Paul Klee - la belle jardinière, 1939

2:30
 
Partager
 

Manage episode 174692972 series 1200054
Par Zentrum Paul Klee, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
« la belle jardinière », appelée aussi « ein Biedermeiergespenst » est une mise en scène d’une gaîté surréelle. Celle qu’ironiquement Klee désigne comme une belle jardinière est une figure vêtue d’une jupe à fronces, formée schématiquement à partir de quelques lignes rouges et bleues, et qui brandit un bouquet de fleurs dans sa main gauche levée.Ce fantôme du style Biedermeier apparaît presque comme un fantôme brillant et magique, qui se dérobe à toute tentative d’interprétation. Les lignes qui lui confèrent sa forme saillent comme des signes lumineux rouge et bleu phosphorescents, il en émane une lumière colorée sur le fond brunâtre. L’arrière-fond brun présente de bout en bout une structure vive, entre autres avec des dessins au pochoir.Avec son contraste entre les lignes de couleurs pleines et intenses de la « belle jardinière », et les teintes claires de l’arrière-plan, Klee obtint un effet de couleur extrêmement spatial. Les couleurs brillent en fluorescence sur la toile de jute irrégulièrement couverte de blanc.Klee développa cette figure sur la base de son dessin au crayon « Avec des fleurs » et en quelques traits, il fit de sa porteuse de fleurs une inquiétante jardinière. La simplicité des moyens picturaux utilisés dans ses œuvres tardives exprime toujours une extrême concentration créatrice. La belle jardinière apparaît comme un fantôme du style Biedermeier. Ce titre constitue peut-être une attaque détournée du concept artistique du national-socialisme, qui idéalisait les critères artistiques du XIXe siècle pour les opposer à l’art moderne, considéré comme diffamatoire.

36 episodes