Belle-mère, belle-doche, marâtre: pourquoi on en parle en mal?

16:45
 
Partager
 

Manage episode 292288348 series 1456691
Par Slate.fr, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Fiona Schmidt n'a jamais voulu être mère. Mais lorsqu'il y a dix ans, elle a rencontré un homme qui était père de trois filles, elle n'a pas fui à grandes enjambées pour autant. La parution de son Guide féministe de la famille recomposée est l'occasion de réfléchir sur le statut de la belle-mère (qui n'est pas le même que celui du beau-père) ainsi que sur le rôle de l'homme lorsque c'est lui qui a déjà des enfants. Un mercredi sur deux, Mansplaining observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d'actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu'il s'agit d'interroger les privilèges des hommes. Si vous aimez Mansplaining, pensez à l'exprimer en lui donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous, et en laissant plein de commentaires bienveillants sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Mansplaining). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Références: Ma meilleure ennemie (Chris Columbus, 1998) Fiona Schmidt, Comment ne pas devenir une marâtre – Guide féministe de la famille recomposée, Hachette, 2021 Musique: «Warm Sea», Savvier

782 episodes