Tribute Mix To Abdelwahab Doukkali عبد الوهاب الدكالي

1:16:55
 
Partager
 

Manage episode 310992172 series 3077679
Par Toukadime, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
En 1971, Abdelouahab Doukkali déclarait dans « Al anbaa » du 21/22 mars que ses mémoires allaient sortir incessamment. On attend toujours ce qui risque d’être croustillant étant donné son époustouflant destin. Né à Fès, issu d’une famille conservatrice et traditionnelle, Abdelouahab Doukkali s’intéressa très jeune aux arts. En revenant de l’école, le cartable sous le bras, il écoutait derrière la porte d’une boutique du quartier « Almakhfia » les discussions et les répétitions de Mohamed Fouiteh, Abderrahim Sekkat, Mohamed mazgaldi et autre Ahmed Chajai. Et finit par lâcher le collège pour s’initier seul au luth et s’inscrit au conservatoire de musique qui venait d’être crée dans la ville spirituelle. Mais ses premiers amours furent la comédie. N’a-t-il pas joué, avec la troupe nationale, le premier rôle dans « le barbier de Séville », « la maisonnette » et « le moulin » ? Au cinéma, il fut jeune premier au coté de Faten Hamama dans « les sables d’or » et joua dans l’un des premiers films marocains, « vaincre pour vivre » de Mohamed Abderrahman Tazi au coté de Laila Chenna. Entre 1958/1959, il décrocha le premier prix au cours d’un concours organisé par la radio nationale. Abdallah Chakroun, qui animait la manifestation, se souvient, «c’était sa première apparition en public. Après Fès, je l’ai invité pour se produire à Rabat. Et depuis ça continue de plus belle.». Ahmed hachelaf écrit qu’ « en 1959, la radio-télévision marocaine l’engage et ce jeune chanteur rencontre un succès aussi immédit qu’inattendu.». Sa première tournée à l’étranger date de 1962 et elle s’est déroulée en Algérie nouvellement indépendante. En 1963, il s’installe au Caire et se lie d’amitié avec les Baligh Hamdi, Mohamed Al Mouji, Sabah, Farid al atrache, Faiza ahmed, Najat assaghira, Mohamed abdelouahab et Abdelhalim Hafez. Producteur à la radio marocaine à partir de 1965, d’une créativité débordante, innovante et continue, son répertoire est d’une richesse inouïe comprenant une infinité de tubes. Mohamed Ameskane"30 refrains de la mémoire" Playlist Lahla Isid Ktare Marsoul El Hob Ana Oul Ghorba Laayoun L'Khoudar Kedab Sahara Hadi Yadi Ennadra Fethnaha H'Ajrek Qasi Dini Maak El Walf Siib Twist Iway T'koussi Chaarek Twist Absente Ih Yalyam

63 episodes