Quels sont les 10 caractéristiques bibliques d’un bon serviteur de Dieu ? (66)

13:05
 
Partager
 

Manage episode 284238032 series 1923053
Par Jean-Louis Gaillard, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Bonjour, pourquoi l’église va si mal ? Pourquoi, il y a tant de dérives dans les églises évangéliques ? Je suis étonné de voir qu’il y a une course au nombre d’ouvertures d’églises, que les Unions d’églises ne recherchent qu’une chose, avoir de plus en plus d’églises associées et qu’importe la qualité de ces églises. Recherche du nombre au lieu du sérieux de ces églises. La santé des églises est directement proportionnelle à la santé spirituelle des serviteurs de Dieu. Alors, quelles sont les caractéristiques d’un bon serviteur de Dieu ? Vingt critères se trouvent dans 1°Épître de Paul à Timothée 3 des versets 1 à 7, puis trois autres critères rajoutés à la liste par Paul dans sa lettre à Tite chapitre 1 verset 9 Mais commençons par définir ce qu’est un ancien tantôt appelé « évêque » ou en grec « épiskopos ». Celui qui occupe une fonction pastorale. Qu’est-ce qu’un ancien ? C’est un serviteur. Regardons à son appel : Dans la 1re lettre de Paul à Timothée chapitre 3. Verset 1, nous dit : " Cette parole est certaine : Si quelqu’un aspire à la charge d’évêque, il désire une œuvre excellente ". Plus la charge était excellente (grec « belle ou bonne »), élevée et sainte, plus il était nécessaire d’en écarter tous ceux qui agiraient avec de mauvais motifs, et d’insister sur les qualités requises des vrais serviteurs au sein des églises locales. 1° Critère: L’appel, cela commence par une aspiration = désirer fortement et durablement, être demandeur. Il y a la part de l’homme puis l’appel de Dieu qui se ressent dans la prière et la communion avec notre Seigneur Jésus-Christ ! Ce n’est pas pareil que d’être animé d'une envie de carrière publique, souhaitant devenir un personnage public ! Car c’est un piège, on ne devient pas pasteur pour être en vue auprès des autres ou pour rendre service aux autres. Non c’est un appel de Dieu ! Qui doit être confirmé par la communauté locale. C’est malheureusement tout à fait préjudiciable que certains pasteurs soient nommés par des Fédérations et imposés à l’église locale. Un autre aspect : On ne s’auto proclame pas « Pasteur ». C’est la pire des choses, car c’est prendre un fardeau que Dieu ne nous donne pas et que nous porterons avec nos forces jusqu’à l'épuisement, en fatiguant les brebis de l’église du Seigneur. Alors qu'est-ce qui qualifie ou disqualifie un vrai serviteur ? Il est dit qu’un évêque ou un ancien doit avoir des caractéristiques morales et personnelles bien définies (1re épître de Paul à Timothée chapitre 3 versets 1 à 7) : Voyons ces 10 premiers critères accompagnés de témoignage et de retour de mise en pratique au niveau personnel, familiale et de l'église locale... Le texte paraîtra complet sur notre site www.jlgaillard.fr ou directement à cette adresse : https://jlgaillard.fr/les-10-criteres-dun-bon-serviteur-de-dieu-bonjour-pourquoi-leglise-va-si/ Merci de m’avoir suivi et cherchons les vrais bergers selon le cœur de Dieu. Nous partagerons les autres critères prochainement. À bientôt donc. Texte complet sur mon site www.jlgaillard.fr

822 episodes