"Pour quelques euros, on vend ces femmes, ces gamines issues de familles très pauvres à des bordels"

17:20
 
Partager
 

Manage episode 340185346 series 2924020
Par Make Some Noise and Marion Armengod, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Photoreporter depuis plus de 30 ans, Marie Dorigny désormais membre de l’agence MYOP a rejoint le monde de la photographie en 1989 lors de la révolution roumaine et a réalisé depuis des reportages engagés sur le travail des enfants, la condition des femmes ou les formes contemporaines d’esclavages.

Ses photographies, publiées dans la presse nationale et internationale, ont également été exposées à maintes reprises : les galeries photos de la FNAC ont accueilli son travail sur l’esclavage domestique, Festival Visa pour l’Image à Perpignan celui des enfants et de l’accaparement des terres, ou encore la Bibliothèque Nationale de France a permis d’exposer ses photographies sur la prostitution et l’immigration clandestine…

« Displaced, femmes en exil », un reportage réalisé sur commande en 2016, pour le Parlement Européen, a été exposé durant trois mois à Bruxelles ainsi qu’à Visa pour l’Image. Il s’agissait d’appuyer visuellement la sortie d’un rapport parlementaire sur les Femmes en exode, de la Grèce à l’Allemagne.

Derrière l’objectif de Marie Dorigny qui a consacré une grande partie de sa carrière à dénoncer la prostitution dans le monde : son travail commence en Asie dans les années 90.


Cet épisode a été enregistré en public aux Rencontres de la photographie d'Arles (édition 2022), en partenariat avec l'agence MYOP.



Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

24 episodes