Retour sur nos moments préférés de la dernière année du podcast | E052

48:20
 
Partager
 

Manage episode 293213140 series 2770774
Par Robin Vézina et Guillaume Bareil, Robin Vézina, and Guillaume Bareil, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Dans ce 52e épisode de Marketing Haute Fréquence, il a été question des moments marquants lors de la dernière année pour Guillaume et Robin en lien avec le podcast ainsi que le marketing haute fréquence.

Retour sur leurs débuts

-Robin a annoncé au début de l’émission qu’ils avaient franchi le plateau des 6 000 téléchargements après un an. Ils sont très heureux et remercient leur audience pour ce support.

-Les gars aiment le sentiment de nostalgie, alors ils étaient heureux de réécouter leur contenu. Ça permet de voir le chemin parcouru. Guillaume compte continuer d’en réécouter prochainement.

-Le premier épisode dont a parlé Guillaume est l’épisode 2 . Il réalise qu’ils n’avaient aucune idée de quoi ils parlaient à ce moment et s’en était drôle. C’était tactique et non philosophique. Ils ne savaient pas c’était quoi le marketing haute fréquence, mais ils savaient ce que ce n’était pas.

-Avec leur année d’expérience, ils sont beaucoup plus dans l’« être » (intentions, valeurs, ce que tu proposes) et après le « comment », le côté stratégique, se fait automatiquement.

Plusieurs points tournants

-Pour Guillaume, l’honnêteté radicale, dont il a été question à l’épisode 5, est très importante. C’est ce qu’il fait avec son défi vers le million et ses pépites qu’il partage par courriel. Avant, jamais Guillaume ne se serait permis d’être aussi ouvert et de partager ce qui était important pour lui, car il devait garder un côté professionnel. Il ne mentait pas, mais il n’était pas lui-même.

-C’est à l’épisode 4 que les gars ont réalisé que le marketing haute fréquence ne touche pas seulement au marketing, mais à d’autres sphères de leur vie. Ils ont commencé à ce moment à s’ouvrir de plus en plus à la spiritualité et à leurs émotions.

-À l’épisode 21, c’était la première fois qu’ils essayaient de transmettre le haute fréquence. Cet épisode est important pour Robin, car ils ont réalisé que pour vivre le haute fréquence, il fallait d’abord d’élever en fréquence.

Une première grosse étape

-À l’épisode 6, Guillaume réalise que pour vivre le haute fréquence, il doit supprimer plusieurs contacts de sa liste courriel. Il est alors passé de 4 250 à 250 personnes. Aujourd’hui, il est de retour à environ 2 000 contacts.

-Pour Robin, un point important a été à l’épisode 23, soit l’importance d’avoir du plaisir en affaires. Cela a un lien direct avec incarner le créateur et faire de la vidéo. Qu’est-ce qui fait du sens et lui fait plaisir? Il répond constamment à cette question. Pour s’élever en fréquence, il doit avoir du plaisir, pas juste faire quelque chose parce que cela fonctionne niveau marketing.

-Les gars ont aussi remarqué qu’en tant qu’entrepreneur, c’est tellement puissant de se raconter en temps réel, que ce soit en vidéo, en podcast ou autre.

Liens mentionnés dans cet épisode:

Les problématiques du marketing d’aujourd’hui | E002

Les mécanismes uniques | E004

L’honnêteté radicale | E005

Tourner le dos à 4000 leads pour s’élever en fréquence | E006

Contenu vs contexte | E008

Vivre le haute fréquence | E021

L’importance d’avoir du plaisir en affaires | E023

Pour communiquer avec nous:

marketinghautefrequence.com

Merci de nous écouter. Au plaisir de vous retrouver la semaine prochaine pour un autre épisode de Marketing Haute Fréquence!

62 episodes