Artwork

Contenu fourni par Top Music and LES GRANDES GIRLS. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par Top Music and LES GRANDES GIRLS ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.
Player FM - Application Podcast
Mettez-vous hors ligne avec l'application Player FM !

La pornographie peut-elle rimer avec féminisme?

45:28
 
Partager
 

Manage episode 358974741 series 3302915
Contenu fourni par Top Music and LES GRANDES GIRLS. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par Top Music and LES GRANDES GIRLS ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

La pornographie, souvent moralement condamnée, joue avec les interdits... En retour, elle peut les faire évoluer. Faut-il alors assigner des limites à la pornographie ? Voire carrément, l'interdire ? On se pose la question et nous ne sommes pas les seules !

En marge du colloque organisé par la Ville de Strasbourg dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les Violences faites aux femmes. Le sujet de la pornographie a été saisi comme toile de fond, de débat mais aussi de discorde, entre les féministes elles-mêmes!

Car oui la pornographie, objet masturbatoire s’il en est, qui vise à exciter, peut devenir créateur de violences contre les femmes. Et c’est le constat accablant du rapport Porno : l’enfer du décor, porté par 4 sénatrices sur l’industrie du X qui selon elles sert à « broyer les femmes ».

Entre violences systémiques, femmes exploitées et mineurs exposés à des contenus traumatisants, alors que la loi l’interdit.

De l’autre côté un discours plus libéré, qui voit dans la pornographie un moyen de lutter pour les droits des femmes et de jouir pleinement de son corps et de son image et ce, comme on l’entend.

Comment se débarrasser alors de l’idée que le sexe salit les femmes? Comment la pornographie peut elle aider à construire un imaginaire sexuel qui soit existant et égalitaire ? Quelles sont les nouvelles alternatives au porno mainstream, visant à placer la femme au coeur du plaisir et non plus comme simple objet de jouissance?

Dans cet épisode spécial imaginé en collaboration avec la Ville de Strasbourg, on ne vous donnera pas de réponses mais simplement de quoi vous éveiller sur un fait de société qu’il faut considérer, réglementer et ne doit plus être un tabou. Nous sommes allées investiger dans l’industrie du porno mainstream, nous donnerons la parole à celles qui se revendiquent d’une nouvelle forme de pornographie plus éthique, voire féministe.

Mais la pornographie peut-elle réellement rimer avec féminisme ?

Pour en parler avec nos invité.e.s: Caroline Batzenhoffer, sexologue à la maison du Périnée à Strasbourg; Camille Bresler, journaliste et co-créatrice de la web série XX- les femmes se réapproprient la pornographie. Egalement Thomas Rohmer, fondateur de l’association OPEN (Observatoire de la parentalité et l’éducation au Numérique).

Et enfin, la star du X Anna Polia, qui se revendique perfomeuse pro-sexe.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  continue reading

42 episodes

Artwork
iconPartager
 
Manage episode 358974741 series 3302915
Contenu fourni par Top Music and LES GRANDES GIRLS. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par Top Music and LES GRANDES GIRLS ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

La pornographie, souvent moralement condamnée, joue avec les interdits... En retour, elle peut les faire évoluer. Faut-il alors assigner des limites à la pornographie ? Voire carrément, l'interdire ? On se pose la question et nous ne sommes pas les seules !

En marge du colloque organisé par la Ville de Strasbourg dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les Violences faites aux femmes. Le sujet de la pornographie a été saisi comme toile de fond, de débat mais aussi de discorde, entre les féministes elles-mêmes!

Car oui la pornographie, objet masturbatoire s’il en est, qui vise à exciter, peut devenir créateur de violences contre les femmes. Et c’est le constat accablant du rapport Porno : l’enfer du décor, porté par 4 sénatrices sur l’industrie du X qui selon elles sert à « broyer les femmes ».

Entre violences systémiques, femmes exploitées et mineurs exposés à des contenus traumatisants, alors que la loi l’interdit.

De l’autre côté un discours plus libéré, qui voit dans la pornographie un moyen de lutter pour les droits des femmes et de jouir pleinement de son corps et de son image et ce, comme on l’entend.

Comment se débarrasser alors de l’idée que le sexe salit les femmes? Comment la pornographie peut elle aider à construire un imaginaire sexuel qui soit existant et égalitaire ? Quelles sont les nouvelles alternatives au porno mainstream, visant à placer la femme au coeur du plaisir et non plus comme simple objet de jouissance?

Dans cet épisode spécial imaginé en collaboration avec la Ville de Strasbourg, on ne vous donnera pas de réponses mais simplement de quoi vous éveiller sur un fait de société qu’il faut considérer, réglementer et ne doit plus être un tabou. Nous sommes allées investiger dans l’industrie du porno mainstream, nous donnerons la parole à celles qui se revendiquent d’une nouvelle forme de pornographie plus éthique, voire féministe.

Mais la pornographie peut-elle réellement rimer avec féminisme ?

Pour en parler avec nos invité.e.s: Caroline Batzenhoffer, sexologue à la maison du Périnée à Strasbourg; Camille Bresler, journaliste et co-créatrice de la web série XX- les femmes se réapproprient la pornographie. Egalement Thomas Rohmer, fondateur de l’association OPEN (Observatoire de la parentalité et l’éducation au Numérique).

Et enfin, la star du X Anna Polia, qui se revendique perfomeuse pro-sexe.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

  continue reading

42 episodes

Alle Folgen

×
 
Loading …

Bienvenue sur Lecteur FM!

Lecteur FM recherche sur Internet des podcasts de haute qualité que vous pourrez apprécier dès maintenant. C'est la meilleure application de podcast et fonctionne sur Android, iPhone et le Web. Inscrivez-vous pour synchroniser les abonnements sur tous les appareils.

 

Guide de référence rapide