Le Sphinx et les hurlements..

1:05:04
 
Partager
 

Manage episode 260215749 series 2510708
Par L'Equipe, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Grand joueur des années 60, entraîneur mythique et charismatique des années 70, Robert Herbin est parti.. parti comme il était venu, comme il nous en avait mis plein la vue.. discrètement.. dans la région où il avait posé ses valises plus de 60 ans auparavant, les yeux du sphinx se sont lentement plissés, puis définitivement fermés.. tel un chien (il les appréciait tant.. je pense qu’il n’avait rien contre cette célèbre citation de Mark Twain : « Plus je connais les hommes et plus j’aime mon chien.. »..) au bout du chemin, au bout de sa vie.. il aura passé les dernières années de son existence en ermite, et je trouve que ça lui correspond assez bien, enfin disons que ça ne m’étonne pas plus que ça.. avare de mots, mais pas d’action, il est à l’origine de la renaissance du football français, et toutes les générations qui ont suivi, et même jusqu’à ce jour, lui en sont en quelque sorte redevables.. mais il ne fallait pas compter sur lui pour en tirer la couverture, pour en tirer la moindre gloire.. Énigmatique « Robby » Herbin, l’homme qui parlait peu mais qui parlait bien, l’homme qui murmurait-chuchotait à l’oreille des siens.. l’homme qui voyait plus loin.. l’homme d’apparence si lointaine et pourtant empli de chaleur.. il fallait sans doute gratter, creuser, pour savoir.. pour comprendre aussi l’être passionné qu’il était.. pourtant.. et puis dans ce sport, il y a aussi ceux qui expriment leurs sentiments avec exubérance, qui hurlent littéralement, d’où le titre de ce podcast 60.. que je vous souhaite agréable à écouter..

84 episodes