Un prêtre à Hong Kong

28:05
 
Partager
 

Manage episode 281492911 series 2608381
Par RCF, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Le père Nicolas de Francqueville a été ordonné prêtre pour les Missions Etrangères de Paris (les MEP) en juin 2013. Enrichi par quelques années de cantonnais, le voilà envoyé en mission pour le diocèse de Hong-Kong. En attendant de rejoindre un jour peut-être la Chine continentale, le père Nicolas témoigne de sa joie profonde à témoigner du Christ et à creuser la soif d'intériorité de ces fidèles hong-kongais ultra-connectés ! Marcher dans les pas de Dieu C'est en marchant sur le chemin de St Jacques de Compostelle, juste après son bac, que Nicolas de Francqueville se pose pour la première fois la question de sa vocation. Ils trouvent les prêtres qui encadrent les jeunes lors de cette marche "heureux, plein d'humour et en même temps avec des paroles profondes". C'est à ce moment-là qu'il se dit "pourquoi pas ?". La découverte des Missions Étrangères de Paris Alors qu'il est en école d'ingénieur à Lille, l'école propose aux élèves de prendre 5 mois pour réaliser "leur rêve". Quelques conditions sont posées : il faut être à plus de 1000 kilomètres de chez soi, partir seul et être autonome financièrement. L'Asie intrigue Nicolas. Il découvre les MEP qui proposent des missions courtes de volontariat. Grâce à sa mission, il va découvrir le Cambodge pendant 4 mois. "C'est mon premier amour avec l'Asie" raconte-t-il. Il passera deux ans en Indonésie pour une nouvelle mission par la suite. Un rouennais à Hong Kong Le père Nicolas a eu trois ans pour en savoir plus sur la culture hong kongaise et sa langue, le cantonais, avant d'être envoyé sur place. Aujourd'hui il parle couramment chinois, même seul il "prêche moitié français, moitié cantonais parfois avec l'anglais aussi" raconte-t-il. L'évêque d'Hong Kong a donné à Nicolas de Franqueville la mission de vicaire en paroisse. "On a du travail parce qu'on est 2 prêtres et on a 7 messes le dimanche" explique-t-il. Avec plus de 2500 fidèles réguliers, la paroisse est en progression. Une belle nouvelle pour le diocèse et d'autant plus de beaux challenges à venir pour le père Nicolas de Franqueville.

185 episodes