#20 Jonathan Anguelov (Aircall & Aguesseau Capital) – Licorne et immobilier : les deux casquettes d’un entrepreneur atypique

51:05
 
Partager
 

Manage episode 320106343 series 2857326
Par ClubFunding, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Retrouvez la timeline de l’épisode en bas du descriptif.

« À 19 ans, j’achète mes premières chambres de bonnes en faisant des crédits étudiants et je les mets en location. »

L’histoire de Jonathan prouve que les parcours atypiques sont une force. Une preuve de plus s’il en fallait une. Son histoire personnelle, étroitement et intimement liée à son succès professionnel, est loin d’être un conte de fées. Pourtant, elle est d’une richesse folle. Né dans le 16e arrondissement de la capitale, un parcours qui bascule dans une ZEP de la banlieue parisienne avant de devenir le premier étudiant à entrer à l’ESCP avec un bac technologique en poche.

Le parcours de Jonathan, c’est une succession de rencontres et une soif de réussir sans bornes. Au point de co-fonder l’une des plus belles réussites de la French Tech en 2014, Aircall, 16e licorne française. C’est d’ailleurs sous cette casquette qu’il est le plus connu : Aircall ou la révolution d’un marché BtoB quasi infini, celui de la téléphonie d’entreprise. Aujourd’hui, l’entreprise compte 700 employés, de Paris à Sydney en passant par l’Inde.

« On fait le premier hôtel 4 étoiles de Barbès. »

Mais depuis tout petit, Jonathan a une autre passion que la tech : l’immobilier. Dès l’adolescence, il se passionne pour les bâtiments, les permis de construire, les matériaux et les possibilités qu’offre le secteur. À 19 ans, il utilise ses prêts étudiants pour acheter des chambres de bonnes qu’il met en location. Une passion qu’il partage avec l’un de ses meilleurs amis, Gaëtan Chebrou. Ensemble, ils fondent Aguesseau Capital.

Une association qu’ils gèrent avec rigueur. La semaine, Jonathan la consacre à Aircall. Ses week-ends, en revanche, sont entièrement dédiés à son activité de marchand de biens. Leur première acquisition avec Aguesseau Capital sera un hôtel situé dans un quartier populaire de Paris… pour en faire le premier hôtel 4 étoiles de Barbès. L’aventure « Maison Barbès », c’est celle d’une ouverture prévue en mars 2020 après un an et demi de travaux, « le pire moment de l’histoire de l’hôtellerie ». Une aventure riche d’enseignements pour Jonathan !

« Regarder derrière soi, c’est presque avoir déjà perdu. »

Aujourd’hui, Aguesseau Capital poursuit son développement et la diversification de ses actifs, avec du résidentiel, des bureaux, des parkings mais aussi des sous-sols en portefeuille. Cependant, Jonathan ne cache pas son faible pour les immeubles haussmanniens et Art Déco et sa volonté de rénover le patrimoine immobilier parisien « dénaturé » depuis plusieurs décennies selon lui.

Puisque deux casquettes ne suffisent pas à Jonathan, l’entrepreneur est aussi un business angel assidu. Celui qui n’hésite pas à dire qu’il est « bourré de défauts » aime accompagner des entrepreneurs dans leurs projets et s’y investir à fond. Son meilleur conseil ? Ne jamais regarder derrière soi pour assumer ses choix (et nous raconte pour l’illustrer une très belle scène du film Bienvenue à Gattaca).

Un épisode qui prouve que les leçons de vie font les meilleurs conseils entrepreneuriaux. Écoutez cet épisode et vous risquez de vouloir vous lancer à votre tour, aussi bien dans la tech que dans l’immobilier. Bonne écoute !

Timeline

- 05’00 : Les origines de Jonathan, fondations de son parcours

- 12’30 : L’achat de ses premières chambres de bonnes avec son prêt étudiant : les débuts d’une passion pour la pierre

- 17’00 : Aircall, la licorne qui a révolutionné la téléphonie d’entreprise

- 26’00 : La genèse d’Aguesseau Capital

- 38’30 : Business angel, la 3e casquette de Jonathan

- 47’25 : Les questions rituelles d’Émilie

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

36 episodes