#78 – Stéphanie Hospital - CEO OneRagtime. Quitter la direction d’Orange (VP) pour entreprendre dans la tech...

1:56:06
 
Partager
 

Manage episode 302747783 series 2700696
Par Frédéric AZOULAI, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

« Moi aussi j’ai envie de devenir entrepreneur, besoin d’aventure...» Est-ce que vous vous penseriez à quitter le board d’Orange, à quitter le post d’Exécutive Vice Présidente, pour vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale ?

Lutter contre la maxime RATP (Reste Assis T’es Payé), comme le dit si bien Stéphanie…

Dans cet épisode, Stéphanie nous raconte son parcours depuis son enfance, ses études jusqu’à OneRagtime. Stéphanie est restée chez Wanadoo (Orange) à la direction pendant
13 ans. Elle a assisté à la transformation numérique d’Orange et aux multiples
investissements : Alapage, Marcopoly, Top achat, Cityvox. Elle a vu arriver les géants du numérique : Google, Facebook, Whatsapp…

Dans l’épisode, Stéphanie nous parle de cette fameuse tentative de revendre Daily Motion à Yahoo, avorté, car l'État s'en est mêlé. On se souvient que Pierre Moscovici et Arnaud Montebourg avaient mis leur veto arguant que c'est une des rares sociétés connues que la France ait réussi à faire émerger.

Lors d’un voyage à New York, Stéphanie rencontre Jean-Marie Messier.
Elle travaillait déjà avec le banquier d’affaires, mais sans jamais l’avoir rencontré.

Le courant passe, et Jean-Marie lui dit « Si un jour tu te lances, appelle-moi ! »

En 2014, forte de quelques rencontres et notamment celle de Jean-Marie Messier, Stéphanie lance OneRagtime, une plateforme ultra-digitalisée qui permet à des investisseurs privés d'avoir accès à un portfolio d'investissement.

Cette plateforme permet aux investisseurs de « faire leur course » en quelques clics et choisir sur quelle start-up ils souhaitent investir. OneRagtime investit très tôt en seed (amorçage), sur des tickets dès 100 000 €

Aujourd’hui, OneRagtime a des dizaines de participation comme dans OneOff,
Jellysmack, Medium, marke.org…

Je n’en dis pas plus… Bonne écoute !

85 episodes