David Linx : le jazz, la vie, ses rencontres exceptionnelles - Ella Fitzgerald, James Baldwin, Kenny Clarke et bien d’autres - et son nouvel album Be my guest !

1:16:39
 
Partager
 

Manage episode 330315831 series 3334892
Par Anne Greffe, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Rencontre avec David Linx pour évoquer son parcours, le jazz, la vie, ses rencontres exceptionnelles - d’Ella Fitzgerald aux invités de cet album en passant par Kenny Clark, James Baldwin et bien d’autres - et son nouvel album Be my guest.


David Linx est une personnalité étonnante. Son approche du jazz et de la vie, sa créativité et sa curiosité, sa liberté, son audace, ses réflexions sur le monde, ses propres remises en question, la dynamique de son esprit toujours en mouvement, ses engagements qu’il traduits dans sa façon de vivre et de créer, tout cela a de quoi intriguer. On sent que ce qui l’anime a été façonné de longue date, que c’est le fruit de multiples expériences, réflexions et dialogues et que rien n’est figé : le socle est solide mais l’esprit créatif bouillonne et célèbre toujours l’ouverture. Je ne vous en dis pas plus, écoutez l’interview pour découvrir son univers.


David Linx a reçu récemment le prix Octave d’Honneur en Belgique pour l’ensemble de sa carrière, le prix Edison pour le meilleur album de l’année (Brel avec le Brussels Jazz Orchestra) et a été de nombreuses fois récompensé en France : prix Charles Cros, prix de l’Académie du Jazz, Victoires du Jazz. Skin In The Game son dernier opus de compositions originales chantées en anglais, a réuni un combo de leaders avec Gregory Privat au piano, Chris Jennings à la contrebasse, Arnaud Dolmen à la batterie et en invité de luxe Manu Codjia à la guitare. Entre ballades et titres plus rythmés, deux morceaux agrémentés de poèmes dits par Marlon Moore rajoutent une couleur de plus et rappellent le premier sublime album réalisé par David Linx avec l’écrivain James Baldwin en 1987. Skin In The Game, sorti en 2020 fut chaleureusement accueilli par les médias (Approved by Jazz Magazine, Choc Jazz Magazine) et vivement récompensé ( Les Victoires du Jazz 2019, l’Académie du Jazz, Coup de Cœur Charles Cros).


“Ce projet est venu à moi très naturellement tel un inventaire qui se réclame, un peu comme si je retournais à l’école. Il est un hommage à la transmission, à l’esprit de curiosité indissociable et indispensable à cet apprentissage par soi-même.

Ces duos sont une façon de continuer à évoluer encore et toujours et me rappellent ma jeunesse lorsque je me ruais sur tout ce que je ne connaissais pas, avec une curiosité qui est toujours intacte." David Linx


Écouter / Acheter l’album :


Sur le site de CristalProd


Sur Apple Music


Sur Spotify


Sur Deezer


Voir les clips et autres vidéos sur la chaîne YouTube de David Linx


La page Facebook de David Linx


So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants !

Soutenez mon travail sur Patreon, accédez à vos contenus exclusifs et vos épisodes sans publicité :

https://www.patreon.com/sosweetplanet



Notre politique de confidentialité GDPR a été mise à jour le 8 août 2022. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

141 episodes