#33 : Reda Allali : Je ne sais pas faire les choses si je ne suis pas obsédé !

1:37:05
 
Partager
 

Manage episode 296105910 series 2944648
Par Karim Guennouni and Génération Kairos, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Reda Allali est musicien, artiste, chroniqueur sportif, cofondateur du Groupe Hoba Hoba Spirit et 1er Producteur indépendant de podcasts marocains natifs avec Radio Maarif

Hoba Hoba Spirit restera dans l’histoire le symbole de la nouvelle musique marocaine au niveau mondial : 9 Albums, 80 morceaux, 20 pays. Pourtant le Groupe n’a jamais signé aucun label, aucun producteur, aucun distributeur. Le Groupe s’est fait connaître via les concerts et en diffusant sa musique en ligne

Reda a baigné dans deux passions, le foot, et la musique qui prenait une place importante dans les réunions festives entre famille et amis. Il a très vite appris à jouer de la guitare et écrit ses premières chansons à 17 ans, décidé à chaque fois qu’il commence un projet de chanson, de la mener jusqu’au bout

“ Faire les choses et les finir ”

Conceptuel, Il reconnaît être plus passionné par la structure d'un morceau, le rythme, l'histoire racontée, plus que par l’instrument, avec cette capacité qu’on lui reconnaîtra à donner beaucoup d’energie et captiver le public sur scène

Son amour des maths et de l’abstraction va le conduire à suivre la voie des écoles prépa et des études d’ingénieur à Toulouse. De retour au Maroc, il démarre sa carrière dans l’entreprise et là c’est un choc. Cet environnement professionnel lui devient insupportable et il choisit de le quitter sans plan précis mais avec la résolution de se consacrer à la musique

“ Moi quand j’étais jeune, on ne m’a jamais qu’on pouvait vivre en faisant des concerts et des podcasts ”

“ Comment tu peux être fier de toi-même ? ”

“ La Sécurité du salarié me fait un peu peur et je trouvais absurde de perdre mon temps ”

“ Il y'a aussi de l’égo, je ne suis pas venu sur terre pour vendre des PC ”

Ils lancent Hoba Hoba Spirit avec Aboubakr puis Anouar Zehouani rejoints par Adil Hanine le batteur et Amadou le bassiste. Ils font le projet ensemble de jouer dans le maximum d’endroits (Vertigo, écoles,..) en répétant quotidiennement de nombreuses heures à la FOL

‘’Travailler beaucoup pour que le travail ne se voit pas ‘’

‘’ Tout était répété, même le merci à la fin ‘’

Ils enregistrent leur premier album studio en 2003, 6 mois avant d’aller jouer leur première scène à Essaouira. Le financement du studio se fait grâce à un devis pour 2 chansons, négocié avec beaucoup de culot, qui leur permet d'en financer 8

‘’ C'est combien pour 2 chansons ? 3000 ? Euros ? Oui ‘’

La stratégie du groupe est de jouer partout en y prenant du plaisir. Les concerts et les tournées seront des momens privilégiés pour souder les membres et leur pemettre de cultiver le même état d'esprit.

‘’ Ce qui fait qu’un groupe marche, c’est que les membres font de la musique pour la même raison ‘’

Reda souligne l’importance de l'adrénaline et de la concentration pendant les concerts, la conscience aigue de l’instant présent :

‘’ Sur scène tu es vraiment tel que tu es, tu apparais vraiement tel que tu es ‘’

Le Groupe continuera d'évoluer avec de nouveaux membres et produira au final 9 albums avec l'idée de :

  • Proposer un maximum : ‘’ la vitesse et l’énergie sont importantes ‘’
  • Trouver le Rgi3 point, le point d'inflexion du morceau au delà duquel on tombe dans le pefectionnisme
  • Accepter de faire des fautes : ‘’ This is not a Phil Collins album, il faut faire des fautes, c’est comme ça que les gens t’aimeront ‘’
  • Trouver le bon mix entre les différents ingrédients : chaos, structure, maîtrise, euphorie, énergie. ‘’ Il faut bosser mais il faut s’amuser ‘’
  • Ecrire des textes honnêtes et directs ‘’ tu veux plaire, mais tu ne veux pas mentir ‘’

L'aventure Radio Maarif est née avant la coupe du monde de foot 2018 parce que Reda qui écoutait beaucoup de podcasts, trouve qu'on ne parle pas assez de foot. Ils lancent Radio Maarif avec Hamza Chioua. Depuis le concept s'est étoffé avec de la musique et de l'histoire, ave cette obsession ancrée chez Reda de trouver qui on est et d'où on vient

‘’ Je suis heureux de tendre le micro à des gens intéressants‘’

Nous abordons aussi son processus créatif et comment il passe par un état d'obsession pour

‘’ Je ne sais pas faire les choses si je ne suis pas obsédé ‘’

Reda partage avec nous deux coups de coeur :

52 episodes