La relation à l'environnement fantasmé chez les Malais musulmans du sud de la Thaïlande et son efficacité dans la gestion contemporaine des ressources naturelles

1:01:26
 
Partager
 

Manage episode 153593768 series 1094967
Par UNIL | Université de Lausanne, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Jacques IVANOFF, CNRS - IRASEC. Depuis l'intégration du sultanat de Patani dans la nation thaïlandaiseau début du siècle, la résistance des millions de Malais musulmans de Thaïlande du Sud-Est ne s'est jamais démentie. Celle-ci s'appuie sur une représentation de l'environnement qui considère la nature comme fragmentée et coupée de l’homme. Cette parcellisation et cette rupture de liens sont à l'origine d’une quête épique au cœur de la tradition orale locale, une quête de l’union de l’homme et de son environnement, jugée comme un préalable incontournable à l’union des territoires éclatés autrefois entre chefferies belliqueuses et aujourd’hui entre la Malaysia et la Thaïlande. La nécessité de recomposer un lien avec la nature se double donc de la volonté de recomposer une unité territoriale malmenée par la colonisation thaïlandaise et par le désir de retrouver une identité perdue. Les données imaginaires à l’origine des expressions culturelles de la société malaise se sont accordées avec les revendications politiques contemporaines. La quête des héros malais pour rapprocher l’homme de la nature se confond maintenant avec la quête des rebelles musulmans et dans ce rapprochement objectif entre la culture, l’identité et la revendication politique réside la force de la rébellion du sud mais aussi ses limites.

26 episodes