L’ambivalence des villes modernes : entre aliénation et émancipation

1:11:50
 
Partager
 

Manage episode 247211024 series 1459505
Par Armand Paris, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Une émission de critique dialectique des villes modernes, par-delà leur apologie libérale et leur rejet réactionnaire, autour de Métromarxisme. Un conte marxiste de la ville (Entremonde, 2019) d’Andy Merrifield – avec Julien Guazzini, son traducteur. L’émission (1 heure 10 minutes) comporte : Une présentation générale de l’auteur, de son parcours et de son livre ; Une description de l’analyse d’Engels de l’espace (en termes de zonage et de circulation), notamment en termes de formation du prolétariat anglais, de critique du proudhonisme (devenir propriétaire comme solution aux problèmes de logement) et d’hypocrisie des réformes urbaines (déplacement des taudis pour des raisons d’hygiène bourgeoise et non leur élimination) ; Une présentation de Benjamin comme introducteur d’une approche sensible des villes modernes, comme expérience et non seulement comme théorie ; Une analyse du rapport des auteurs aux villes qu’ils ont étudiées, de leur expérience sensible de celles-ci ; Une présentation de Lefebvre et de son appel à une réappropriation radicale des villes (comme Paris en 1871), contre une vision nostalgique des villes anciennes ; Une analyse du situationnisme comme « propagande par le fait » du droit à la ville de Lefebvre ; Une présentation de l’analyse althusérienne de Manuel Castells de la planification urbaine (construction de grands ensembles pour fixer la main-d’œuvre ouvrière) en tant que manifestation du rôle de l’Etat fordiste dans la création à moindre coût des conditions d’accumulation du capital ; Une analyse du jeune David Harvey et son basculement d’une géographie libérale-réformiste à une géographie marxiste à partir de Baltimore ; Une présentation de l’analyse sensible de Marshall Berman des restructurations des années 1950-1960 de son quartier natal du Bronx à New-York ; Une conclusion à partir de la citation de William Blake : « Fleurit la rose où croissent les épines ».

185 episodes