Téléchargez l'application!

show episodes
 
Loading …
show series
 
Il devait en avoir, de la patience et de l’amour, Volmar, pour tenter de suivre, de décrire et de mettre en bon latin les visions d’Hildegarde, pour tenter d’ordonner, de canaliser comme dit l’autre, ce qui devait ressembler à un débordement sauvage et irrépressible. La quatrième vision du Livre des oeuvres divines, d’Hildegarde de Bingen, commence…
 
Je ne sais qui, parmi toutes celles et ceux qui en parlent, a lu vraiment, intégralement, Le deuxième sexe, de Simone de Beauvoir, ces presque mille pages réparties en deux tomes distincts. Pour l’avoir fait, je puis dire que c’est un livre extraordinaire : on est – je suis – stupéfait par la culture, l’intelligence, la sensibilité, la finesse que …
 
“Le Yéménite est plus fin que la bonite” : c’est de cette rime, qui pourrait être tirée d’une comptine pour petits ogres, qu’Eric Fottorino est parti, en juin dernier, pour écrire La pêche du jour, petit texte cinglant à la lecture théâtrale duquel j’ai assisté, hier soir, à Normale Sup. Jacques Weber et Lola Blanchard étaient les lecteurs-interprè…
 
https://aldoror.fr/wp-content/uploads/Laureline.mp3 On a beaucoup parlé, à l’occasion de la mort de Jean-Claude Mézières, du personnage de Laureline, la compagne de Valérian, qu’il avait créé et qu’on décrit comme une des premières héroïnes authentiquement féministes de la bande dessinée, ce qui est certainement vrai. J’aime bien Laureline. Elle es…
 
https://aldoror.fr/wp-content/uploads/orpur.mp3 Dans une lettre à ses parents datée du 18 juillet 1943 (lettre qu’on trouvera plus bas dans son intégralité), Simone Weil parle de la certitude intérieure croissante qu’elle éprouve qu’il se trouve en elle un “dépôt d’or pur qui est à transmettre” ; que c’est un bloc massif, qui croît avec le temps et…
 
Un corps à soi, de Camille Froidevaux-Metterie, est un livre plein de richesses : beaucoup d’idées qui me paraissent fausses et que je ne partage pas ; beaucoup qui sont passionnantes, ouvrent des horizons, mettent le doigt ou un nom sur des phénomènes et des situations qui soudain s’éclairent. J’ai évoqué ailleurs l’assignation des femmes à leur c…
 
https://aldoror.fr/wp-content/uploads/venise.mp3 En 1940, Simone Weil commence la rédaction d’une tragédie : Venise sauvée, qu’elle laissera inachevée à sa mort, en 1943. La pièce a pour cadre la Venise de 1618 et raconte le coup de force tenté cette année là, selon l’abbé de Saint-Réal, par l’ambassadeur d’Espagne pour renverser la République véni…
 
https://aldoror.fr/wp-content/uploads/gouges.mp3 En septembre 1791, Olympe de Gouges publie à l’attention de l’Assemblée nationale une Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne qu’elle adresse également à la reine, Marie-Antoinette. Les 17 articles du texte sont calqués sur ceux de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen publ…
 
https://aldoror.fr/wp-content/uploads/marienbad.mp3 Gœthe a 73 ou 74 ans en 1823, lorsqu’il demande la main de Ulrike von Levetzow, une jeune fille de 19 ans qu’il côtoie depuis plusieurs étés à Marienbad. La jeune fille refuse ; Gœthe se lance alors dans l’écriture de l’Élégie de Marienbad, un long poème qu’il fera paraître quelques années plus ta…
 
Photo : Peggy Avez Il n’est pas impossible qu’à l’origine de cet épisode, comme du podcast, il y ait un désir : que nos filles se sentent toujours légitimes à faire ce qui leur tient à cœur. Notes de l’épisode : L’un des traits caractéristiques de notre époque consiste à déguiser en faiblesses psychologiques les effets matériels des inégalités soci…
 
