Une journée comme celle de la veille

54:16
 
Partager
 

Manage episode 282789987 series 1072402
Par Slate.fr, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Il est de ces journées qui commencent comme celle de la veille, mais après lesquelles rien ne sera jamais plus comme avant. À cause d'un instant, parfois imperceptible, où tout bascule. Sur le moment, on n'y prête pas forcément attention. Parce que le signal est trop faible ou parce qu'on refuse, consciemment ou non, de le voir. Et puis, quand on ne peut plus ni reculer ni refuser la situation, on l'embrasse. Tant bien que mal.

Muriel a tout fait pour que la normalité persiste dans sa vie, dans sa famille. Elle s'est battue pour vivre, danser, chanter... Sans jamais douter de l'issue de son combat.

Attention, cet épisode aborde des sujets sensibles. Ceux-ci sont précisés à la fin de ce texte.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Transfert). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Ce 121e épisode de Transfert a été produit et réalisé par Slate.fr, sous la direction de Christophe Carron, Benjamin Saeptem Hours et Sarah Koskievic avec Aurélie Rodrigues. La musique a été composée par Arnaud Denzler

............................................................................

Les sujets sensibles abordés par cet épisode sont: enfant malade, cancer, décès.

136 episodes