Pierre-Henry Broncan: "Un club n'est pas une usine, bien le connaître est primordial"

51:00
 
Partager
 

Manage episode 304555055 series 2916441
Par Eurosport Discovery, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

On aime les parcours atypiques dans Poulain Raffute et le milieu du rugby n’en manque pas ! Des mecs d’horizons différents provenant pour la plupart de petits clubs locaux qui font la richesse de nos grosses écuries. Des noms qui sentent bon le terroir, les valeurs, les clochers, les barbecues, les bières, le bruit des vieux crampons, les maillots trop larges ou trop serrées, les ronflants dans les tribunes.


On y sent la terre et comme une forme de rudesse des doubles projets amateurs: bosser parfois à l’usine, parfois à la ferme, et jouer tous les dimanches pour un retour au boulot le lundi matin, amochés certes mais heureux d’avoir guerroyé la veille et d’en être sorti indemnes malgré le mal de casque et les courbatures. C’est ça le rugby de la plupart de nos joueurs, partout à travers le monde.


Pierre-Henry Broncan est un enfant bercé à ce rugby et fidèle à ce qui fait la sève de notre sport : l’humain. J’ai souvenir d’un moment très simple partagé après nos carrières respectives. Malgré nos parcours différents, une chose nous avait réunis. Le vrai, l’authentique. Ce genre de rencontre ne s’explique pas d’ailleurs, ça se vit.


Pierre-Henry débute à lombez Samatan où il jouera 16 ans avant de partir dans des clubs tels que Auch, Aurillac, Montauban, Béziers et le stade Montois. Que des clubs légendaires pour tout amateur de rugby. En tant qu’entraineur C’est à Blagnac qu’il débute au FC Auch. Aurillac, Colomiers puis c'est à Tarbes qu’il fait ses armes avant de passer 3 ans au stade Toulousain. Passionné du jeu et des hommes qui le composent, il s’intéresse à tous les aspects du jeu et c’est à Bath qu’il s’expatrie pour découvrir les méthodes anglo-saxonnes avant de revenir au chevet d’un Castres Olympique mal en point en 2020.


Aujourd’hui entraineur principal du CO, Pierre-Henry Broncan est une encyclopédie de notre cher rugby et il était tout naturel que nous l’invitions dans Poulain Raffute pour qu’il nous donne sa vision d’un sport qu’il connait sur le bout des paluches et d’un club, le CO, qui lui correspond bien.


Bonne écoute et bienvenue dans Poulain Raffûte !


Emission concoctée par Raphaël Poulain, raffûteur en chef, et Arnaud Beurdeley, journaliste reporter au Midi Olympique

et réalisée par Sébastien Petit, journaliste digital Eurosport


Ecoutez d'autres épisodes :


Laurent Labit : "Pendant les années qui arrivent, il n’y aura pas beaucoup d’équipes qui nous rouleront dessus"

Philippe Sella : "Les tournées, ce sont aussi plein de petits moments qui restent à vie"


Alexandre Ruiz, d'arbitre à entraîneur : "C'est un choix profond en moi"


Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.

Retrouvez tous les podcasts d'Eurosport ici



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

80 episodes