#188 Catherine Grangeard : Il n’y pas d’âge pour jouir !

56:45
 
Partager
 

Manage episode 290290607 series 2845348
Par Anne Ghesquière, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Catherine Grangeard, auteure, psychanalyste, psychosociologue et féministe, A chaque étape clé de leur vie, les femmes inventent une nouvelle façon d’être elles-mêmes. Mais cesse-t-on d’être désirante et désirable lorsqu’on avance en âge ? Avec mon invitée, abordons la question de la sexualité pour nous affranchir des idées reçues liées à l'âge, la ménopause, l'amour, la libido ou encore le désir. Et nous allons voir qu’ « Il n’y a pas d’âge pour jouir !», titre de son dernier ouvrage. - Épisode #188

Dans cet épisode avec Catherine Grangeard, j'aborderai les thèmes suivants :

  • Qu’est-ce qui a déclenché l’envie - ou le besoin - d’écrire ce livre ?
  • Vous dites que jouir nous dépasse, qu’est-ce que jouir pour vous et pour les femmes que vous suivez en thérapies ? Cela dépasse l’orgasme et le plaisir sexuel ?
  • Votre livre s’inscrit-il dans la veine de #MeToo ?
  • Vous qui êtes aussi une spécialiste du corps, «la marchandisation des corps fait partie intégrante de l’aliénation.»
  • Passé 50 ou 60 ans, les femmes deviennent “seniors” et non “senioritas” mais aussi des quincados, cougars, qu’est-ce que ces choix de mots disent de notre société ?
  • Comment déconditionner nos regards ? Pourquoi la ménopause engendre-t-elle une vision des femmes comme non désirante et désirable lorsqu’on avance en âge ?
  • L’important pour vous est de redonner la parole aux femmes, de les laisser parler, de les entendre, et bien sûr, de ne pas décider à leur place. Cessons enfin de toutes les confondre. Commençons par les écouter !
  • «Être une femme libérée, c’est pas si facile». Le désir sexuel de la femme est parfois choquant pour elle-même, c’est un sujet clivant…
  • La ménopause, sujet tabou de notre société ? Vous vous battez contre l’idée de l’obsolescence programmée…
  • Comment s’autoriser à aimer et à jouir ? Faut-il nécessairement sortir de la logique d’objet désirable - et si oui, comment ?
  • Comment se déculpabiliser d’une faute que l’on n’a pas commise ? Comment se placer en sujet de sa sexualité, de sa vie en général et non plus se regarder de l’extérieur ?
  • Comment s’affranchir pour arriver à l’empowerment ? Et accéder au “sexpowerment” dont vous parlez ?
  • Comment fonctionne le désir ?
  • Plus les femmes avancent en âge et plus leur vie sexuelle est épanouie… ou est-ce que l’appétit sexuel diminue ? Et ce qu’il y a un lien entre ménopause et vie sexuelle ?
  • De nombreuses femmes ont de moins en moins de vie sexuelle parce que tout simplement, elles s’ennuient. La monotonie est une cause majeure de lassitude et d’abstinence dans les couples.
  • Quel rôle joue l’éducation ?
  • On sait que 10% d’une population suffit pour changer la norme sociale et entraîner la majorité silencieuse… s’en rapproche-t-on d’après vous ?

Qui est mon invitée de la semaine, Catherine Grangeard ?

Catherine Grangeard, auteure, psychanalyste et psychosociologue, féministe depuis l’enfance et âgée de plus de 50 ans.

Son dernier ouvrage, « Il n’y a pas d’âge pour jouir », est paru aux éditions Larousse et la version poche de son roman "La femme qui voie de l’autre côté du miroir" avec Daphnée Leportois chez Eyrolles. Retrouvez son actualité sur le site : http://catherinegrangeard.blogspot.com

Quelques citations du podcast avec Catherine Grangeard :

"La libido est une énergie de vie, une pulsion de vie"

"Nous avons des hormones mais nous ne sommes pas que hormones"

"Nous sommes DES femmes, LA femme...


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

274 episodes