Investir dans son produit et l’expérience client | E037

51:56
 
Partager
 

Manage episode 284463414 series 2770774
Par Robin Vézina et Guillaume Bareil, Robin Vézina, and Guillaume Bareil, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Dans cet épisode de Marketing Haute Fréquence, il a été question de l’importance d’investir dans son produit et dans l’expérience client.

Grosse ou petite promesse?

-La genèse de l’offre passe par la promesse. C’est pourquoi il faut définir sa promesse de la bonne façon. Pour les gars, mieux vaut faire une petite promesse même si habituellement, c’est l’inverse qui se fait. En effet, les gens ont tendance à faire de grosses promesses pour vendre.

-Cependant, il n’y a rien de plus frustrant qu’avoir de grandes attentes et finalement, être déçu, même si le produit ou service était très bien à la base.

-Du côté de Guillaume, sa promesse envers ses clients avec sa marque Méta est « on va créer du contenu pour élever ta fréquence et ta performance ». Il n’y a pas de chiffres, il est uniquement question de processus.

-C’est un peu le même principe avec Paillettes Inc., qui est un programme pour les femmes entrepreneuses qui souhaitent être fortes et encrées. C’est très suggestif, il n’y a pas de chiffres. Ce sont les histoires des clientes qui sont les plus belles preuves sociales.

-Du côté de Robin, il aime bien les promesses de chiffres, mais il faut faire bien attention qu’ils puissent s’appliquer pour tous les clients.

Être cohérent

-Selon Guillaume, si tu n’as pas d’histoire cohérente, que ce soit en lien avec un produit ou un service, ne le lance pas. C’est ce qu’il a vu au cours des derniers mois, par exemple, un photographe qui devient coaching d’affaires, mais qui est lui-même perdu dans ce qu’il souhaite accomplir.

-Quand on crée une marque, pour Guillaume, il faut vraiment bâtir une communauté autour et non juste des formations ou produits distincts. C’est en raison de sa marque puissante que Paillettes Inc. peut se permettre d’ajouter des produits, comme des vêtements, à sa boutique.

Penser sur le long terme avec sa marque

-Pour une marque, tu dois avoir une pensée à long terme, mais au départ, ça te prend un produit spécialiste. C’est ce que Guillaume a fait avec sa formation Méta Copywriting. D’autres produits pourraient être mis de l’avant par la suite.

-Une marque riche peut vendre autant des produits que des services. Les possibilités sont là, mais il faut commencer avec une spécialité. C’est ce qui s’est également passé avec Paillettes Inc. et Under Armour.

-Dans le cas de Paillettes Inc., l’environnement de départ était un programme en ligne. Par la suite, il y a eu des événements en personnes, des experts se sont joints pour des rencontres et ainsi de suite.

-Il y a eu plusieurs investissements pour améliorer l’expérience client. Ce n’était pas toujours nécessaire, mais dans ces cas-ci, Mélissa le faisait pour ses Paillettes. Sur le long terme, il s’agit d’éléments très puissants. En effet, les clients vont prendre le relais si de l’énergie est mise sur le produit/service.

Liens mentionnés dans cet épisode:

La chaîne YouTube de Robin

La boutique de Paillettes Inc.

Pour communiquer avec nous:

marketinghautefrequence.com

Merci de nous écouter. Au plaisir de vous retrouver la semaine prochaine pour un autre épisode de Marketing Haute Fréquence!

46 episodes