Fondation Korian Pour Le Bien Vieillir public
[search 0]
Plus

Téléchargez l'application!

show episodes
 
Saison 3 - La Voix des Aînés, Il était une fois les métiers Bienvenu dans La voix des aînés - Il était une fois les métiers "A ce moment-là, c’est les parents qui choisissaient. Y’en a, à 12 ans, ils étaient ouvriers agricoles. Ils partaient chez quelqu’un pour travailler." A l’heure où nos métiers sont bousculés par le confinement, où les visio ont remplacé les réunions en présentielles, où certains d’entre nous, de plus en plus nombreux, décident de changer de métier, nous avons eu envie d ...
 
Loading …
show series
 
Elles sont rentrées dans l’enseignement entre 1940 et 1951, Renée a intégré l’Ecole Normale a 15 ans, Colette a passé son bac et Michèle son brevet d’étude supérieur avant de débuter comme remplaçante. Toutes se souviennent des difficultés de transport et de logement lors de ces premières années. Pour devenir titulaire, elles passeront toutes le Ce…
 
Avec Henri (93 ans), Jeanne (88 ans), André (89 ans), Marie-Marthe (97 ans), Huguette (89 ans) Ils ont tous commencé très jeunes à travailler sur la ferme puis la terre et les bêtes sont devenus le quotidien de leur vie d’adulte. Ils ne l’ont pas choisi, il fallait bien reprendre la ferme ou suivre son mari ! Les femmes s’occupaient de la maison, d…
 
Suzanne a épousé un maître chiffonnier. Dans la famille de son mari, ils étaient tous dans le métier. Pas des petits chiffonniers qui ramassent dans la rue pour survivre mais des maîtres chiffonniers. Aujourd’hui nous dirions des chefs d’entreprise spécialisés dans le recyclage et le réemploi. Suzanne et son mari exerçaient aussi le métier de broca…
 
Après-guerre, toutes les petites filles apprenaient à coudre. Le prêt à porter n’existait pas encore, on faisait soi-même sa garde-robe ou l’on faisait appel à une couturière comme Yvonne. Chaque jour, elle partait chez les clientes en vélo, les magazines de mode dans son sac. Dans les années 50, la couturière se voit concurrencer par le prêt à por…
 
Ginette nous introduit dans le métier mais nous suivrons surtout Daniel qui en nous racontant son métier de préparateur en pharmacie, nous fera rentrer dans la grande Histoire. Il est apprenti à partir de 14 ans pour rapporter un peu d’argent à la maison mais il trouve aussi une famille et une autre manière de vivre dans cette pharmacie. Le mari de…
 
Jacqueline (89 ans) et Annie (91 ans) ont toutes deux une agrégation d’anglais qui leur a permis d’enseigner à l’université ou au lycée, Paulette (91 ans) a un Capes et elle a enseigné au collège, quant à Pierre (87 ans), il était côté technique et a connu les laboratoires de langues. Avec eux, nous suivrons l’histoire de l’enseignement des langues…
 
Antoine nous emmène au Maroc, à Casablanca. Il travaille comme technicien pour Radio Tanger. A ses débuts, en 1949, pour enregistrer un évènement extérieur, il faut s’assurer que le branchement du magnétophone à une prise électrique est possible. Il a sorti l’album photo et c’est parti…. De ses années radio, il en parlerait pendant des heures. Aujo…
 
Elles ont commencé à travailler après la deuxième guerre mondiale, une époque où la technique et les médicaments commencent tout juste à se développer. C’est une époque où se côtoient les piqures de pénicilline et le sirop de limace ! Marcelle (82 ans), cardiologue, se souvient des ventouses que l’on posait à son grand-père. Olga (90 ans) a connu d…
 
Après-guerre, les malades et indigents sont dans des salles communes sans distinction d’âge, de classes sociales et même de pathologies. On sépare uniquement les sexes, il y a des salles pour les femmes et des salles pour les hommes. Les enfants, malades, handicapés, orphelins, sont séparées en fonction de leur âge. Du côté des plus âgés, on mélang…
 
Jusqu’au début des années 60, plusieurs voies mènent au métier d’infirmière : les écoles religieuses, la croix rouge et les écoles publiques. Le diplôme d’Etat est créé en 1938. En 1946, « est considéré comme exerçant la profession infirmière, toute personne qui donne habituellement, dans des services publics ou privés d'hospitalisation ou de consu…
 
Anne-Marie (84 ans) part de son milieu bourgeois où elle s’ennuie pour rentrer à l’école régionale d’infirmières de Toulouse. Elle décide de poursuivre ses études pour devenir laborantine. A l’époque les laboratoires faisaient partie intégrante des services. Ce qui lui plait, c’est de pouvoir discuter des résultats avec « le patron ». Au fur et à m…
 
