Jeanne Delasnerie public
[search 0]

Téléchargez l'application!

show episodes
 
Loading …
show series
 
La transat en solidaire, c'est fini, mais Gilles, Maxime et tout l'équipage vous invite à poursuivre l'aventure via internet. Restez connectés quelques surprises sont à venir, et rendez vous le 5 décembre lors du salon nautique de paris et la remise officielle des prix de la mini transat pour un dernier épisode. A bientôt !…
 
Après trois semaines de mer, nous apercevons les côtes brésiliennes et la ville de Salvador de Bahia. De grands buildings défient la mer et pour beaucoup d'entre nous, c'est un choc visuel! Nous passons la ligne aux côtés d'Hervé Aubry, un des ministes que nous avons suivi pendant la course. Sur Podorange, c'est l'effervescence, rasage, parfum, vêt…
 
Nous sommes a la veille de l'arrivée. Déjà, la chaleur de la terre se fait sentir et nous vous proposons de suivre cette fin de transat sous l oeil aiguise de Gilles, dit Don Gillo. Voici donc son quotidien, ses petites habitudes et son point de vue sur les choses. Une derniere journee de mer avec ses petits rituels : lever, petite boisson du matin…
 
Ce matin, l’agitation s’empare du pont avec la prise dans nos lignes d’un thon blanc. Pour l’équipage, c’est une promesse de délicieux fumets à venir. L’occasion d’évoquer le travail de nos pêcheurs, Laurent et Jean-Marc qui chaque jour de cette traversée ont su peaufiner leur technique et leurs rapalas. Une fois le thon découpé, c’est un festival …
 
Nous vous dévoilons le fameux rituel de passage de la ligne de l’équateur . La transat en solidaire voit ainsi six novices la franchir pour la première fois. C’est donc l’heure du baptême et ça, c’est l’affaire des dieux. Poseidon, Eole, Bachus, Cupidon, Yemandja et Artémis sont donc chargés de valider le passage de Claire, Matteo, Gillo, Max, Pier…
 
Au beau milieu de l’Atlantique, tout près de l’équateur, il existe un curieux petit rocher, aux allures fantomatiques. Il abrite des colonies d’oiseaux, on y observe couramment des raies mentas et occasionnellement des requins baleines. Les scientifiques y ont installé une base pour étudier les espèces endémiques qu'on ne trouve que là. C’est aussi…
 
La nuit, Podorange et son équipage ne dorment pas , bien au contraire, il faut veiller pour assurer la bonne progression du bateau. A partir de la tombée du jour, un système de quart est ainsi mis en place. Des équipes de trois se relaient ainsi toutes les trois heures. Gilles et Maxime, eux aussi, assurent leurs quarts. A chaque changement, il fau…
 
Nous nous déroutons pour aller à la rencontre d’un coureur en proie à un problème, mais alors que nous traversons un grain assez violent, notre grand voile se déchire ou plutôt se découd sur toute sa largeur. Et nous sommes contraints de l’affaler de nuit. Nous nous retrouvons donc privés d’ailes, au moteur, ballottés par les vagues. Car un voilier…
 
Nous arrivons dans le Pot au noir, la fameuse ZCIT, zone de convergence intertropicale dans laquelle les deux systèmes météo nord et sud se rencontrent. Le résultat ? Une alternance de zones de calme plat, voire de pétole et de chaleur intense, avec des grains plus ou moins violents, venteux et pluvieux, annoncés par de gros nuages noirs. Pour tout…
 
Peindre en mer, croquer l’équipage et les lumières de notre aventure, tel est le rôle de Claire, notre dessinatrice. A terre, c’est aussi sa passion, son métier, puisqu’elle enseigne l’art du dessin animé. Sur Podorange, armée de ses crayons et de ses pinceaux, elle tente de capter et de retranscrire l’atmosphère si particulière de la transat en so…
 
Être bâteau accompagnateur de la mini transat signifie pour nous un devoir d’assistance aux ministes en cas de problème. Mais sans aller jusqu’à cet extrême, le suivi de course est une mission quotidienne que nous présente Florent. Il est essentiellement rythmé par les deux vacations journalières à la VHF pour s’enquérir des positions des coureurs …
 
Cette fois, nous vous emmenons dans le ventre même de Podorange à la découverte du travail de notre monteuse du bord, Jeanne. C’est en effet dans le carré qu’elle monte les épisodes du journal de bord, et ce, par toutes les températures, toutes les mers et toutes les allures! Du tournage avec cameras HD à la transmission par fleet, voici les condit…
 
