Atouts sport n°5 du 27/03/20 - Se tester avant de pratiquer (10min)

10:11
 
Partager
 

Manage episode 257128825 series 50317
Par BadGeek, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Chaque année, près de 1.500 personnes meurent d’une mort subite en faisant du sport. Voilà l’une des raisons pour lesquelles il est indispensable et obligatoire de passer par la case « certificat médical » avant de pratiquer toute discipline sportive. Que ce soit en compétition comme en loisir. C’est, de toute façon, une disposition légale. Le certificat médical est le pendant de toute licence fédérale. C’est ce que nous avons vu dans l’épisode précédent. C’est, en plus, un bon moyen de faire contrôler au moins une fois par an sa santé par son médecin. Surtout quand on aspire à pratiquer des sports à risques, ou que l’on a atteint un certain âge. Mais le fameux sésame ne suffit pas parfois. Il y a des niveaux de pratique où des disciplines qui imposent que l’on aille plus loin dans les examens. Se lancer dans des courses longues peut nécessiter des contrôles complémentaires. Pratiquer des sports à risques, comme la plonjgée ou la boxe, peut aussi obliger à des observations plus poussées. Le seul test qui vaille pour s’assurer de la santé des athlètes est le test à l’effort. Il mesure les capacités cardiovasculaires des sportifs. Il est réalisé en milieu hospitalier par des médecins rompus à l’exercice. Soline Langlois, cardiologue à l’hôpital La Montagne à Paris, fait partie de ceux-là. Nous allons faire le point avec elle de l’intérêt de ce test. Elle va nous expliquer en détail ce qu’il est, et à qui il s’adresse.

1371 episodes