Le métier de kinésithérapeute est reconnu à la fin de la deuxième guerre mondiale car il a fait ses preuves auprès des soldats blessés. Daniel (92 ans) en fait partie. Il adore la gym et aime donner et s’occuper des autres. Diplômé en 1951, Il travaillera d’abord aux Thermes où le massage sera au cœur de son métier, puis en 1954, il s’associe avec …
 
Olga et Christiane regrettent le manque de contact parfois de n’avoir plus le temps de discuter, de toucher car elles passent trop de temps sur les appareils. Isabelle, fille d’André, ancien médecin- généraliste accoucheur, témoigne qu’entre son grand-père qui partait en ski voire ses parturientes, son père qui finissait ses consultations à 22h et …
 
Cet épisode croise plusieurs témoignages autour des motivations qui pousseront nos personnages à s’engager en tant que soignants. Christiane (90 ans), belge, choisit de devenir infirmière pour porter le même uniforme que celui dont était vêtue Elisabeth, la Reine de Belgique. Olga (90 ans) intègre l’école des « petites bleus » de la Salpêtrière grâ…
 
L’épisode qui ouvre cette série de Podcasts fait le portrait de Dany (76 ans). A 18 ans, elle intègre la Maison protestante de Nîmes avec pour seule idée en tête, devenir infirmière. Trois ans plus tard, en 1965, diplômée, elle épouse un horloger et part s’installer en Suisse. Là-bas, elle décroche son premier poste d’infirmière dans un hôpital fla…
 
Droit de vote et politique avec Maria 92 ans, Juliette 95 ans, Odette 98 ans, Dany 92 ans, Cécile 94 ans, Marie-Marthe 95 ans. Toutes trouvent normal que les femmes aient le droit de vote… et insistent auprès de leurs petites-filles pour qu’elles aillent voter. Pourtant elles ont souvent mis du temps à y aller. La plupart faisaient plus confiance à…
 
Le rôle social de la femme avec Juliette 95 ans, Marie-Marthe 95 ans et Dany 92 ans. Toutes ont été confrontées aux stéréotypes de maman à la cuisine et papa au bureau. « A cette époque, les femmes se comportaient en bonne petite ménagère… chose que je déteste … je ne suis pas comme les autres. J’ai raison ou pas ? Ma petite fille je l’ai déjà affr…
 
Le travail féminin avec Maria 92 ans, Marie-Marthe 95 ans, Odette 98 ans, Cécile 94 ans, Léon 93 ans. Toutes ont été confrontées au monde du travail. En général, elles ont travaillé avant de se marier puis pour certaines, par nécessité. A l’époque, on donnait son salaire aux parents puis, au mari. Elles ont été secrétaire, comptable… mais sont fièr…
 
Le portrait, avec Dany, 92 ans, guadeloupéenne, arrivée en métropole pour suivre des études de magistrate. Elle devient la première femme noire du tribunal d’Evreux. Elle dit n’avoir jamais souffert de préjugés. Elle ne s’est pas mariée, n’a pas eu d’enfants et reste admirative de son père qui a élevé seul ses six enfants après le décès de sa mère.…
 
Séduction et fidélité, avec Odette 98 ans, Gabrielle 95 ans, Léon 93 ans, Cécile 94 ans et Juliette 95 ans Toutes ont été confrontées au regard réprobateur du père quand elles se maquillaient. Entre plaire et flirter, il y avait des limites à ne pas franchir. Une fois mariée, il fallait continuer à séduire son mari sans jamais le tromper au risque …
 
Le mariage, avec Marthe 95 ans, Odette 98 ans, Cécile 94 ans, Félix 88 ans et Léon 93 ans. Toutes se sont mariées dans les années 40, une époque où l’on ne divorçait pas. Toutes, sauf Jeanne, sont aujourd’hui veuves mais l’être aimé ne les a pas quittées. Il est présent, en photo, en peinture et dans leurs souvenirs. De leur côté, Felix et Léon n’a…
 
Toutes ont été confrontées au problème. Bien souvent, elles ne savaient pas vraiment comment on faisait un enfant. Elles savaient juste qu’il ne fallait pas trop jouer avec les garçons. Les filles qui tombaient enceintes étaient jugées sévèrement et leur vie peu enviable. Le premier enfant arrivait donc dans l’ordre des choses après le mariage. Lor…
 
Le portrait avec Arlette, 96 ans. Elle se marie en 1940, avec un militaire. Elle divorce rapidement et épouse en 1944 un homme très séduisant de dix ans son aîné. Le couple s’installe dans le sud de la France, où elle sera mère au foyer avec deux enfants. Sans possibilité de contraception, elle avortera plusieurs fois dans des cliniques où des méde…
 
Loading …

Guide de référence rapide

Google login Twitter login Classic login