Alors que la mer est agitée et que le vent souffle dans nos voiles, l’intrépide Gilles décide tout de même de taper sa newsletter en compagnie de sa secrétaire particulière, Claire. Deux ou trois fois par semaine, il met ainsi en ligne ses humeurs et son regard sur le voyage via son blog retransmis sur le site de la mer en solidaire. A terre ou qua…
 
Ils ont embarqué en se surnommant eux-mêmes chapi-chapo ! Malgré cette décontraction et ce joli sens de l’auto-dérision, nos deux médecins du bord, Jean-Marc et Pierrick apportent beaucoup à l’équipage. Tous deux sont urgentistes et travaillent à Lorient. Ils ont créé l’association Med-mer, spécialisée dans la médecine en mer et en bateau. Depuis d…
 
Alors que le vent ne se presse pas à nous accorder ses faveurs, nous passons en mode pétole. Au pogramme, baignade pour une bonne partie de l’équipage à l’arrière du bateau, avec option décrassage général pour certains. En cuisine, les marmitons se lâchent, et la journée à bord prend des airs de club de vacances. Un peu étrange dans ces conditions …
 
Alors que notre chasse aux minis se poursuit, et que l’équipage commence à bien prendre ses marques, un bruit attire notre attention. Un bruit, ou plutôt un souffle, voire plusieurs. A quelques centaines de mètres du bateau, plusieurs cétacés se font remarquer. Baleine, cachalot ? Les pronostics vont bon train, tout comme la meilleure façon de les …
 
Podorange est positionné par la direction de course pour faire route vers l'est. C'est ainsi que nous nous retrouvons en plein cœur de l'option dite espagnole, puisque trois ministes espagnols sur les six présents dans la course ont choisi de mettre de l'est dans leur route; l'essentiel des ministes étant partis vers l'ouest. Un véritable choix str…
 
Après deux semaines d’escale, l’heure du départ pour la seconde étape de la course (Madère-Salvador) est enfin toute proche. Tous les ministes sont sur le pont. Certains sont fin prêt, et ne pensent qu’à s’élancer ; pour d’autres, le doute est bien présent et les nœuds au ventre aussi…Pour Hervé, il est l’heure de dire au-revoir à Caroline non sans…
 
Nous accueillons deux nouveaux équipiers à bord : Jean-Marc et Pierrick. Tous deux sont médecins; ils font partis de l'association Med mer, et sont spécialistes de la médecine d'urgence en mer. Ils embarquent pour la seconde étape Funchal-Salvador de Bahia et viennent donc relayer les équipiers de la première étape, Marc et Stéphanie.…
 
Après une dizaine de jours passés au sein de la marina de Funchal, nous brûlons d'impatience de partir visiter l'ile. Sept d'entre nous (Gilles, Max, Jeanne, Claire, Tat, Flo et Matteo) auront la chance de le faire, alors que le reste de l'équipage s'affaire sur le bateau. Et quel spectacle ! Nous nous levons alors qu'il fait encore nuit. Le but du…
 
Parce qu'après tout, il n'y a pas que la voile dans la vie, l'équipe d'organisation de la course a decidé de passer en mode football ! Un tournoi a ainsi été organisé sur la plage de Funchal. Equipe de ministes, de bateaux accompagnateurs se sont ainsi confrontées au cours de l'après-midi. Podorange était bien sur de la partie, avec son coach, Gill…
 
Une trentaine de ministes ont pris la mer ce matin à l’occasion d’une petite régate organisée par l’équipe de la course. Le but du jeu, faire découvrir la voile aux enfants de l’île en embarquant certains d’entre eux comme équipiers à bord des minis. Des enfants, mais pas seulement. Maxime, équipier de Podorange a lui aussi été invité à embarquer s…
 
Parmi les 84 ministes qui ont pris le départ de la course, on compte seulement six femmes. Caroline est l’une d’entre elles. C’est aussi la femme d’Hervé, l’un des équipiers de Podorange, et l’un des initiateurs de la transat en solidaire. A bord de Podo, il suit de loin sa belle dans son aventure en solitaire ; Cette escale est donc l’occasion pou…
 
Nous sommes en escale à Madère pour près de deux semaines, et les lendemains d’arrivée sont bien particuliers. Nettoyer le bateau, mettre de l’ordre, ou fêter ça ? Pour l’occasion et alors que les derniers ministes arrivent au port de Funchal, l’équipage décide de concilier les deux. Il faut dire que c’est aussi la dernière soirée de notre très che…
 
Après huit jours de navigation, nous approchons au petit matin des côtes de l’archipel de Madère et de notre destination, Funchal. Pour l’occasion, les trois équipiers de quart, Jeanne, Marc et Matteo, réveillent tout le bateau, histoire de contempler la terre en approche et baignée d’une douce lumière. Une escale de près de deux semaines est prévu…
 
