1979/3 : de Little Starsky à Mr Q.

1:00:17
 
Partager
 

Manage episode 289653364 series 2876503
Par Terry Laire, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Bonjour et bienvenue à l'écoute ou au visionnage de What's hip ! Mon nom est Terry Laire, et voici le troisième épisode d'une heure des nouveautés rap de l'année 1979 comme si on y était !

Depuis les premiers épisodes de notre émission, vous n'avez pas pu manquer la déferlante Rapper's delight, mais notre premier artiste lui, l'a manquée de peu ! Quand le label Sugar hill records est venu voir Lovebug Starski pour lui proposer d'enregistrer un rap qui deviendrait Rapper's delight, il a tout simplement décliné l'offre ! Mais il revient dans la course au succès sous le nom de Little Starsky avec ce premier single intitulé Gangster rock :

00:00:00 Little Starsky — Gangster rock

C'était Little Starsky, un acteur bien connu du rap new-yorkais ! Mais on s'éloigne de la grosse pomme un instant, car le disque suivant nous vient de Philadelphie ! C'est aussi l'oeuvre de notre première artiste féminine à chanter en solo ! Elle s'appelle Lady B et la chanson, To the beat y'all.

00:08:45 Lady B — To the beat y'all

Après Lady B, on passe à un tout autre genre de disque. Dans sa chanson I ran Iran, David Lampell se sert de l'actualité pour rapper à propos du président Carter, de Khomeini et plus généralement de l'Iran !

00:14:24 David Lampell — I ran Iran

Après David Lampell et la géopolitique de l'Iran, revenons à la musique et à la fête ! Et c'est le titre de Chic Good times qui semble inspirer le plus les rappeurs et les rappeuses ! Voici encore un rap sur la mélodie signée Nile Rodgers ! Si le Sugarhill gang s'y est attaqué à trois, Sicle cell et Rhapazooty se lancent en duo pour livrer 9 minutes de Rhapazooty in blue :

00:21:45 Sicle cell & Rhapazooty — Rhapazooty in blue

Sicle cell et Rhapazooty ne sont pas les seul-e-s à réutiliser des instrumentations. Si vous avec été marqué-e par Take my rap please qu'on a passée dans l'émission précédente, vous reconnaitrez peut-être les guitares dans ce nouveau titre envoyé par le même label, Reflection records. C'est cette fois MC Tee qui a posé sa voix sur les instruments pour créer cette chanson qu'il a appelée Nu sounds :

00:31:50 MC Tee — Nu sounds

On ne s'arrête pas de danser entre deux chansons, je ne vous en laisse pas le temps ! Voici tout de suite la suite, une machine à se déhancher de Bramsam qui s'appelle à juste titre Move your body :

00:38:53 Bramsam — Move your body

Et après cet intermède, je reviens à mes disques de Reflection records où les différents artistes continuent de rapper sur la même musique ! Voici Ronnie G and the SM crew qui nous interprètent A corona jam :

00:47:19 Ronnie G. & the S.M. Crew

Pour terminer notre heure de discorap, on va écouter une chanson venue du Canada ! Dans une émission où on a beaucoup reparlé de Rapper's delight, ce sera un titre nommé Ladies delight avec lequel conclut Mr Q !

Merci d'avoir été avec nous pour What's hip ! Vous pouvez écouter, voir et partager l'émission sur les applications de podcast et Youtube pour les parties dont ils ne nous amputent pas ! Je vous donne rendez-vous dans quelques semaines pour de nouvelles nouveautés toutes neuves… de 1979 !

00:53:16 Mr Q. — Ladies delight

What's hip sur Internet :
Le podcast audio : https://podcast.terrylaire.fr/whatship
Le podcast vidéo : https://podcast.terrylaire.fr/whatshipvideo
La chaîne Youtube : pod.yt/terry ou https://www.youtube.com/channel/UCzwxKkJDPdUG-s-eRiOIxTw
Enregistré en direct sur https://direct.terrylaire.fr
Tout ce que je fais : https://terrylaire.fr

Big up :
Le générique est de Cocomows
Le montage est fait sur Reaper
Les chapitres grâce à PodChapter de Bigaston
La diffusion en direct grâce à Owncast
La série Hip hop evolution, les BD Hip hop family tree

6 episodes