Le conseil marketing secret de Yann Legros

4:28
 
Partager
 

Manage episode 271050557 series 2432740
Par Yann Legros, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Allez, et je vais te raconter une histoire secrète:

À l'époque où Yann Legros enfant rendait visite à son père un week-end sur deux, nous passions ces samedis à regarder des films d'horreur B à petit budget. Et, pendant les pauses, un gars habillé comme une goule faisait une sorte de sketch loufoque qui aiderait à alléger le sujet humide du film d'horreur en cours de lecture, et est même devenu «une partie» du divertissement lui-même… augmentant souvent les cotes d'écoute (et, par conséquent, les bénéfices pour la chaîne de télévision) bien au-delà de ce qu'ils seraient normalement.

Telle est la puissance commerciale et marketing d’un talentueux «hôte d’horreur».

Et avant de demander, un hôte d'horreur est exactement ce que cela ressemble:

Un présentateur ou animateur d’émissions d’horreur – dans la tradition du présentateur de théâtre antique – mais qui assume un personnage campé ou humoristique sur le thème de l’horreur. Beaucoup d’entre eux n’étaient que des garçons ou des goules talentueux qui savaient comment prendre quelque chose qui n’était pas attrayant autrement et donner envie aux gens de le consommer.

Exemple concret:

Il existe un excellent documentaire intitulé «American Scary» sur certains des animateurs d'horreur les plus influents qui aient jamais vécu. L'un des nombreux animateurs d'horreur et historiens de la télévision qu'ils citent est un gars nommé Bob Burns.

Et à mon avis, il l'a résumé le mieux:

«Si [l'hôte d'horreur est] vraiment très bon
vous préférez les voir eux. Le film est secondaire. »

Je confirme.

Et tu peux probablement également confirmer si tu le réalises ou non.

Ce qui m’amène au point suivant:

En fait, j'ai deux points.

1. De nos jours, même notre divertissement a besoin de divertissement pour être consommé!

2. Pour approfondir ta réflexion sur ton «rôle» en tant que spécialiste du marketing, freelancer ou professionnel de tout type ayant quelque chose à dire.

Je dirais que tu serais plus efficace si tu joues le rôle non seulement de marketing, mais aussi l’«hôte d'horreur» de tes offres.
Et je dirais en outre que plus le contenu que tu vends est complexe, profond, sérieux, «professionnel» et lourd, plus il est important de le faire.

D’où la série de vidéos qui suit.

Il s'agit de combiner la promotion / le contenu avec le divertissement pour faire beaucoup plus de ventes, devenir une marque beaucoup plus influente et, oui, avoir beaucoup plus de plaisir à développer ton entreprise tout en rendant tes offres et ton contenu beaucoup plus amusants à acheter et à consommer.

Voici le lien:

https://www.marketingyl.com/mb?r=dunlidumds/
Amitiés,
Yann

831 episodes