Adapter le voilier Podorange pour le rendre accessible au plus grand nombre, est depuis le départ le projet de ses propriétaires. La transat en solidaire, c'est aussi cette première. Gilles et Maxime, les deux équipiers infirmes moteurs cérébraux sont ainsi les premiers à inaugurer tout un ensemble d’équipements adaptés et développés pour le projet…
 
Poursuivons notre revue d'équipage avec cette fois, une équipière de choc et de charme, Stéphanie. Cette recrue de dernière minute n'est autre que la kinésithérapeute de la mini-transat. Sa mission : réparer les corps fourbus des coureurs lors de l'escale de Madère. Pour se rendre sur place, elle a préféré prendre la mer plutôt que les airs et c'es…
 
Dans cet épisode, nous commençons à vous livrer un tour d'horizon de notre équipage. Et pour lancer la série, nous vous présentons Marc, notre médecin de bord. Au service de la course, mais aussi de l'équipage, il est avec nous sur la première partie de la traversée, jusqu'à Madère. Dans la vie à terre, Marc est chirurgien plasticien, il exerce dan…
 
Dans ce journal de bord, nous vous parlons de l’ennemi numéro un du marin d’eau douce, le mal de mer. A bord, certains en souffrent, d’autres, pas le moins du monde. Les longues traversées démarrent ainsi la plupart du temps par une période plus ou moins délicate d’amarinage. Le temps que les corps "terriens", se fassent au rythme de la mer. Ainsi,…
 
Nous vous présentons ici le parcours de la transat 6,50 charentes-maritimes-Bahia, dite "mini-transat". De la rochelle à Salvador de Bahia, en passant par l’escale à Madère, quels seront les temps fort de cette navigation, ses principales difficultés ? Brice, le skipper de Podorange nous dresse le parcours qui attend les 84 ministes et au cours duq…
 
C’est le jour J, pour Podorange et tout son équipage. Cest aussi le grand moment pour les 84 ministes. A 14h17, l’organisation de la course sonne le départ. Un départ en fanfare, puisque les troupes de la batucada "Banda è tribal" nous accompagnent ! Le départ, un moment magique : sur la mer, des voiles de toutes les couleurs, entre les minis, les …
 
À la veille du départ, l’ambiance est électrique. Les 84 skippers ont pris place dans le port de la Rochelle, avec leurs « minis », de petits bateaux de 6,50 mètres. Tous n’ont qu’un rêve en tête, arriver "de l’autre côté", au Brésil, à Salvador de Bahia, et pourquoi pas, finir premier ! Du côté de Podorange, l’un des sept bateaux accompagnateurs d…
 
Nous voici enfin arrivés au bout du monde ! Avec un peu de retard, voici donc le résumé de cette dernière étape de nos aventures. Après presque trois mois de voyage, Podorange a atteint son but : la ville d’Ushuaia, en terre de feu. Pour nous, cette arrivée dans le grand sud est magistrale. D’abord parce que les conditions nous sont clémentes : une…
 
Les Quarantiemes rugissant, les Cinquantiemes hurlant, nous voici donc dans ces zones de navigation redoutées. Pourtant, nous bénéficions d'une fenêtre météo très favorable, puisqu'après les Quarantièmes murmurant, nous entrons dans les Cinquantièmes accueillants. Pas de mer, un vent portant, et le soleil pour venir éclairer nos journées. Que deman…
 
Un épineux problème pour tout l'équipage alors que nous venons d'arriver dans les fameux Quarantièmes...Nous repartons de Mar del Plata à huit personnes (Joris et Stéphanie ayant choisi de débarquer pour faire route à pied et en bus jusqu'à Ushuaia). Les premières heures de traversée sont paisibles, avec juste un rien de froid mordant. Puis nous so…
 
Le Froid. C'est l'un des quatre maux en mer (les quatre F), avec la Faim, la Fatigue et la Frousse. On dit qu'ils favorisent le mal de mer. Et bien, ça y est, nous y voilà. En plein dans le froid du grand sud. L'équateur nous paraît déjà bien loin... Nous sommes maintenant dans une région où les dépressions sont nombreuses et où la météo change trè…
 
