Drive-to-Store et réseaux sociaux : Comment ramener des clients dans les magasins ?

22:40
 
Partager
 

Manage episode 264199611 series 2406434
Par Supernatifs, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Épisode 408 : La communication digitale est indispensable, mais elle doit aussi servir les intérêts des points de vente physique. Mais comment bien communiquer en digital / sur les réseaux sociaux tout en valorisant le Drive To Store ?

Pourquoi les entreprises veulent toujours plus de Drive to store ?

Et bien oui, les réseaux sociaux c’est maxi cool, mais n’oublions pas qu’un client content c’est aussi un client qui touche les produit, qui les compare, qui peut discuter avec un vendeur. Et puis en magasin, on se laisse facilement tenter par un petit achat compulsif.. Bref vous l’aurez compris le digital ça marche mais le Drive tout store est indispensable.

Le drive to store c’est vieux comme le monde

Les leviers marketing et publicitaires "traditionnels" du drive-to-store sont par exemple le media boîte à lettres (ISA / prospectus, courrier adressé, ...), les flyers, les annonces radios, etc.

Les enjeux du drive-to-store ont ensuite gagné logiquement les leviers digitaux (SEO, SEA, Display) avec notamment le développement de techniques et formats spécifiques au drive-to-store (SEO local, extension d'annonce locale AdWords, bannière géolocalisée, geofencing, store-locator, etc.).

N’oubliez pas que le parcours d’achat du consommateur actuel est omnicanal. C’est-à-dire qu’il se passe à la fois online et offline. Les points de contacts sont interconnectés pour garantir une expérience transparente, identique et personnalisée entre les différents canaux. A cela s’ajoute le facteur de la mobilité : plus que jamais le consommateur est mobile, embarquant dans ses déplacements son téléphone portable toujours connecté.

Drive to Store et local SMO

Les fondamentaux : Soigner les infos locales de ses comptes IG et FB : adresses, horaires d’ouverture…

Facebook : Structure en enseignes avec page marque et pages locales

Instagram : géolocalisation de vos posts.

GMB l’arme absolue de votre stratégie drive-to-store

en 2020, on peut dire que Google a gagné la partie du marketing local. Aujourd’hui, si vous cherchez une enseigne à proximité, votre premier réflexe ne sera pas d’aller sur le site internet de la marque, mais plutôt de poser la question au moteur de recherche de Google.

"En moyenne dans le secteur du prêt-à-porter, la fiche Google d'une marque apparaît des millions de fois par an et compte des centaines de milliers d'interactions."

Ces interactions peuvent inclure des recherches d'itinéraires qui conduisent à des visites de magasins avec un potentiel significatif d'augmentation des ventes. Par exemple, pour la marque Aigle, Google My. Business représente jusqu'à 100 000 demandes d'itinéraire par an.

Hyper geolocalisation de vos annonces publicitaires à proximité des points de vente

Vous pouvez aussi choisir de diffuser votre publicité dans un rayon de 10 kilomètres autour de votre point de vente physique. Oui oui c’est possible ! De cette façon vous réalisez une hyper contextualisation qui sert vos conversions offline. Cibler une zone de chalandise restreinte vous permettra ainsi de toucher des prospects ultra-qualifiés.

Facebook et les publicités « visite en magasin »

Facebook propose d’inciter les prospects et clients des marques à se rendre en magasin. Cette typologie de campagne est destinée aux enseignes à réseau ayant un ensemble de pages locales à promouvoir.
Facebook offre un objectif « créer le trafic au magasin » dans leur algorithme avec un mode d’achat sur impression. Le but est de cibler les personnes parmi ses prospects qui sont à proximité de les points de ventes.

Le couponing sur les réseaux sociaux

selon RetailMeNot, plus d’un consommateur sur deux (52%) a déjà utilisé un coupon de réduction diffusé sur les réseaux sociaux pour bénéficier d’une offre en magasin soit en l’imprimant, soit en le montrant directement sur leur mobile.

Plein d’actionnables très faciles : posts social media à imprimer et à présenter en boutique. Utiliser le live avec un mot de passe magique à annoncer en boutique lors de son achat…

Waze

L’application propose plusieurs formats publicitaires :

Les Pins sponsorisés permettent de générer de la notoriété locale en référençant votre ou vos points de vente directement sur la map de l’application. C’est le format le plus complet qui existe car il permet non seulement de communiquer sur vos offres et services via la page infos, mais également de générer des « navigations* » vers votre store . Vous pouvez ajuster l’apparition de vos pins aux horaires d’ouverture de vos magasins.

Vous pouvez créer des scénarios horaires : insister sur votre magasin ouvert le dimanche matin par exemple. Booster la visibilité sur vos heures creuses de fréquentation de votre magasin avec une offre « Happy-Hour ».

Attention, Waze c’est pas donné.

Plusieurs niveaux de campagnes sont disponibles. Vous achetez des affichages au Coût Par Mille.

Pour un référencement sur l’appli de votre / vos point(s) de vente : quelques dizaines d’euros / par semaine suffisent.
Pour la mise en place d’une campagne avec Takeover : minimum de 3 000 €
Pour la mise en œuvre d’une campagne nationale avec plusieurs dizaines de points de vente : minimum de 15 000 €. Vous disposez d’un reporting cartographique détaillé sur la diffusion de vos annonces.

Le Geofencing

Le géofencing consiste à cibler des internautes en fonction d’un périmètre géographique défini, l’internaute reçoit un message (sms, push, publicité) à partir du moment ou il se trouve dans la zone ou y entre.

Quelle que soit votre stratégie de Geofencing, les coûts de mise en place sont plutôt conséquents. Avec des envois compris entre 0,15€ et 0,25€

Et puis, on oublie pas les basiques : message et optimisation

Touchez les bonnes audiences

L’intérêt des personas marketing
Si l’on a correctement fait le travail autour de ses personas, on sait déjà à qui on veut s’adresser, on connait ses forces et faiblesses et on connait ses habitudes.
Et les connaître, c’est le meilleur moyen pour savoir comment leur parler, quel message leur transmettre.

Personnalisez vos campagnes
Ensuite, pour être le plus optimal possible (et dans le meilleur des mondes) il faudra adapter le message le plus possible à chacune de ces cibles. Qu’on les touche en publicitaire ou en organique.

Pas de mesure = pas de drive to store : Optimisez vos campagnes
Ou se trouvent mes audiences cible ? Sur quel canal, sur quel réseau social ?
Si je dois imaginer faire de la pub sur TikTok + Linkedin + Facebook… pourquoi pas !
Pour savoir tout ça, il est super important de bien analyser vos campagnes. En cours de route mais aussi après.

Le tracking des retombées avec les pixels publicitaires
Pour aller plus loin, il est indispensable de bien connecter les plugins publicitaire, cela permettra d’avoir une approche ROISTE pour les plus pointus.
Un pixel bien plugué permet de connaitre les retombées financières directes de vos actions et même de corriger le tir en cours de campagne.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

493 episodes