Crédit : Peggy Avez Aujourd’hui, je ne suis pas en mesure de vous garantir que Simone et les philosophes continuera de vous accompagner à la rentrée prochaine. Cela me fend le cœur. Mais pas question de se résigner ! Dans cet épisode bref et personnel, je vous résume la petite histoire de Simone et vous propose de lui donner un avenir… L’article ÉP…
 
Photo : Diane Arbus À bien des égards, la force de la pensée socratique, c’est sa féminité. Avoir du mal à se reconnaître experte, mépriser le pouvoir et la conquête, n’est-ce pas être philosophe ? Alors pourquoi ne loue-t-on pas les femmes pour leurs qualités de philosophe ? Et si la figure socratique diffusée par la tradition servait à valoriser …
 
Les statistiques le confirment : les femmes ont plus de réticences que les hommes à parler de sujets sur lesquels elles ne se sentent pas tout à fait expertes, que ce soit dans les médias ou dans l’espace public en général. Et l’on regarde souvent ces réticences à prendre la parole comme une marque de faiblesse ou d’autocensure. Mais n’est-ce pas l…
 
Dans cet épisode, je vous invite à comprendre le rôle de l’admiration dans les rapports de pouvoir. Non pour renoncer à notre enthousiasme, mais pour l’exercer de façon créative et émancipatrice. Ouvrages mentionnés dans l’épisode : Discours sur la servitude volontaire d’Étienne de La Boétie, L’avenir d’une illusion de Sigmund Freud, Cahiers pour u…
 
https://aldoror.fr/wp-content/uploads/aulnes.mp3 Le Roi des Aulnes, de Michel Tournier (qui tire son nom du poème éponyme de Goethe) raconte, à travers la figure d’Abel Tiffauges, la prise de conscience et l’acceptation de l’inversion, cette propension de certaines choses à vibrer, à vaciller, à se retourner, révélant ainsi qu’en leur sein se niche…
 
Dans cet épisode, je vous invite à interroger un mot d’ordre qui domine notre idéologie contemporaine : il faudrait gérer ses émotions. Quelle place occupe ce mot d’ordre dans notre vie et dans notre société ? D’où vient cette croyance que nous avons qu’il faut travailler sur soi pour se libérer ? Et comment sortir de ce système que la sociologue E…
 
Le podcast de Simone et les philosophes est gratuit et totalement indépendant. Il n’est ni sponsorisé, ni financé par une société de production. Cette indépendance me permet une totale liberté de ton, de style, de contenu, de recherche. Je continuerai à vous le proposer avec régularité, mais à une fréquence moins soutenue, à savoir un mercredi sur …
 
Photo by Jan Tinneberg on Unsplash Pour beaucoup de femmes, la lecture du Deuxième sexe a produit cet effet de « solitude brisée » dont parle Annie Ernaux dans l’un de ses textes. Dans cet épisode, je vous propose de creuser la façon dont une théorie peut bouleverser notre existence. Pourquoi avons-nous besoin de philosophie, donc d’une pensée crit…
 
Photo by Cristian Newman on Unsplash Dans cet épisode, je vous invite à revisiter l’idée traditionnelle de sagesse, celle qui énonce comme universel un idéal de tranquillité reposant sur des privilèges de genre et de classe. À la fin du douzième épisode de cette saison, j’en appelais à une sagesse intranquille. Quelqu’un parmi vous m’a interrogée à…
 
Photo by Tachina Lee on Unsplash Dans ce dix-septième épisode de la saison 2 du podcast, je vous propose de regarder autrement notre peur et notre rejet du bafouillement. Et je vous propose de le faire en l’adoptant comme un geste de résistance. Car au fond, bafouiller, c’est préférer la pensée à la certitude, la curiosité à la garantie d’avoir rai…
 
Épisode exceptionnel : une immersion sonore dans l'apéro-live du Club de Simone qui a eu lieu le 26 janvier 2021 de 19h à 20h. L’article ÉPISODE 15 Saison 2 [Live] A‑t-on besoin des autres pour se connaître soi-même ? est apparu en premier sur Simone et les philosophes.Par Peggy Avez
 
