La fin d’un chapitre pour Robin | E066

32:38
 
Partager
 

Manage episode 301181211 series 2770774
Par Robin Vézina et Guillaume Bareil, Robin Vézina, and Guillaume Bareil, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Lors de ce 66e épisode de Marketing Haute Fréquence, Robin a réalisé un épisode solo puisque Guillaume était en vacances. Il a été question de ses questionnements sur son futur professionnel.

La fin de la publicité Facebook

-Robin a laissé à 100% lors des derniers mois la publicité Facebook. Il n’a tout simplement plus l’envie d’en faire. Il a l’impression d’avoir fait le tour de ce médium-là.

-Au même moment, sa passion pour la vidéo a repris, soit depuis l’automne 2020. Au départ, avec la simple envie de faire des vidéos pour sa chaîne YouTube, c’est pourquoi il avait acheté une caméra. Il a rapidement pris la décision d’acheter plus d’équipement et de commencer à faire des vidéos pour des clients.

-Sa première cliente a été Mélissa Normandin-Roberge, avec qui il a tourné huit petites capsules vidéos pour de la publicité en vue du lancement de Paillettes inc.. Cela l’a replongé dans la création vidéo.

-Robin est aussi revenu sur son parcours d’acteur, de 6 à 16 ans, qui lui apportait beaucoup de stress. Cependant, comme il aimait l’univers du cinéma et les plateaux de tournage, il a suivi sa technique à l’ATM à Jonquière, qui est le programme le plus réputé au Québec dans ce domaine.

-Il souhaitait devenir technicien en éclairage pour être par la suite réalisateur. Cette aventure a duré cinq ans.

-Quand il s’est tourné par la suite vers le milieu du marketing, il a complètement abandonné l’univers de la vidéo. Quand il faisait de la publicité, il s’occupait de l’aspect copywriting et non de la création du visuel.

-Ses premières vidéos avec des clients ont donc été des vidéos pour des publicités Facebook. Par la suite, en février, il y a eu le documentaire avec Paillettes inc. et actuellement, il y a le tournage de la série « Méli Rénove ».

Un pivot nécessaire

-C’est à partir de ce moment qu’il a annoncé à ses clients qu’il ne faisait plus de publicité Facebook, mais de la vidéo. Ils ont tous dit oui et Robin fait de la création vidéo depuis de ce temps.

-Ce pivot-là était important à prendre, même si ça fait peur. Robin savait qu’il n’avait pas le choix de le faire, surtout qu’il est encore petit (il n’a pas d’équipe) et qu’il n’avait plus la passion.

-Dans les dernières années, Robin a beaucoup travaillé dans la vente et l’outil qu’il employait était la publicité Facebook. Ce n’était pas tant les outils qu’il appréciait, mais bien le marketing et tout l’aspect psychologique derrière.

-Aujourd’hui, c’est l’acquisition d’audience qui l’attire et cela est un impact direct de ce podcast. Il ne veut pas forcer la vente. Il veut aider ses clients à développer leur audience et pour cela, il faut créer du contenu.

-Actuellement, les plateformes de réseaux sociaux mettent de l’avant la vidéo, d’où l’importance de raconter des histoires avec ce médium. Les entreprises ne doivent pas juste publier sur les réseaux sociaux pour publier. Robin veut aider les entreprises à devenir des créateurs.

Liens mentionnés dans cet épisode:

Retour en chiffres du lancement de Paillettes inc. | E040

Sa chaîne YouTube

Pour communiquer avec nous:

marketinghautefrequence.com

Merci de nous écouter. Au plaisir de vous retrouver la semaine prochaine pour un autre épisode de Marketing Haute Fréquence!

74 episodes