’équipement", assure Pr Didier Houssin. Par ailleurs, selon lui, la sécurité sanitaire devrait devenir une compétence de l'Union européenne. "On ne va pas éradiquer ce coronavirus, il est présent au sein du monde animal. En revanche, il est possible qu’avec la vaccination et l’immunité, il disparaisse des médias et des esprits. Une autre possibilité c’est que comme la grippe, le coronavirus soit adapté à l’être humain", conclut le président du comité d'urgence Covid-19 de l'OMS.

695 episodes