Le discours d'Ayn Rand est un hymne débridé à l'argent, au dollar et à la recherche égoïste du profit ; sa philosophie est scandaleusement industrialiste, productiviste et totalement déconnectée de nos préoccupations écologiques et planétaires ; elle est l'auteure favorite de Donald Trump, l'héroïne des Libertariens, et probablement l'égérie des Qa…
 
Puisque je vous présentais - dans la saison 1 du podcast - le conseil de Sénèque pour mieux jouir du temps de l'existence, je me permets désormais de le critiquer. L’article ÉPISODE 12 Saison 2 : Le temps des femmes – Lettre à Sénèque est apparu en premier sur Simone et les philosophes.Par Peggy Avez
 
« On ne naît pas femme, on le devient ». Mais que signifie « devenir femme » sous la plume de Beauvoir ? L’article ÉPISODE 10 Saison 2 : Qu’est-ce qu’une femme ? La réponse de Simone de Beauvoir est apparu en premier sur Simone et les philosophes.Par Peggy Avez
 
Pourquoi une forme intense de honte accompagne-t-elle notre indignation face à l'oppression et à la cruauté ? Exploration d'un sentiment qui enracine notre élan politique. L’article ÉPISODE 6 Saison 2 : La honte, de l’éthique à la politique est apparu en premier sur Simone et les philosophes.Par Peggy Avez
 
Que faire de cette voix qui nous interrompt la première lorsque nous voulons penser librement ? L'écrivaine Virginia Woolf témoigne et nous conseille. L’article ÉPISODE 5 Saison 2 : Peut-on surmonter l’autocensure ? La réponse de Virginia Woolf est apparu en premier sur Simone et les philosophes.Par Peggy Avez
 
Pourquoi l'impuissance de terminer ses phrases dans un groupe mixte (manterrupting) identifie-t-elle de façon normative le genre féminin ? Comment la surmonter ? L’article ÉPISODE 4 Saison 2 : Les phrases que vous pouvez terminer ont un genre est apparu en premier sur Simone et les philosophes.Par Peggy Avez
 
Il existe des tyrans, il existe des chaînes, il existe de la cruauté. Mais le plus souvent, ce que nous désignons ainsi n'est que l'émanation de nous-même, une chose que nous nourrissons en nous et que nous désignons comme autre par abus de langage Cet article La servitude volontaire (ou l’optimisme de La Boétie) est apparu en premier sur Aldor (le…
 
Dans le cliché de la "futilité" se jouent un certain nombre de stéréotypes sexistes. Alors passons du cliché au concept et revalorisons les détails futiles ! L’article ÉPISODE 2 Saison 2 : Qu’est-ce que la futilité ? est apparu en premier sur Simone et les philosophes.Par Peggy Avez
 
Face aux représentations exclusivement masculines de la philosophie (manuels, médias, etc.), on serait tentées d'envoyer valser cette discipline. Je vous propose autre chose ! L’article ÉPISODE 1 Saison 2 : Que faire de la philosophie quand on est une femme ? est apparu en premier sur Simone et les philosophes.…
 
La conscience est ce qui transcende toutes les règles, toutes les apparences, toutes les excuses, tous les faux-semblants et les faux-fuyants derrière lesquels nous nous réfugions ordinairement pour nous épargner le fardeau de la liberté ; la conscience, c'est l'exercice de la liberté. Cet article Monsieur Madeleine et la conscience est apparu en p…
 
Prendre sur soi et affronter ce qui nous est donné, pour sauver ce qui peut l'être, pour sauver ceux qui peuvent l'être, sans illusion et sans fierté, sans rodomontades et sans éclat mais avec abnégation et tendresse, qui sont les fils avec lesquels se tisse la dignité Cet article Femmes puissantes est apparu en premier sur Aldor (le blog).…
 
Chaque jour, partout, recommence cet échange de mercis. Cette abdication de puissance envers qui n'est que faiblesse. Ce don de tout à qui n'est rien. Rien d'autre qu'un appel, un espoir d'espérance. Une étoile dans la nuit. Noël tous les jours et chaque nuit recommencé. Cet article À la merci est apparu en premier sur Aldor (le blog).…
 
Loading …

Guide de référence rapide

Google login Twitter login Classic login