Un départ pour le grand sud, ça ne s'improvise pas! Aussi cette escale argentine est elle placée sous le signe de l'efficacité. Il faut dire que la "to do list" des réparations à effectuer sur Podorange s'allonge de jour en jour depuis le début du voyage. Voiles à réparer, réservoirs à remplir, réparations en tous genres, courses et lessives à fair…
 
une nouvelle recrue pour Podo! Après l'arrivée de Caroline, la compagne d'Hervé il y a quelques jours, notre Podorange s'apprête à accueillir la dixième équipière (et la dernière) avant son départ pour le grand sud! Il s'agit de Claire, une artiste dont la spécialité est la réalisation de dessins animés! Amie de Jeanne de longue date, elle a ressen…
 
Nous voici tout proches de Buenos Aires! Avec en tête un objectif principal : être dans les temps! En effet, Caroline, la future femme d'Hervé, notre neuvième coéquipière nous rejoint dans la capitale argentine! Heure prévue pour l'atterrissage de son avion : 5h30 du matin, le 5 juin. L'équipage va tout faire pour être dans le bon timing, malgré la…
 
En route vers Buenos Aires! La traversée commence tranquillement, mer calme, soleil, et de belles rencontres pour nous accompagner, même si elles ne sont que furtives. Une baleine aperçue au loin et un couple de rorquals non identifiés viennent nous saluer. L'équipage un peu fatigué par l'escale brésilienne profite des premiers instants pour se rep…
 
L'heure est venue de quitter le Brésil et Rio de Janeiro. Pourtant nous ne sommes pas du tout prêts!! Derniers podcasts à envoyer, derniers mails à terre, dernières caipi à enfiler, derniers amis à saluer... Un au-revoir plein d'émotion pour ceux qui auront partagé notre route au cours de cette belle escale. Et un joli cadeau fait à Podo : le Commo…
 
Vous raconter Rio en trois minutes, impossible! Parlez en donc à Jeanne, notre monteuse de choc...Une escale qui décoiffe! Profiter et vous faire vivre ces instants en direct, quel dilemne...Alors voici en brut de décoffrage les principales images de notre escale brésilienne. 48 h de montage non stop pour Jeanne qui a enchaîné trois podcasts d'affi…
 
Une rencontre hallucinante, le chauffeur de taxi sambiste carioca! Lors de l'une de nos premières soirées à Rio, nous prenons le taxi. Jusqu'ici, rien d'exceptionnel. Un match de foot à la radio, un chauffeur qui bougonne. Et soudain, il s'illumine. Il nous propose d'écouter de la samba. Sa samba. Car Grimall Dan n'est pas un chauffeur de taxi comm…
 
Fin de la transat pour l'équipage de Podorange! Pour l'occasion, un podcast spécial. Après 18 jours passés en mer, nous approchons de Rio de Janeiro. Pour clore cette traversée en beauté, un tournoi de belote coinchée s'organise : la coupe de l'Atlantique. Quatre équipes qui s'affrontent jusqu'au bout de la nuit. Une victoire pour un trophée : rien…
 
La transat en plus sportif. Après des journées de canicule et de vent réduit à sa plus simple expression, éole s'est décidé à souffler à nouveau. Mais il nous offre un vent de sud, pleine face, nous poursuivons donc notre traversée de l'Atlantique au près serré. Résultat, Podo se met à la gite babord amure, le bateau est constamment penché sur le c…
 
Fin du Pot au noir pour Podo! Après quelques jours à jongler entre les vents, la pétole et les grains, il semble bien que la ZCIT soit derrière nous. Et pour fêter ça, nos lignes décident enfin à se tendre. Et une dorade coryphène, une. Et même deux, puisqu'une seconde se jette sur l'un de nos rapalas; Laurent a d'ailleurs sa théorie sur cette doub…
 
Tout passage comporte son rituel. Nous sommes aux portes de l'équateur et nous nous apprêtons à vivre notre baptême, celui du passage de la ligne, passage du Nord au Sud. Seuls trois d'entre nous sont déjà affranchis, Brice, Laurent et Hervé. Nous sommes donc cinq néophytes qui, selon la tradition, doivent implorer les dieux pour avoir l'autorisati…
 
La transat, c'est bel et bien parti! Et pour les premiers jours de traversée, l'océan nous couvre de cadeaux. Des lumières à couper le souffle, des ballets de pseudorques et surtout, surtout...la fin de la malédiction pour Laurent, notre pêcheur du bord. Après des semaines de vaines tentatives, un poisson daigne enfin mordre à nos lignes, et pas de…
 
Nos aventures reprennent! En raison d'un problème de transmission lié à notre antenne satellite, nous accusons une semaine de retard dans nos envois de podcasts. Nous vous prions de nous excuser pour cette interruption momentanée du programme! Nous avons franchi l'équateur et il s'y passe de curieux phénomènes, comme vous le découvrirez bientôt...A…
 
Loading …

Guide de référence rapide

Google login Twitter login Classic login