D'où vient l'injonction à être passionné·e au travail ?

34:03
 
Partager
 

Manage episode 281867020 series 2639471
Par Louie Media, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

“Associer ‘travail’ et ‘passion’, c’est interroger les intersections de deux univers (celui de la contrainte sociale, de la subordination, et celui du libre tropisme individuel) qui paraissent n'avoir que peu de choses en commun”, peut-on lire dans Le travail passionné, paru en 2015.

Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Rozenn Le Carboulec se demande d’où vient l’injonction à être passionné·e par son travail. Pour ce faire, elle a interrogé Nathalie Leroux, co-autrice du livre Le travail passionné. Cette sociologue du travail est maîtresse de conférences à l'UFR STAPS de l'Université Paris Nanterre, et s’intéresse plus particulièrement aux modes d’organisation dans le secteur sportif, un milieu où la question de la passion est omniprésente.

Elle explique que la valorisation de la passion au travail s’est développée à partir des années 1980, alors que la crise économique provoque des transformations structurelles majeures de l’économie, dont la tertiarisation. Par ailleurs, les modes d’organisation de travail donnent de plus en plus d’autonomie et de responsabilité aux managers. “La création de la valeur repose de plus en plus sur la mobilisation des savoirs des travailleurs, sur la qualité de leurs échanges, sur leurs initiatives et sur leur implication subjective”, note Nathalie Leroux.

Certains secteurs professionnels sont particulièrement concernés par cette mobilisation de la passion : c’est le cas notamment de ceux qui touchent aux loisirs, comme le sport, la mode ou la culture. Mais même des secteurs qui n’ont à priori rien à voir avec la passion la mobilisent pour stimuler l’implication de leurs employé·e·s : c’est notamment le cas de la restauration rapide. Vous entendrez dans cet épisode le témoignage de Hélène Weber, sociologue et autrice du livre Du Ketchup dans les veines, qui a travaillé plusieurs années chez McDonald’s.

Finalement, Nathalie Leroux alerte sur le fait que la mobilisation de la passion au travail masque des situations de travail dégradées, comme une forte précarité, ou des horaires à rallonge.

Si on a souvent tendance à voir notre attachement à la passion au travail comme un trait psychologique, c’est justement le fait de le considérer comme faisant partie de notre identité qui nous empêche de revendiquer de meilleures conditions de travail. D’où l’importance, pour Nathalie Leroux, d’expliquer la passion au travail non pas par le prisme de la psychologie, mais de la montrer comme une construction qui est portée par des logiques sociales et surtout, économiques.

Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Rozenn Le Carboulec. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.

Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com



See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

49 episodes