[Rediffusion] Histoire familiale, rapport à l'argent, conditionnement social et quête de sens - Sevak Kulinkian

1:11:01
 
Partager
 

Manage episode 301059962 series 2883714
Par Vocation Media, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Sevak a grandi en banlieue lyonnaise, et est le premier né en France d'une famille arménienne. Financièrement, c'était difficile, et toute son enfance il a grandi avec un seul but en tête : pouvoir aider sa mère, en devenant millionnaire - ce sont ses mots - pour pouvoir la mettre à l'abri du besoin d'argent. Sa mère, justement, joue un rôle central dans sa vie et dans la façon dont il a pris ses décisions : elle lui a tout donné pour l'aider, par les études, à sortir de sa condition sociale.

Sevak a fait ses choix d'études et professionnels en ayant toujours en tête sa mission : devenir riche. En terminale, il réussit Science Po Paris, mais décide de ne pas y aller pour faire une prépa. Il réussit le concours d'entrée à HEC, toujours dans l'optique de gagner beaucoup d'argent. À 20 ans, il contracte un crédit de 60 000 euros pour pouvoir acheter un restaurant à sa mère.

En fait, plus que par pur altruisme, le fait d'aider financièrement sa mère était indispensable pour lui permettre de couper le cordon : il fallait qu'il puisse réaliser cette chose qui fait presque culturellement ou génétiquement partie de son être.

En sortant d'HEC, il décide de monter une boite. Le but ? Gagner de l'argent rapidement, rembourser son crédit, et pouvoir ensuite se consacrer pleinement à une vie et des projets qui font sens pour lui : justice et dignité sociale, écologie pragmatique et création hors des limites du capitalisme. Du coup, il monte cette boite et très vite, le projet cumule les succès et connait une ascension fulgurante : ils signent un contrat avec Google, engagent des employés, parlent de levée de fonds... Bref, ils étaient partie pour devenir une success stories qui a de quoi faire des envieux.

Mais très vite, le manque de sens se fait sentir : Sevak et ses associés ne pouvaient pas continuer comme ça, c'était impossible. Du jour au lendemain, ils décident de vendre l'entreprise, de prendre du temps pour réfléchir, puis de reprendre une association, Hameaux Légers, située en Ardèche.

Sévak est une personne hors du commun, un des esprits les plus brillants que j'ai eu l'occasion d'interviewer. Ensemble, on a parlé :

• de la relation avec sa mère et de comment le cocon familial nous conditionne à suivre telle ou telle voie ;

• de son rapport à l'argent, lui qui affirme vouloir devenir millionnaire mais n'avoir jamais voulu "devenir riche juste pour devenir riche" ;

• du conditionnement social, du sentiment de se sentir outsider en école de commerce quand on ne vient pas du même milieu que 90% de ses camarades de promo ;

• du non sens, de la déconnexion avec ses racines et son milieu ;

• de l'énergie que je mettais à essayer de plaire, et de l'importance de savoir bien s'entourer de personnes qui nous donnent confiance et nous tirent vers le haut ;

• de comment faire des choix professionnels qui nous correspondent, nous valorisent, sont en accord avec nous mêmes.

Retrouvez-nous sur instagram (https://www.instagram.com/vocation.co) et toutes les deux semaines dans notre newsletter (https://vocationpodcast.substack.com/).

93 episodes