D'où viennent les cartes à jouer ?

1:51
 
Partager
 

Manage episode 302198159 series 116464
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Donnant naissance à des jeux variés, les cartes à jouer sont devenues l'un des loisirs les plus universels qui soient. Venant sans doute du Proche-Orient, puis se répandant dans le reste du monde, elles remontent à un lointain passé.

Des cartes en provenance du Proche-Orient

Des jeux de carte sont attestés dès le VIIe siècle en Chine, mais il est peu probable qu'elles aient pu être connues en Europe, même par l'intermédiaire de Marco Polo, comme on l'a parfois prétendu.

Il est possible que ces cartes, qui profitaient des progrès de la gravure sur bois et, un peu plus tard, de l'imprimerie, se soient inspirées des dés en usage en Inde.

Il est plus vraisemblable que les cartes que nous connaissons aujourd'hui nous viennent des Mamelouks musulmans d'Égypte, peut-être influencés eux-mêmes par des modèles en provenance d'Inde ou de Perse.

Des jeux de cartes circulent en Europe dès la fin du XIVe siècle. Elles y seraient parvenues par le biais des musulmans installés en Espagne ou à l'occasion des échanges commerciaux qui empruntaient des itinéraires comme la route de la soie.

Des couleurs et des symboles

Si les quatre couleurs qui habillent toujours les jeux actuels ont très tôt orné les cartes à jouer, il n'en a pas été de même pour leurs symboles. En effet, chaque pays d'Europe a adopté les siens.

Les cartes françaises ont retenu le trèfle, le cœur, le carreau et le pique alors qu'en Espagne, par exemple, on a rapidement préféré la coupe, la monnaie d'or, le bâton et l'épée.

Les personnages peints sur les cartes reflètent le contexte politique de l'époque. Certains sont en effet des rois, qui tiennent un sceptre paré de fleurs de lys. Tous ces symboles monarchiques seront gommés au moment de la Révolution française. Les cartes à jouer deviennent ainsi un discret instrument de propagande.

Grâce au procédé de la gravure sur bois, les cartes à jouer, qui composent des jeux de 52 unités, sont fabriquées en grande quantité. Leurs fabricants, qu'on appelle des cartiers, sont ainsi en mesure de répondre à une très forte demande.



See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

1573 episodes