C'est quoi «une bonne draft» ?

1:14:10
 
Partager
 

Manage episode 267167363 series 1089583
Par Dunkhebdo, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Ou comment faut-il juger une cuvée de draft

A l’accoutumée, le mois de juillet en NBA rime avec Summer league. Un événement particulièrement scruté, malgré peu d’enjeu. La NBA adore ces jeunes joueurs. C’est habituellement aussi l’occasion pour les observateurs de livrer leurs premières conclusions (hâtives) sur une cuvée. Avec, en point d’orgue, une question: s’agit-il d’une bonne draft ?

Un équilibre entre qualité et profondeur, c’est souvent la réponse donnée à cette question. Une bonne draft devrait associer quelques excellents joueurs et pléthore de solides joueurs NBA. Problème, une fois arrivée l’heure de juger les cuvées, cette recherche d’équilibre laisse parfois place à une analyse fondée uniquement sur l’excellence.

Un résultat peut-être lié à la difficulté de poser des définitions. En effet, qu’est ce qu’une draft «normale» ? D’après les chiffres c’est: 1 voire 2 futurs hall of famers, environ 6 joueurs proche du All Star Game et une petite vingtaine de joueurs ayant une carrière NBA. Un découpage statistique qui fait apparaître trois catégories, et non plus deux. D’abord, un catégorie pour les joueurs générationnels. Puis, une autre pour les joueurs majeurs. Et pour terminer, une catégorie regroupant les draftés réussissant à s’imposer en NBA.

Enfin, une fois ces questions liées à la définition écartées, il est temps de trancher. Quelles sont les meilleurs cuvées de draft du XXIème siècle ? 2003 semble s’imposer comme la référence mais qui peut compléter ce podium ? Le carrefour entre les années 2000 et 2010 semble offrir de solides candidats aux médailles. A l’inverse, le milieu des années 2000 regorge de son lot d’erreurs. Malgré la jeunesse de cette cuvée, le millésime 2017 s’affirme elle déjà comme un des plus intéressants de la décennie.

CRÉDITS

Le Dunkhebdo NBA Podcast est un podcast de Dunkhebdo. Cet épisode a été enregistré le 12 juillet 2020. Participants: Alan Guillou, Adrien Randon et Benjamin Ringuet. Génériques: «Litty» produit par Sound MOB ; «Bryson tiller type beat x ryan trey type beat – whole thing» produit par prod. ricci.

340 episodes